Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Bilan UTMB 2017 en chiffres

UTMB 2017 - le bilan en chiffres

10 jours après la clôture de cette édition 2017 exceptionnelle de l’UTMB®, retour en quelques chiffres sur les moments clés et quelques surprises de la course, l’impact médiatique, la présence des marques….

8,88
Chiffres UTMB 2017 par section
C’est la vitesse moyenne de François D’Haene pour boucler les 169 km et 9600 m D+ de l’édition 2017 et toucher le « jackpot » d’un 3ème succès. Il aura construit sa victoire grâce à une course régulière, avec sans doute aussi l’utilisation des bâtons dans les ascensions (meilleur temps avec 9h24’), mais aussi sur les parties plus roulantes (meilleur temps avec 4h35’) et aux ravitaillements (3ème temps avec seulement 13’50’’ d’arrêt) grâce à l’expérience et un staff parfaitement rodé.
En descente il a le 4ème temps général, faisant lui même le constat après Trient « ça va mieux en montée qu’en descente », alors qu’il avait le second temps entre Chamonix et Courmayeur.

155
C’est le temps en seconde qui sépare Nuria Picas de sa dauphine 2017 Andréa Huser, soit 2’35’’ sur la ligne d’arrivée alors que Nuria Picas comptait 45’ d’avance à Vallorcine.
La Suissesse qui rêve de gagner l’UTMB® avait terminé seconde en 2016 à 7’16’’ de Caroline Chaverot.

787
C’est le dossard mystère, le Colombien Oscar Buitrago a été DÉCLASSÉ pour ne pas avoir passé certains points de contrôle comme Bertone et Bonnati entre Courmayeur et Arnuva ou encore entre Champex et Vallorcine.
Mais c’est surtout sa vitesse entre les 2 points côté Italien qui surprend, 17km en 43 min, là ou François D’Haene à mis 2h13’, soit plus de 24 km/h et un classement qui passe de la 908ème à la 262ème….quel moyen de locomotion a t-il utilisé ?
Il a renouvelé l’opération entre la Suisse et la France pour gagner une bonnes centaines de places…la suite on la connaît !

546
C’est le temps d’arrêt total en secondes de Xavier Thévenard sur les 20h03’39’’ de course soit 9’06’’ de pause. Des ravitaillements express qui lui ont permis de décrocher une belle 4ème place, alors que sur la section Chamonix – Courmayeur il ale 8ème chrono en 8h35’58’’ et aussi le 8ème temps sur Courmayeur – Chamonix en 11h18’35’’.
Quant-a Jim Walmsley il a perdu la course avec un arrêt total de 1h00’45’’, alors qu’il a le meilleurs temps de course sur la première section 7h49’14’’ et le 5ème sur la seconde.

UTMB 2017 temps d'arrêt - Trails Endurance Mag

6 000 000
François D'Haene - UTMB 2017
Plus de 6 millions de vidéos vues sur la web TV officielle pendant la semaine de l’UTMB®, un dispositif exceptionnel avec plus de 45 personnes, 90 heures de direct, 20 caméras sur le terrain, 3 drônes et 1 hélicoptère.
Trails Endurance Mag totalise de son côté 8 000 000 de personnes atteintes pendant la semaine et 2 700 000 vues sur les vidéos pour un total de 61 posts.
Et des milliers de spectateurs tout au long du parcours le samedi.

1 926
Le nombre d’abandons sur l’ensemble des 4 courses sur un total de 8 075 partants sur cette édition 2017, soit 23,85 % des participants contre 34,66% en 2016.
Malgré une édition avec des conditions climatiques froides et humides, il s’avère que les conditions plus chaudes font plus de dégâts sur les organismes et entrainent plus d’abandons. Le matériel obligatoire est pleinement justifié pour lutter contre les éléments et passer les difficultés sans risques de défaillances importantes.

  • UTMB : 2 537 – 849 abandons + 1 déclassé (33,46% en 2017 / 42,23% en 2016).
  • CCC : 2 155 – 413 abandons (19,16% en 2017 / 34,81% en 2016).
  • TDS : 1 818 – 567 abandons (31,19% en 2017 / 40,91% en 2016).
  • OCC : 1 565 – 97 abandons (6,2% en 2017 / 12,87% en 2016).

30
UTMB 2017 - Eli Gordon Rodriguez - 30 ansLa petite Espagnole Eli Gordon Rodriguez s’est imposée sur l’OCC à la surprise générale dominant la course dans la dernière partie après Vallorcine, elle l’emporte le jour de ses 30 ans devant Emelie Forsberg et la Vice Championne du Monde 2017 Amandine Ferrato également 3ème de Sierre Zinal.
Dans des conditions difficiles (froid, pluie, vent…), le suisse Marc Lauenstein s’impose chez les hommes devant Thibaut Baronian 3ème en 2016, mais ces 2 vainqueurs avaient aussi fait le choix de partir couvert d’un coupe vent dès le départ au regard des conditions météos….une option peut-être décisive pour la victoire en terme de coût énergétique.

443
Dans le cadre des abandons il faut distinguer les coureurs qui s’arrêtent sur leur propre décision (fatigue, blessure, problèmes digestifs…) ou sur avis médical et ceux qui arrivent hors délais aux barrières horaires, ils étaient 443 cette année à être mis hors course.
=> UTMB : 226 HD / CCC : 112 HD / TDS : 83 HD / 0CC : 22 HD (HD = hors délai)

10
Mimmi Kotka - vainqueur TDS 2017La place
de Mimmi Kotka au scratch de la TDS 2017 en 15h47’07’’, à seulement 1h14’ du vainqueur Michel Lanne soit 8,5% du temps du vainqueur, une performance qui devrait la placer dans les 10 meilleures performances femmes au niveau de la côte ITRA.
Rory Bosio, 7ème de l’UMB 2013 en 22h37’26’’ était arrivée avec un chrono 10% supérieur à celui de Xavier Thévenard.

1 687
Le nombre de finishers de cette édition 2017, le dernier à franchir la ligne est le Polonais Emil Duch en 46h15’23’’. Il termine 27h14’ après le lauréat François D’Haene.
Ils sont 551 coureurs (1/3 des finishers) à terminer dans le double du temps du vainqueur soit 38h02’.
Ils sont donc 1 136 (soit 67% des finishers) à terminer dans les 8 heures suivantes (entre 38h et 46h).
Avec un temps inférieur de 8 h, soit en moins de 30 h de course, c’est le TOP 130 qui était accessible, le TOP 100 s’est lui joué tout juste en dessous de 28h50′.

25
C’est le pourcentage de parts de marchés moyen de la marque la plus représentée sur les 3 ultra de la course, Salomon est donc en tête avec toujours ¼ des chaussures au pied des coureurs.
Hoka One One accroit nettement sa présence sur l’UTMB® et occupe partout la seconde place avec près de 1 chaussure sur 5 dans le peloton (20%), La Sportiva est 3ème sur les 3 courses*.
Au nombre des victoires Salomon totalise 9 succès sur 12 possible, chaussures aux pieds (avec YCC), Hoka 1 succès tout comme The North Face et Mizuno.
=> CCC : SALOMON 27,5% / HOKA 16,1% / LA SPORTIVA 10,7%
=> TDS : SALOMON  24,8% / HOKA 18,7% / LA SPORTIVA 10,8%
=> UTMB : SALOMON 24,4% / HOKA 22,6% / LA SPORTIVA 9,6%
*comptage réalisé par une marque lors de l’UTMB 2017

15
UTMB 2017 -Michel PolettiDepuis la naissance de l’événement il y a 15 ans, ils ne sont plus que 2 à avoir bouclé les 14 éditions (à l’exception de 2010), le Français Didier Delemontez et l’Allemande Anke Drescher. Quelques pionniers des premières éditions sont encore présents, Dawa Sherpa lauréat en 2003 et 35ème de l’OCC 2017, Vincent Delebarre vainqueur en 2004 et au départ en 2017, Michel Poletti Finisher en 2003 de la première (17ème) et finisher de la TDS 2017, Lizzy Hawker, 5 fois lauréate depuis 2005 et finisher de la TDS 2017, mais aussi Antoine Guillon présent depuis 2005 avec 8 TOP 10 sur la TDS et l’UTMB, Julien Chorier, 7 participations, vainqueur de la 1ère CCC en 2007 et 17ème de l’UTMB 2017, Maud Gobert 2nde de la CCC 2008, puis vainqueur en 2010, 5ème de l’UTMB 2011 et 2nde de la TDS 2017 et bien sûr Kilian Jornet vainqueur en 2008 à 21 ans et second cette année.

85
C’est l’âge du concurrent le plus âgé à avoir pris le départ de l’une des course, René Bachelard, président des Trailser du Mont-Blanc, engagé sur l’OCC a abandonné à La Flégère cette année (il avait terminé en 2016), Andrew Peter Moralee termine l’UTMB à 67 ans et Annie Guillot est la plus agée avec 59 printemps, le plus jeune est le Tchèque Tomáš Štverak, agé de 20 ans, 3ème espoir en 32h09’10 ».
La palme revient à la Japonaise Shinobu Tamura et au Français Bernard Mercier finishers de l’OCC et âgé respectivement de 70 ans et 77 ans.

3
Depuis quelques années 3 nations dominent la discipline, à l’image de l’UTMB® ou du classement mondial de l’ITRA, on retrouve la France, L’Espagne et les Etats-Unis.
3 américains, 3 espagnols, 2 Français et 1 lituanien composent le Top 10 hommes, on peut aussi ajouter, les victoires Américaines sur la CCC chez les hommes et dames et le TOP 5 Franco / Espagnol chez les hommes sur la TDS.
Chez les dames, la répartition est un peu plus éclectique avec notamment les Suédoises.

 Par Fred Bousseau – © Fred Bousseau – Merci à Didier Curdy (ITRA)