Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid O’Bivwak 2014

Raid O'Bvwak 2014-Cyril Crespeau

Dès 9h ce samedi matin, les 1018 dossards se sont présentés à la station du Semnoz pour la 33ème édition du raid
d’orientation O’Bivwak. Toujours en équipes de 2, ils sont plus de 2000 à s’élancer à 12h30 dans une première
montée vers le Crêt de Châtillon. Parmi eux, des élites et des outsiders, mais aussi des familles, des juniors, des
binômes pères/ enfants ou des amis simplement pour le plaisir de randonnée et découvrir une région.
Ambiance conviviale, familiale et sportive….le tout sous un soleil de plomb !

LES PHOTOS DU RAID O’BIVWAK 2014

Une première journée sans surprise
Dès le départ, le rythme des plus forts emmène le reste de la troupe. Pour tous, forts ou moins forts, chargés d’un
poids variant entre 5 et 10kg pour 2 journées d’autonomie complète (nourriture, tente, réchaud etc) direction le
Crêt de Châtillon (1699 m.). Une vue sur le mont Blanc, la Chartreuse, les Aravis et le massif de Hurtières
accueille tous les concurrents. Une première petite partie en montée avant la suite qui, pour ce premier jour, sera
en descente entre vallons et forêt…
Raid O'Bvwak 2014 - ©Cyril Crespeau - 06Pour tous les niveaux, un premier arrêt, juste sous le col oblige le report des postes sur la carte. Et là chacun part
dans la direction indiquée pour trouver tous les postes où se cachent les balises à pointer. Le tout dans un rythme
soutenu pour arriver dans le temps imparti au bivouac… Un véritable jeu de piste où joue la technique de
recherche afin de trouver le meilleur et le plus court itinéraire pour accéder aux balises…
Cette première journée aura vu les favoris aux avants postes, comme prévu. La première équipe du parcours
ultra élite (A) passera la ligne d’arrivée du bivouac en 3h12 avec un GPS affichant 27km : dossards 1016, David
Barrenger et Mickaël Blanchard.
Les deux coureurs sont d’excellents orienteurs et pratiquent le raid multisports. Le premier est cartographe de
Couse d’Orientation, le second spécialisé dans les techniques de chronométrages et de tracking dans les
épreuves sportives outdoor. « C’est la première fois que nous courrons ensemble, alors nous n’avons pas été
parfaits ! Au point 2, nous nous sommes trompés mais tous avouent avoir fait la même erreur. En tout cas ce fut
une super journée, avec un tracé sympa et bien technique » .
La deuxième équipe masculine arrivent 9mn plus tard…Dossard 1014 : Yann Locatelli et Philippe Benacek.
Ils sont abonnés au raid O’bivwak où ils collectionnent les places d’honneur et des victoires sur le parcours A en
2006, 2008 et 2010.
La première équipe féminine (parcours B) confirme un parcours qui ne laisse aucun répis ! Chatelon Lucile et
Daunizeau Sarah qui sont l’une orienteuse et l’autre spécialiste du trail ne manquent pas d’atouts pour un podium.
Dans la catégorie mixte, (parcours ultra B) de nombreux spécialistes misent sur le couple Charlotte Bouchet
Benoit Peyvel.

Au final, les favoris sur les podiums
Les grands vainqueurs du parcours A, toutes catégories confondues, David Barranger et Mickaël Blanchard  savourent  une  victoire à couteaux tirés. En effet partis, pour la 2ème étape avec 9mn d’avance, le stress de la réussite a joué sur la concentration de l’équipe de tête et une erreur sur le report du premier poste a été presque fatale.  Juste derrière Yann Locatelli et Philippe Benack (abonnés aux victoires du raid O’bivwak sur le parcours A en 2006, 2008 et 2010) gagnent du terrain et resserrent l’écart. Seulement 4min sépareront les deux équipes sous l’arche d’arrivée ! Les deux coureurs sont d’excellents orienteurs et pratiquent le raid multisports. « C’était une belle expérience de partager ça ensemble, nous ne sommes pas des fanatiques du raid, déclare Mickaël. Mes prochains projets sportifs se tournent vers la course d’orientation en format classique».
Quand à David, il prendra le départ du Rock des Alpes et de la MB Race cet été !
Au total, ils leur aura fallu 6h05 (J1 : 3h52 – J2 : 2h53) pour trouver les 20 postes de ce parcours A, parcourant 60 km d’effort et 1400m de dénivelé positif.

Sur le parcours ultra B de nombreux spécialistes avait prédit la victoire du binôme Charlotte Bouchet – Benoit Peyvel dans la catégorie mixte. Tous deux sont issus de la filière course d’orientation haut niveau – équipe de France. Le palmarès de Charlotte en C.O est dense. De même que celui de Benoit Peyvel. Ce dernier vient de remporter en catégorie mixte le raid VTT Les Chemins du Soleil. Il a été vainqueur sur le parcours A avec Hervé Simon en 2011. Benoit ancien entraineur de Charlotte est ravi de courir pour la première fois avec elle ! Leur performance est totale puisqu’ils sont premiers en équipes mixtes et premier au scratch en 5h58 avec 40mn d’avance sur les seconds, l’équipe vétérante Moyon – Chevreux (6h40). «  Je redoutais cette 2ème étape, même si nous avions 30mn d’avance hier, confirme Charlotte. Physiquement, je me faisais un peu de soucis, mais attaquer les postes en montée est plus facilement gérable et du coup je m’y suis retrouvée ! Aujourd’hui, nous avions pratiquement que de la montée ! »

« Un parcours qui ne laisse aucun répis ! » c’est ce que déclare la première équipe féminine (parcours B) composée de Lucile Chatelon et Sarah Daunizeau. L’une est orienteuse, l’autre spécialiste du trail. Un duo qui a très bien fonctionné avec des compétences complémentaires, permettant de boucler leur parcours en 7h36’28.

Le Raid O’Bivwak en chiffres
1018 dossards attribués.
– 28 équipes Parcours A
– 69 équipes Parcours B
– 129 équipes Parcours C
– 222 équipes Parcours D
Soit 448 équipes sur les parcours ultras et sportifs.
– 97 équipes Parcours E
– 149 équipes Parcours F
– 170 équipes Parcours G
– 154 équipes Parcours H
Soit 570 équipes sur les parcours plaisirs.

Bivouac du Raid O'Bvwak 2014 -Cyril Crespeau

Bivouac du Raid O’Bvwak 2014 – ©Cyril Crespeau