Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

23ème édition du Raid EDHEC

Raid EDHEC 2016

#RAIDEDHEC16 – JOUR 5 – l’arrivée à NICE

Le J5 du Raid était volontairement l’une des journées les plus courtes de la compétition, l’idée étant que chaque équipe puisse arriver triomphalement à Nice sur la Promenade des Anglais et profiter du village d’arrivée.

Résultats Raid Edhec 2016 ICI

Raid Edhec 2016 - jour 4Tandis que la veille avait été chaude et étouffante, le J5 s’est déroulé sous une pluie diluvienne et le froid s’en est mêlé. A défaut d’être longue, la journée fut technique, notamment dans de telles conditions lors de la descente en VTT qui intervient après le départ en trail. Le parcours longeait le littoral jusqu’à Nice, juste avant laquelle avait lieu une ultime course d’orientation sur le Mont Boron, facultative et en arrêt chrono. Le brouillard et la tempête ont malheureusement limité la vue sur les paysages magnifiques habituellement observés sur cette étape mais ont également rendu cette dernière journée particulièrement épique et mémorable.

Organisateurs, nous avons pu mesurer toute l’envie, la détermination et le courage de nos concurrents qui n’ont jamais renoncé : tous devaient aller au bout, rien n’aurait pu les en empêcher. Arrivés à l’avant dernière balise qui marquait l’arrêt chrono, certains étaient saisis par le froid ; on se rappellera alors du geste de ce voisin qui, à la vue des premières équipes, leur a ouvert son toit, fourni des serviettes et fait du café. Certains sont arrivés avec un pneu crevé, d’autres encore n’avaient plus de chaîne à leur vélo ; peu importe, tous ont rallié l’arrivée et comme un symbole, le ciel a fini par se dégager.

Vers 15h, après que toutes les équipes en aient terminé avec ce 23ème Raid EDHEC, la cérémonie de remise des prix a débuté. D’abord par le traditionnel mot du président, puis par l’annonce des grands vainqueurs.
Et comme l’année dernière, c’est le Team FMR2 qui l’emporte, juste devant les Capopale et Arverne Outdoor, l’autre Team FMR se tenant en embuscade. Ils se partagent donc de magnifiques lots : tablettes, lunettes de soleil, chaussures de trail, tour en montgolfière…

Pour un raid de cinq jours, les temps furent particulièrement serrés. Seul une quinzaine de minutes séparent les trois premières équipes entre elles, et l’ensemble des raideurs avaient des teams avec lesquelles rivaliser tout au long du raid.

L’équipe organisatrice du Raid EDHEC remercie tous les participants et espère les retrouver sur la 24ème édition !

——————————————————————————

#RAIDEDHEC16 – JOUR 4 – changements en tête

La 4ème étape de cette 23ème édition du Raid EDHEC fut bien remplie : les concurrents ont eu l’occasion d’en découdre en trail, en biathlon ou encore en VTT. Elle s’est terminée par une Course d’Orientation de mémoire à Peille, de nuit.

Présentée comme une journée de transition, l’étape de la veille a pourtant laissé des traces chez less participants et certains n’ont pas pu se présenter au départ de Sospel ; leurs coéquipiers ont toutefois pu continuer la course à deux, hors classement.

Raid Edhec 2016 - jour 4 Les premières équipes se sont élancées en trail peu après 8h, sous un soleil étincelant qui n’allait pas les quitter de la journée et durcir les conditions de course. Les meilleurs ont rallié la première balise en une heure à peine et ont pu se tester en biathlon ; cette épreuve a rencontré un franc succès, notamment parmi ceux qui n’en avaient jamais. Hélas les meilleures choses ont une fin et après un ravito chaud, il fallait enfourcher les vélos et faire les bons choix stratégiques pour rallier au plus vite les trois balises suivantes.

A ce jeu-là, nous avons pu assister à quelques bonnes surprises : des équipes en retard la veille ont prouvé qu’elles avaient encore des ressources, comme l’équipe Hong Kong qui a probablement signé sa meilleure journée de compétition. La chaleur était pesante et les paysages magnifiques ; il s’agissait de bien gérer ses forces surtout que la journée n’était pas prête de s’achever. L’arrivée à Peille marquait la fin de la première partie du J4 avec un bivouac provisoire avant une épreuve nocturne surprise.

Les équipes ont globalement emprunté les mêmes chemins durant cette première partie de journée, mais certaines équipes ont su être parfois plus stratégiques et imposer un rythme plus soutenu qui leur a permis de tirer leur épingle du jeu, d’autant plus que l’arrêt chrono de l’épreuve de biathlon empêchait les équipes de pouvoir véritablement comparer leur performance durant la course.
Ainsi la tête de classement notamment a subi des changements : FMR 2 prend la tête de la course, Capopale est à 6 minutes, Averne Outdoor arrive 3ème, suivi de FMR, Issy Absolu Jycle puis Générale d’Epargne.

Après une pause à Peille marquée par un repas chaud et surtout la présence de Julien Charlemagne, champion de France de raid 2015 avec les Capopale et parrain de cette édition du Raid EDHEC, les concurrents ont pu à nouveau en découdre en biathlon nocturne avant d’entamer une CO mémoire, une épreuve unique dans les rues de Peille, l’un des plus beaux villages de France. Le principe est simple : ils n’ont accès aux cartes qu’à chaque balise et doivent se rendre à la suivante de mémoire. Quel spectacle que de voir tout ce beau monde crapahuter dans les rues de Peille !

Ils se devaient enfin de rejoindre Sainte-Agnès, de l’autre côté de la montagne, en VTT. Ce fut donc une journée éprouvante et exigeante, mais qui valait le détour. Arrivés au bivouac, les raideurs ont monté les tentes dans la bonne humeur et sont vite allés se coucher après un passage au ravitaillement d’arrivée.

——————————————————————————

#RAIDEDHEC16 – JOUR 3 – des paysages incroyables

Quoi de mieux qu’un réveil un peu plus « tardif » pour commencer une journée ?
Pour ce 3ème jour du Raid EDHEC, les concurrents ont commencé leur journée à 8h et sont partis en trail à la conquête du Raid Edhec 2016 - jour 3canyon de la Maglia. Ce dernier est considéré par beaucoup comme le plus beau canyon d’Europe ; il a offert aux participants de paysages incroyables. C’est sous le soleil que l’ensemble de cette journée s’est déroulée, ce qui a demandé aux concurrents une grande résistance physique et une bonne gestion des recharges en eau et en nourriture. Au terme de 2h15 d’épreuve de trail après être allé chercher la balise bonus pour les premières équipes, ils ont retrouvé leurs VTT et sont repartis de plus belle en passant par la jolie ville de Breil-sur-Roya, connue pour son très beau lac. La plupart des participants ont choisi de prendre une autre balise bonus, qui leur a en fait souvent fait perdre de précieuses minutes sur le temps final. Sous ce soleil de plomb, certains participants se jetaient tout habillés dans des cuves d’eau afin de se rafraîchir. Ils étaient ensuite confrontés à un choix stratégique afin de choisir le meilleur parcours pour rejoindre la ville de Sospel, un village atypique aux airs de carte postale. Certaines équipes ont choisi de suivre un chemin plus roulant (c’est-à-dire un chemin où on ne descend pas de son VTT), les faisant atterrir en bas de la vallée et remonter en VTT sur une piste. L’autre choix était constitué davantage d’importantes montées en VTT, qui furent bien souvent éprouvantes et les faisant arriver plus en altitude. Fort heureusement, les ravitaillements en eau étaient fréquents, les réserves des participants se vidant très rapidement. Les premiers concurrents sont arrivés sur le bivouac de Sospel vers 16h30 alors que d’autres se sont accrochés jusqu’à 21h.
Le Team ISSY ABSOLU JYCLE est arrivée en première position suivi des teams Capopale et Arverne Outdoor.
Le classement général ne cesse d’être bouleversé, le suspense est à son comble !

——————————————————————————

#RAIDEDHEC16 – JOUR 2 – col de Loubaïra – col de Brouis

Une rumeur courrait parmi l’organisation que le 2ème jour du 23ème Raid EDHEC était probablement le plus difficile, une impression largement confirmée par les concurrents.

Raid EDHEC 2016 - jour 2Après une première journée essentiellement consacrée au VTT et marquée par un passage à plus de 2000 mètres, les concurrents avaient aujourd’hui fort à faire en trail. Au programme de la journée : un départ en VTT donné depuis le bivouac col de Loubaïra, que nos sportifs devaient descendre jusqu’à la Brigue, suivi de trois check points, la dernière à Fontan où ils devaient remettre leur VTT, une boucle en trail avec une balise bonus situé à plus de 1300 mètres d’altitude, une autre balise bonus avec un dénivelé abrupte de plus de 300 mètres, le canoë-raft puis une ultime montée jusqu’au bivouac col de Brouis.

C’était donc la journée la plus pourvue en dénivelé positif. Si l’ensemble des concurrents sont venus à bout du passage en VTT, tous ne se sont pas présentés à la boucle de trail. Pour autant, une petite vingtaine d’équipes est allée chercher la balise bonus, qui pouvait clairement s’avérer stratégique, et a pu profiter d’un paysage magnifique, les montagnes jaillissant par-dessus les nuages. La deuxième bonus a elle aussi connu un certain succès, mais les concurrents tiennent à souligner la difficulté qu’elle représentait.

Cependant, le passage le plus marquant de la journée est sûrement le rafting. Peu de raids proposent une telle activité ; ici, il s’agissait pendant une heure environ de descendre la Roya et ses courants tumultueux. Ce fut pour chacun une expérience unique, et chacun en gardera des souvenirs et des images fortes. Après une dernière grimpette, les concurrents ont été accueillis sous les acclamations des membres de l’organisation.

L’équipe Arverne Outdoor l’emporte devant les deux équipes FMR et creuse l’écart sur FMR 2.
Le Team Cap Opale complète le podium.
La journée de demain semble plus être une étape de transition, encore faudra-t-il que cela se confirme !

——————————————————————————

#RAIDEDHEC16 – JOUR 1

Le premier jour de cette 23ème édition n’a pas été de tout repos.
Raid Edhec - departAprès avoir fait toutes les démarches administratives à Nice, les concurrents ont été emmenés à Tende pour le début de 5 jours intenses de course. Ils se sont alors élancés en VTT en passant dans la vieille ville de Tende puis ont poursuivi à flanc de montagne, en surplombant la vallée qui se dessine au loin.
Une montée dont ils se souviendront !
Les plus téméraires ont fait le pari d’aller chercher la balise bonus, afin de gagner des points. Après la première balise, les concurrents avaient le choix entre une descente abrupte ou une descente plus longue mais moins difficile. La plupart d’entre eux ont décidé de se dépasser afin de gagner du temps. A chacun sa stratégie !
C’est ensuite en Trail qu’a continué l’aventure pendant plusieurs heures de défi sportif, leur permettant d’accéder au bivouac pour un repos bien mérité. Situé à 1100m d’altitude, c’est une vue imprenable sur la vallée qu’offre le bivouac.
Le team Arverne outdoor a fait un très bon départ en menant la course avant de faire un choix stratégique peu opportun les reléguant au-delà de la cinquième place. Sont arrivés en première position le team Cap Opale, avec une belle avance sur le team FMR 2.
Les concurrents ont trouvé le parcours plus difficile qu’attendu mais ils n’ont pas été déçus par les paysages qu’on leur avait promis. Les tentes sont installées, les repas sont servis, il est maintenant tant de récupérer pour être prêt à affronter la deuxième journée.

Raid Edhec - depart

——————————————————————————

{PREVIEW} – Les 120 participants de la 23ème édition du Raid EDHEC se sont élancés (du 25 au 29 mai 2016) pour 5 jours mêlant Affiche 23eme RAID EDHEC - partenaireschallenge sportif, esprit d’équipe et franche rigolade !
Depuis 1994, l’équipe organisatrice du Raid EDHEC, composée d’une cinquantaine d’étudiants, se mobilise afin de d’organiser ce Raid nature multisports en orientation au cœur des Alpes du Sud.
L’événement poursuit son évolution et cette 23ème édition innove en proposant un tout nouveau format.
Tout d’abord, c’est par équipes de 3 personnes que les sportifs sont maintenant amenés à relever le défi, au cœur des Alpes du Sud avec une arrivée sur la Promenade des Anglais à Nice.
Ils doivent parcourir le Raid de 200km avec 8 000 m de dénivelé positif en VTT et en Trail.
En parallèle de ces épreuves traditionnelles, le Raid EDHEC met en place au cours de ces 5 journées des épreuves variées telles que le canyoning, le biathlon ou encore de la course d’orientation.

Le Raid EDHEC, est un beau défi à relever !

Il est connu pour être l’un des plus difficiles de France, les participants sont donc amenés à dépasser leurs limites afin de boucler les différentes étapes du parcours.  Cette année, le Raid EDHEC est une manche du Challenge National des Raids multisports nature 2015 – 2016, ce qui permettra aux meilleurs de gagner des points pour la finale.
Outre l’enjeu sportif, le Raid EDHEC est également l’occasion de participer à une formidable aventure humaine qui se déroule toujours dans la bonne humeur !

Raid EDHEC 2016