Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

7e Raid du Touquet

On dit du chiffre 7 qu’il est le chiffre parfait. La 7ème édition du TOUQUET RAID vient de confirmer la règle. Du soleil tout le week-end, un vent qui a quelque peu corsé l’épreuve, un tracé exigeant mais accessible à tous, une belle bagarre en tête de la course et un invité de marque, Francis Lalanne. Tous les ingrédients étaient réunis pour contribuer à la renommée du raid.

Le rassemblement à 7h du matin pour le briefing (7h15) a été l’occasion pour Francis de témoigner de son admiration pour l’ensemble des compétiteurs et de leur offrir une chanson afin de les encourager.

Le parcours de samedi essentiellement basé sur les alentours de la ville du Touquet, a laissé place ce dimanche à une belle balade offrant aux VVTistes les moyens de s’exprimer. 42,5 km sur un circuit d’une distance totale de 67 km étaient consacrés à cette discipline. C’est dire l’importance d’être encore dans de bonnes dispositions avant d’affronter la journée. D’autant que le canoë de la nuit avait tendance chez certains à laisser des traces.

C?est donc à 8 heure précise que tous s’élancèrent de nouveau en course à pied (3 km pour se remettre dans le bain) de la base nord afin de rejoindre en amont les canoë laissés la veille du coté de l’aéroport. De là, après 2,5 km de navigation, l’ensemble de la flotte s’est dirigé vers la rive opposée.

Avec la remontée de la plage jusqu’à Sainte-Cécile en VTT (5 km), les concurrents ont une nouvelle fois pu constater à quel point la mer réservait de nombreuses surprises à marée basse. Heureusement que la météo est clémente.

« Ca devient dur là et la plage est interminable » se confesse l’un des coureurs auprès d’un check point. « Et dire qu’on n’a pas encore fait le roller et la course d’orientation ! ». En effet, une fois sortie de la plage chaque équipe part pour une boucle de 6,6 km en roller dans le village de Sainte-Cécile. L’occasion de se ravitailler et de partager avec ses voisins les moments importants de la matinée.

Mais assez bavardé, il est temps d’aller rejoindre le château d’Hardelot, terrain idéal et magnifique pour une course d’orientation. « Mince on est où sur la carte ? vous pouvez m’indiquer si c’est bien le château ? » « On fait quelle balise en premier la 13 ou la 14 ? » L’agitation se fait sentir aux abords du ravitaillement. Et les premiers sont déjà bien loin. Alors que certains arrivent en forêt où Francis Lalanne les attend pour les aider à s’orienter, Wilsa Sport Helly Hansen, Cap Opale 1 & 2 ainsi que nos amis belges de Babacool regagnent déjà la rivière de la Canche afin de reprendre leur canoë (500 m ) et en terminer avec le raid en VTT (1,5 km).

La lutte reste serrée jusqu’au bout mais les Sébastien Xsay et François Fallocci parviennent à tenir la distance avec leurs poursuivants pour finalement arriver à 14h10 à l’hippodrome du Touquet et remporter cette nouvelle édition. Francis, Karine ainsi que toute l’organisation étaient présents pour les accueillir sur la ligne d’arrivée. «On m’avait dit que le Pas-de-calais était un pays plat, j’ai pas trouvé ! » s’empresse de dire François. Il poursuit : « Ca a été deux jours durs en particulier le deuxième avec la fatigue de la veille. Mais ça a été une bonne préparation pour le prochain Championnat du Monde en Ecosse».