Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

ABU DHABI ADVENTURE CHALLENGE – La poisse pour WILSA, la joie du podium pour SPORT 2000 VIBRAM

Trois sections au programme de cette dernière journée de course à Abu Dhabi. une première en VTT, sous la forme d’une course de côte de 12km avec quelques 700m de dénivelée positive, à l’assaut du sommet du massif de Djebel Hafeet. Au final, une crevaison maudite pour WILSA SPORT HELLY HANSEN, 8 minutes de reprises par SPORT 2000 VIBRAM OUTDRY qui faisait jeu égal avec les meilleurs rouleurs sur cette section, et grimpaient à la 3e place du classement général. revigorés par cette perspective, les Français réalisaient ensuite le 2e temps scratch derrière SAAB SALOMON (GBR) lors de la 2e section du jour, un trek de 14,5km entrecoupé d’une descente de canyon (asséché) et de plusieurs rappels, dont un de près de 200m. Puis une ultime section VTT menée tambour battant dans les rues d’Al Ain, site d’arrivée de la course, remportée avec une trentaine de secondes d’avance par l’autre équipe Lafuma, celle de Marc Balaskovic, sur un peloton déchaîné. Au final de ces 6 jours et 361km de course, Jacky Boisset, Myriam Guillot, Sylvain Montagny et François Faloci terminent 3e, derrière DESERT ISLANDS (NZ) et TEAM NZ (NZ). "On a vraiment manqué de kayak pour pouvoir rivaliser avec les Néo Z. Chez eux, ce sport est un peu une culture, s’ils veulent performer sur les courses de leur pays, il faut d’abord être fort en kayak. C’est là qu’ils ont fait une différence irrémédiable."

Karine Baillet, capitaine de WILSA HH (FRA), prenait sa 4e place finale avec philosophie. "La malchance fait aussi partie du jeu" expliquait-elle en faisant référence à sa crevaison de ce matin qui avait ruiné tous les espoirs de monter sur le podium. "On pensait manquer de fraîcheur en venant ici, mais finalement on avait bien récupéré de notre dernière course au Brésil" avouait la Nordiste, qui bouclait là sa 6e course longue distance de l’année. "On a réalisé une bonne course, très collective, et même si c’est allé très vite, on a pu profiter de l’ambiance et des paysages; Maintenant, il ne nous manque pas grand chose pour être sur le podium ou sur la plus haute marche. Les équipes françaises sont aussi fortes mentalement et physiquement que leurs adversaires. Cela payera un jour, forcément…" conclut Karine, qui va désormais pouvoir célébrer la fin de sa très longue saison….

 

Plus d’infos sur www.abudhabi-adventure.com