Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

ADAC 2010 – Paré pour l’aventure

Une cinquantaine d’équipes ont passé aujourd’hui les vérifications techniques à l’hôtel Park Arjaan Rotana d’Abu Dhabi. Une dizaine de postes de contrôles successifs où montrer "pattes blanches", et recevoir l’autorisation de concourir, dès demain, 8 heures, sur l’Abu Dhabi Adventure Challenge.

Un plateau exceptionnel cette année, où plusieurs ténors animeront la tête de course. D’abord les tenants du titre de THULE ADVENTURE (NZ), puis les outsiders de THULE ADVENTURE-CHIRU BIKES  (FRA – avec Jacky Boisset, Myriam Guillot, un Néo-Zélandais et un Suédois), sans oublier les Suédois de SILVA-GERBER, 3e des derniers" mondiaux" sur le Bimbache, ou encore FJS (SUE), ERTIPS (FRA), ORION ADVENTURE (NZ), TEAM EXPLORE (SUE), VIBRAM-LAFUMA (FRA) et WENGER (SUI).

A côté de ces équipes de pointe, de très nombreuses nouvelles équipes au départ, qui vont découvrir les spécificités de cette course par étapes. Pour la première fois en quatre éditions, l’épreuve se déroulera d’Est en Ouest. Et se terminera par le kayak de mer, de quoi sans doute bouleverser la donne stratégique chez les équipes habituées à "tourner" dans l’autre sens.

Les équipes débuteront demain par une première journée consacrée par un triathlon, puis une section VTT à Al-Ain et un trek dans le massif du Djebel Hafeet. Le lendemain, ateliers de cordes, VTT et trail dans ce même massif, avant une liaison vers Um As Zummul, où sera donné, le 12 décembre, le départ d’une longue section VTT de 94km sur les pistes sablonneuses. Un avant-goût de la section suivante, constitué du fameux trek de 116 km dans le désert de Liwa. Deux longues sections où les écarts devront se faire, avant les 129 kilomètres de kayak de mer qui concluront l’épreuve sur le Golfe Arabique.

Les Français de ISSY AVENTURE WHITESPIRIT se sont déjà fait une frayeur dès l’embarquement à Paris : Pierre Ouagne se voyait refuser l’accès à l’avion pour Abu Dhabi, à cause d’un passeport dépassé. Ses trois équipiers le laissaient donc se débattre avec l’administration…. Pendant ce temps, l’équipe redevenait complète à l’arrivée sur le sol émirati. Le trio parisien accueillait dans son team un militaire français basé aux Emirats, qui faisait office de remplaçant. Jusqu’à ce qu’on apprenne finalement que Pierre avait réussi à récupérer un nouveau passeport et avait sauté dans le premier avion. Pour arriver juste à temps pour le départ ?