Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Challenge National Raids : J-2 avant la Traversée du Vaucluse

Qui pour inaugurer le palmarès ?
A quelques jours de la première finale du Challenge National des Raids Multisports dont notre magazine est un partenaire privilégié, une revue d’effectifs s’impose. Qui peut prétendre à la victoire finale sur ce challenge, décrocher le titre 2011 et par la même occasion s’offrir une wild card pour le prochain Raid In France, finale mondiale du genre. La rédac d’Endurance Mag s’est livré au petit jeu des pronostics.
Quechua : Rudy GOUY, Yves BILODEAU, Franck GORRY.  Vainqueurs du Raid In France 2011, diablement expérimentés, les « verts » de Quechua viennent certainement dans le Vaucluse avec l’envie de briller, mais paradoxalement ne partent pas comme les grands favoris. Ils le disent eux-mêmes, ils aiment les raids au long cours, ceux où l’on gère le sommeil, l’alimentation, et tous ces petites détails qui comptent quand c’est très long … et ce plus que les raids de deux jours. Qui plus est, la formule à 2+1 va apporter une composante supplémentaire. Il faudra orienter à tour de rôle, alors que Rudy a l’habitude de mener la barque de A à Z. Mais nul doute que Quechua sera en lice pour le podium. Pronostic : 2° ou 3°
Vibram Lafuma : Sylvain MONTAGNY,  Baptiste TURREL, Guillaume DEMANGEON. Les « orange » sont moins à l’aise sur le circuit ARWS depuis deux années, même s’ils viennent de faire un bon retour sur le circuit lors du raid Huairasinchi (Equateur). Paradoxalement,  ils s’en sortent beaucoup mieux sur les raids plus courts, comme les Dentelles. Seconds l’an passé suite à une bévue fatale (prendre la dernière CO à l’envers), les voilà certainement déterminés à marquer un grand coup. Physiquement, les trois équipiers sont au top. Le jeune Baptiste Turrel est désormais un raider confirmé, Guillaume Demangeon sera chez lui, Sylvain Montagny se trompe rarement d’itinéraire et le trio se connait bien. Sans erreur de leur part, nous misons sur une victoire des « orange ».
Garmin Scientec Aventure : Sylvain CAMUS, René ROVERA, Nicolas LEBRUN : Si la finale s’était jouée sur le raid du Pont d’Arc, le trio aurait été à la fête assurément. L’équipe  certainement le meilleur niveau physique du plateau. René Rovera, ironman confirmé ; Nico Lebrun multiple champion de triathlon X-terra et Sylvain Camus ont de quoi lâcher les autres. Oui mais voilà, le seul véritable orienteur du trio, c’est Sylvain Camus. Les deux autres n’ont pas du tout l’habitude de la chose et vont pourtant devoir être associés sur certaines sections. Ce point négatif nous parait rédhibitoire pour envisager la gagne, mais le podium ? Pourquoi pas ? Pronostic : 4° ou 5°
Les Chauds Patates : Gaëtan JANSSENS, Maxime LEGER et Olivier MARIN : Vainqueurs surprises en 2011, les Grenoblois seront cette fois-ci attendus et surveillés. Capables de faire tourner très haut le régime moteur, il leur faudra aussi éviter LA bourde de jeunesse qu’ils sont parfois capables de faire.  Et puis, un podium leur irait si bien. Pronostic : sur le podium
Lozère Sports Nature Powerbar : Daniel CAMALET, Nicolas RAMBIER et Benjamin MONIER. Sur le circuit français, ce sont un peu les poulidors du raid. Toujours placés, rarement vainqueurs. Ils seront bien installés dans le peloton de tête et pourraient trouver le brin de folie mesurée, nécessaire à un grand coup d’éclat… s’ils ont bien récupéré de leurs efforts en Argentine le mois dernier.  Pronostic : sur le podium ou encore une fois pas très loin.
Sports Nature Ville La Grand : Nicolas SEGUIN, David BARRANGER et Matthieu BARTHELEMY. Là encore de sérieux candidats au podium. Avec un Nico Seguin éternellement jeune, la capacité d’orientation de Matthieu Barthélémy et l’expérience de l’équipe, les savoyards seront aussi à la lutte. Pronostic : au pied du podium
Intersport Aubenas Raidlinks : Adrien LHERMET, Bernard DURAND et Yvan ARMAND. Ces trois là doivent atteindre la centaine de courses disputées ensembles. Il n’y aura pas besoin d’un long briefing dans l’équipe ardéchoise pour déterminer qui va faire quoi. Un atout incontestable pour un trio qui, qui plus est, connait bien l’épreuve. Pronostic : Sur le podium, ou pas loin.
Sans oublier les outsiders que nous connaissons moins bien mais qui seront à surveiller de près au vu de leurs résultats : Absolu Raid Rodez, Arverne Outdoor, Cap Opale ou pourquoi pas Azimut 72…
Du côté des mixtes, bien difficile de dégager des favoris, même si les Suisses de Salomon Neuchaventure (la famille Beguin) se dégagent nettement du lot. Le titre national ne devrait pas pouvoir leur revenir, et XTTR 63, Vibram Lafuma, Issy Aventure, ou Team Atea et Team Générale d’Epargne Valmo 59 qui ont tous engagé deux trios se voient dès lors en force pour bien figurer. Raid 74 avec une Elisabeth Revol très en forme sera à surveiller de très près.
L’équipe Trails Endurance mag composée de collaborateurs du magazine (Sylvain – cameraman, Toma – rédacteur graphiste, et Freddy) seront au cœur même de la course pour vivre l’événement au plus près. Et même si ils passent en ce moment beaucoup plus de temps sur leurs iMac que sur leurs vélos, en cas d’abandons massifs (ndlr : très très massifs) ils pourraient même prétendre à entrer dans le top 3 (hi, hi, hi…)

Luc Micoud