Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Corsica Raid Aventure – Vibram Lafuma en tête à mi-course

Après trois jours de course, le quatuor Vibram Lafuma, composé d’Elisabeth Revol, Manu Lang, Guillaume Sarti et Hervé Simon a réalisé le grand chelem sur chacune des étapes et s’est installé en tête avec  51 minutes d’avance sur Quechua et 1h34 sur GMPA Raid.

Après avoir avalé deux premières journées très aquatiques du côté de Pietrosella puis Piana, la caravane du Corsica Raid s’est hissée vers Evisa puis Calacuccia lors d’un trail nocturne bien arrosé avant de gagner le sommet de l’île de beauté ce lundi avec l’ascension du Monte Cintu.

Dès le premier jour, Vibram Lafuma a créé un petit écart au terme d’une étape riche en sections aquatiques : trois sections de canöé et un canyon, entrecoupés d’une section VTT leur permettait de prendre 15 petites minutes d’avance sur Quechua et une vingtaine de minutes sur les Tchèques de Czar Berghaus. Les tenants du titre espagnols pointaient alors en 4° position.

Le lendemain, les calanques de Piana ont servi d’amphithéâtre pour un récital de couleurs agrémenté de nouveaux coups de pagaie. La nage en mer et le nouveau canyon s’assuraient que tous aient bien goûté à l’eau locale, puis les premières sections trail permettaient aux « Orange » de consolider leur leadership en augmentant leur avance à 27 et 40 minutes sur leurs poursuivants inchangés.

Derrière, et pour deux petites minutes, GMPA raid coiffait Catraid, la revanche de 2011 commençait à se dessiner. Pas le temps de se reposer, la traditionnelle étape nocturne allait mener les raideurs vers les sommets avec 30 km d’effort , avant qu’une longue ascension vers le Monte Cintu ne leur soit servie au petit déjeuner suivant, accompagnée d’une belle et longue section de VTT.

Vibram Lafuma n’a pas faibli et continue son petit bonhomme de chemin. Avec presque une heure d’avance sur Quechua, ils peuvent voir venir avant les deux dernières étapes, même si la grosse section orientation prévue ce mardi à la Cime Di Stella au dessus de Borgo peut créer de mauvaises surprises.  Les Tchèque de Czar-Berghaus ont connu quelques soucis et pointent désormais en 5° position, devancés par CatRaid et le GMPA, épatants troisièmes et leaders de leur catégorie (à 2+1). 
Quasiment assurés de leur victoire dans cette même catégorie, GMPA va pouvoir compter sur la fraicheur supplémentaire dont vont faire preuve ses équipiers pour espérer grimper encore un peu. (un des raideurs est mis au repos à chaque changement de section, à l’inverse de la catégorie à 4+1 où l’assistant ne rentre jamais en course). Catraid, 4° à plus de 3 heures,  a sans doute perdu son titre. Après Borgo mardi, la troupe mettra le cap sur Calvi avec une dernière étape très complète et loin d’être la plus facile.

Luc Micoud – Photos by Rodrigo Jamarillo