Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Costa Rica Adventure Race la course tient ses promesses.

On l’avait annoncée comme un retour aux sources, celles d’un Raid Gauloises mémorable en 1991, et bien la finale mondiale du circuit ARWS est à la hauteur, et les 65 équipes engagées sont rentrées d’emblée dans le vif du sujet. La tête de course est en passe d’arriver à la transition n°5, symbole du premier stop obligatoire de 4h. De quoi recharger les accus de l’équipe Thule de nos deux Français-du-Monde : Jacky Boisset et Myriam Guillot.

Un départ style 24h du Mans, avec les VTT au bout d’un premier trail très, très court aura été la seule occasion pour les équipes de courir à en perdre haleine. La première section de 95 km VTT a projeté vers l’avant les favoris attendus : les tenants du titre néo-zélandais de Nathan Fava’e (Seagate) et l’équipe suédoise de Thule avec Myriam Guillot et Jacky Boisset, associés à un Espagnol et un Néo-zélanadais. Puis la première section de kayak a commencé à offrir aux équipes leur premier lot de belles galères. Si la tête de course semble avoir pu jouer favorablement avec la marée, le gros du peloton aura beaucoup ramé, dans les deux sens du terme, pour progresser dans la mangrove contre le courant d’une marée descendante. Nombreuses sont les équipes ayant fini la section de 65km dans la vase, de la boue jusqu’aux cuisses à progresser dans une végétation de labyrinthe et hors du commun.
Costa Rica Av Race (4)

Le trek suivant de 27 km a finalement plu aux équipes, heureuses de pouvoir mettre un pied devant l’autre « naturellement ». Encore au coude à coude à la fin de ce trek, Thule et Seagate se sont séparés sur la section suivante, un mixe de kayak et de trek, (pendant lequel il faut porter le kayak). L’équipe Thule a pris une belle avance, peut-être grâce au petit chariot emporté par l’équipe pour transporter le kayak dans les parties pédestres (même si celui-ci a finalement rendu l’âme). Achevée en 20h pour les leaders, et sous une chaleur écrasante, cette section de baroudeurs annoncée comme l’une des plus difficiles de la course aura tenu ses promesses.

Les 100 km de VTT suivants sont désormais en passe d’être avalés par les leaders, même si la fin de cette section s’annonce dantesque avec une ascension finale à fort pourcentage : la « Donkey Hill ». Là, il sera enfin temps de goûter à un peu de repos. Les quatre premières heures de stop obligatoire devront être validés, avant de s’engager sur la seconde moitié de la course, débutant notamment par un gros trek de montagne de 98km.  Le dernier écart constaté aujourd’hui à midi était d’environ 2h entre les équipes THULE et SEAGATE. Les poursuivants sont les américains TECNU à 5h30 et les espagnols COLUMBIA VIVARAID à 6h. Les autres équipes françaises semblent tenir le coup, malgré les bobos inévitables. Issy Aventure 30°, Raid-74 35°, Aquitaine Sajety 38°, Intersport Mc Kinley 42° et Kynesium 46° sont toujours en course et à priori encore sur la section canoë/trek de baroudeur. A venir pour la tête de course, 98km de trek et cordes, 40km de VTT, 33km de kayak/trek, 89km de kayak et 18km de trek final

Costa Rica Av Race (2)
Photos
Nacho Cembellin : organisation
S.Boisset : Thule Adventure Team

A suivre en live sur http://live.arcostarica.com/

Costa Rica Av Race (1)