Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Garmin s’offre le doublé sur les Dentelles

Après avoir plusieurs fois tourné autour du pot, le Team Garmin (Camus-Ferrando-Brunel-Garrandes) a enfin accroché les Dentelles à son tableau de chasse le week-end dernier, et avec la manière, puisque le team place ses deux duos ex-aequo sur la première marche du podium.

La météo n’annonçait rien de beau dans le sud pour tout le week-end et si les raideurs priaient pour avoir quelques heures « au sec », tous s’attendaient à évoluer sous une pluie dominatrice. C’est d’ailleurs sous un déluge inhabituel que Seb Raichon et toute l’équipe des 400 team s’affairaient le samedi matin à poser toutes les balises dans ce bout de pays des Dentelles de Montmirail, entre Séguret et Vaison-la-Romaine.

Miracle, la pluie cessait à 30 minutes du départ et la troupe des 60 équipes engagées dans ces Dentelles version 2013 attaquait le premier trail vertical au sec. Est-ce l’euphorie du beau temps retrouvé ou une attention trop accrue des premières équipes uniquement sur le sol détrempé, toujours est-il que la première moitié des équipes faisait fausse route au premier croisement et se retrouvait plus tard à contresens après avoir finalement validé le CP du sommet. De quoi donner du baume au cœur aux sans-grades qui ainsi se trouvaient encore bien placés au moment d’enfourcher les vélos.

La première section de VTT’O envoyait les équipes sur le GR de pays ; une orientation facile ne permettait pas aux top-teams de se séparer, mais seulement de comprendre qu’il fallait à tout prix éviter les traversées de vignes boueuses au risque de ne plus bénéficier ensuite de toute sa transmission. La CO sprint sur vue aérienne était avalée en quelques minutes par la majorité des teams, c’est donc sur le second VTT du jour que les premières scissions significatives allaient se faire. L’attaque de la balise optionnelle C faisait débat, mais les équipes de tête n’étaient pas des rookies et après avoir conclu cette section VTT puis la CO urbaine dans Vaison la Romaine, ils étaient encore pas moins de 10 duos à pouvoir prétendre à la victoire finale : 10 minutes séparant les LSN de Benjamin Monier et l’Ardéchois Bernard Durand en tête au premier soir des Raidlinks de Toma Pardoen et Gilles Luccia 10° du classement. Raid Nature 46, Garmin, les Chauds Patates, Ju’raid, Arverne, Agde, et Raid 74, tous les prétendants étaient encore en course, excepté les Lafuma, contraints à l’abandon dès le départ, Benoît Peyvel étant pris de contractures aussi inattendues que violentes (tout comme un autre Lafuma, Vincent Faillard en 2010). Si les équipes de tête avaient à peine eu le temps d’allumer la frontale, le reste de la troupe n’aura guère le plaisir de profiter de la visite « orientée » de Vaison la Romaine, plongée dans le noir.

Une courte nuit passée, les équipes prennent le départ dimanche en mode poursuite, avec les écarts réels pour les premiers. Vu les faibles écarts enregistrés la veille, tout ce petit monde se retrouve évidemment dès les premiers carrefours délicats à emprunter sur la première section VTT. LSN crève et perd une belle occasion de faire le trou, les Chauds Patates (Jansens-Léger) chiffonnent leur dérailleur et crèvent également : c’en est terminé pour eux. La tête de course ne cesse de changer et Ju’Raid Ligé’Raid (Jacoud-Forestier) s’en empare au départ de la CO mémo à Crestet. Pas pour longtemps, sur la courte section VTT suivante, le quatuor Garmin s’envole définitivement.

Derrière, la bagarre pour le podium va faire rage. LSN (Monier-Durand), RN46 (Maire-Lecorre), Agde (Gleyze-Galode) et Arverne (Dumortier-Vadic) se tirent la bourre. Sur la section CO vue aérienne + carte IGN, Ju’raid perd le contact, puis le canyon du Vallon des Eglantines est avalé avec bonheur par les équipes avant que le trail’O suivant ne recueille tous les suffrages « paysage ». Sur cette section forte en dénivelé, avec de longs postes à postes assez faciles en orientation, les Garmin Sébastien Camus, Frédéric Garrandes, Gaëtan Ferrando et Jonathan Brunel font grimper le compte-tours, histoire de se mettre à l’abri. Le dernier VTT est avalé à fond les manettes, tout comme la dernière CO autour du village de Séguret.

Le Raid des Dentelles s’offre pour la première aux Men-in-black de Garmin, LSN s’offrant la 3° place. Du côté des mixtes, Arverne pointait à une épatante 12° place au scratch samedi soir, juste devant Vaucluse Aventure (Gaëlle Barlet et David Bardaud), mais quelques bêtes erreurs de cap les reléguaient en 3° position finale, Vaucluse Aventure (Frédérique Bonnaure et Vincent Bouchut) s’imposait devant les Chauds Patates mixtes (Baptiste Lucas et Mathilde Bonnefoy) bien revenues sur le jour 2. Les 6 équipages féminins n’étaient plus que 4 à l’arrivée et les Raidlinks ( Laure Colle, Caroline Bardine) l’emportaient devant les Gones Raideuses (Marion Joubert, Anne Laure Davy)  et les « Zizi papan » (Isabelle Fabre, Audrey Carrere). La pluie venait finalement arroser bien copieusement sur la dernière section CO la seconde moitié des équipes qui regagnaient pourtant la salle communale, un grand sourire aux lèvres : une édition 2013 saluée unanimement par toutes les équipes.

Luc Micoud