Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Huairasinchi : les meilleurs raideurs mondiaux sont prêts.

Les Championnats du Monde d’Adventure Racing se tiennent cette année en Equateur sur le Raid Huairasinchi *, une référence sur le circuit mondial. Le départ sera donné dimanche et le contingent français a rejoint le départ depuis quelques jours pour une acclimatation pas inutile et surtout les vérifications techniques obligatoires.  C’est du côté de Quito perchée à 2800m d’altitude et dans l’immense hall de l’ancien aéroport que les 50 équipes de 4 raideurs (dont une fille) se sont regroupées. Préparation des caisses d’assistance, vérification du matériel obligatoire et autres formalités qui vous plongent doucement dans la course ont rythmé ces deux derniers jours.  Le profil général a également été communiqué aux équipes.  710km de progression non stop, un voyage inoubliable à travers toutes les beautés du pays, mais aussi sa diversité de paysages, voilà ce qui attend les concurrents. L’ entrée en matière réservera  d’emblée des surprises aux raideurs peu habitués à l’altitude. Ce premier trek débutera à 3600m d’altitude, grimpera jusqu’à 4500m sur les sommets des Andes et ne descendra jamais en dessous de 2000. Puis c’est la toundra humide du Paramo  qui les accueillera. La deuxième moitié de la course se dirigera vers les côtes  et verra le kayak entrer en jeu, que ce soit en mer ou sur rivière. Si aucun stop obligatoire n’est prévu pour les équipes, de nombreuses dark zones de navigation risquent bien de faire la sélection. Avec des périodes de 12 heures d’obscurité et donc de navigation interdite, malheur à celui qui loupera un embarquement pour quelques minutes.  Si les équipes ont bien préparé les passages en altitude notamment en arrivant tôt à Quito, l’organisation a également mis en garde les raideurs sur le dernier tiers de course : chaud, humide, et difficile en progression entre jungle et mangrove aux marées piégeuses.

6 continents représentés, 34 pays, le gratin est bien présent, même si l’équipe de Thule victorieuse en 2013 manque à l’appel (le team est d’ailleurs en Chine sur le Wuhan Outdoor Quest). Engagée en 2013 avec deux français, un néo-zélandais et un espagnol, l’équipe suédoise devait composer cette année avec le nouveau règlement qui oblige les équipes à être composée d’une majorité de raideurs originaires du pays dont l’équipe défend les couleurs. Nos frenchies dorés, Myriam et Jacky Boisset ont ainsi recomposé une équipe 100% française avec Sylvain Montagny et Vincent Faillard. Il faudra compter sur elle, même si leur manque d’expérience commune (une seule course) risque de les pénaliser à un moment ou un autre. Les Néo-Zélandais de Seagate enfilent donc la casaque d’hyper favoris.

Columbia Vidaraid (Espagne) deuxièmes l’an dernier et vainqueurs sur  le Untamed cette année, Haglofs Silva (Suède), Adidas Terrex (UK), ou Tecnu Adventure (USA) seront de sérieux prétendants tous comme les Français de 400 Team Raidlight. Les locaux équatoriens auront la chance de pouvoir compter sur leur connaissance du terrain. En ce sens, les équipes ayant déjà couru le Huairasinchi disposeront d’un avantage certain.

Huairasinchi_2014_1
Les Français en lice :

36 – « FRANCE Green Caffte Costa Rica – UPS Adventure – Haute Maurienne/Vanoise »
Jacky BOISSET, Myriam GUILLOT-BOISSET, Sylvain MONTAGNY, Vincent FAILLARD
l’équipe du duo des Champions du Monde 2013

35 – « France 400 team  Raidlight »
Sébastien RAICHON, Audrey EHANNO, Thomas GAUDION, Adrien LHERMET
6ème au classement mondial, vainqueur de Raid in France 2014

34 – « FRANCE Lozère Sport Nature »
Fanny FRECHINET, Olivier COMBES, Benjamin MONIER, Nicolas RAMBIER
9ème au classement mondial, 2nd de Raid in France 2014

37 – « FRANCE Vaucluse Aventures Lafuma »
Jérôme BERRUER, Frédérique BONNAURE, Romuald VIALE, Vincent BOUCHUT
33ème au classement mondial, habitués du circuit mondial

41 – « NCL Montagnat New Caledonia »
Jean-Baptiste CALAIS, Caroline FAVIER, Cyril MARGARITIS, Martial DEVILLERS
70ème au classement mondial, l’équipe de Nouvelle Calédonie, des fidèles au rendez-vous

* Huairasinchi est un mot de la langue maternelle quechua qui signifie« la force du vent »

Live sur http://live.huairasinchi.com/index.cfm