Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Jacky Boisset et Myriam Guillot de retour en Chine

Les deux raideurs français sont engagés sur la Wulong Quest, compétition phare du multisport en Chine, disputée par étapes. Au sein de l’équipe Toread Team (le plus grand distributeur chinois de matériel et vêtements de montagne) et accompagnés de deux équipiers néo-zélandais, Mymy et Jacky comptent bien conserver leur couronne acquise l’an dernier.
Voici leurs sentiments au terme des premières étapes :

1er jour :

"Lever 6h du matin pour nous rappeler comment se déroulent les journées ; 1h de bus pour descendre de notre hôtel au sommet de la montagne à 1806m (pris sur mon garmin 310 XT), jusqu’à Wulong City, 220m d’altitude. Défilé des équipes dans la ville en voiture électrique, c’est assez marrant et ça fait un peu "Papa mobil "!
Spectacle grandiose pour l’Opening Ceremony et ensuite nous partons pour l’échauffement, la sueur est déjà là car le temps est vraiment lourd, 35°C avec un ciel mitigé.
3 km de course à pied, 700m à porter notre Mimi sur une chaise en bois, 4 km de VTT sur la route, la descente du fleuve en rafting sur 5 km et 1 km à pied pour rallier l’arrivée et enfin le soulagement ….
Vous vous demandez surement à quelle place ?? (certains disent que l’important est de participer mais pour nous c’est plus la victoire qui nous donne la force d’avancer). Eh bien, on finit premier de cette courte étape qui aura durée 52 minutes pour notre équipe ; derrière nous, toujours la même équipe «Thule Adventure» (avec le couple Ussher notamment) qui ne lâche rien et nous talonne à 40s, ensuite une équipe de Chinois à 1 minute vient compléter le podium. Place maintenant à une courte récupération, préparation de nos box pour demain, bricolage  VTT, massage ; bien sûr le repas chinois est de rigueur et enfin dodo, puis un réveil demain matin à 5h et une journée estimée à 7h.

Jour 2 :

"Un peu de fun pour commencer la journée : chaque coureur doit aller chercher des «Vegetables» comme ils disent ici… C’est en fait un relais avec un gros panier en bois en guise de témoin et chacun doit parcourir entre 300 et 800m pour aller chercher soit 4 épis de maïs, 3 choux, 1 pastèque et enfin une belle courge; cela va s’en dire que si quelque chose tombe du panier, c’est pénalité !
Après ce court échauffement, on s’embarque pour une descente effrénée de 700m de dénivelé au milieu de la végétation plus qu’agressive et dense avec Mimi qui donne le tempo devant tout le monde. Un petit tour de kayak sur un réservoir d’eau pas très fun en aller-retour, qui nous permet de voir que certaines équipes vont faire beaucoup plus de kilomètres que nous car ça zigue-zague dur.
On enchaîne pour 10 kilomètres de trail bien technique encore avec 700m de montée pour amuser les coureurs et ensuite on saute sur les VTT pour 30 km quasiment tout en descente, seulement des petites montagnes russes pour le fun et un petit passage sur la route pour bien faire rougir les cuisses. Là, ça ce gâte pour nous ; je perds ma pédale que je retrouve rapidement, gros gros stress, puis Marcel (Hagener) voile sa roue.
Enfin, on arrive au «Rest station» ; 15 minutes de pause pour enfiler nos baudriers, frontales, boire un petit coup et zut, c’est déjà la fin des 15 minutes ; on se rappelle vite la théorie de la relativité ….
A ce moment-là, nous avons 2 minutes d’avance sur les américains de Nike et 12 minutes sur les Néo Zélandais de Thule.
On repart au combat (le couteau entre les dents) pour 10 Km de canyoning-spéléo ultra glissant, tout cela consiste à remonter un canyon avec poignée jumar et tout le tralalala et bien sûr dans le noir car nous sommes dans une grotte. Pour des touristes, cela serait super ludique mais en course c’est vraiment stressant, il faut être vraiment attentif. Quelques longueurs de natation dans une eau bien froide, le rêve pour les crampes ! Plus loin, nous sortons de la grotte et il nous reste un long plat dans une gorge qui doit faire 150 à 200m de verticalité au bas mot. Endroit époustouflant mais on entend des encouragements juste derrière nous, c’est certainement nos concurrents donc à bout de souffle on lâche le peu de force qui nous reste pour monter en haut de cette gorge : carrément épuisant.
Il nous reste une descente en rappel montée sur une tyrolienne et enfin un magnifique ascenseur pour nous faire parvenir à la ligne d’arrivée.
Résultats des comptes : une magnifique première place pour notre équipe ! Suivent les Ricains à 14 minutes et les Néozed à 17 minutes.
Pour la suite c’est comme d’habitude, champagne, photo, podium ….


A suivre….

Infos : www.wulongquest.com