Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Transmarocaine 2013 couronne Vibram Lafuma

La Transmarocaine 2013, huitième édition a su, une fois encore, offrir à ses participants les plus majestueux paysages du Maroc. Partis lundi de Ouarzazate, les 84 raideurs (42 équipes de 2) ont pu se rendre compte à quel point ce pays est somptueux et demande à être découvert. Lors de leur périple sportif, Gilles (directeur de course) et son équipe d’organisation a su surprendre et émerveiller.

Déjà le défi sportif, cette semaine, était bien plus élevé que les années précédentes. Le programme était d’environ 280 kilomètre à parcourir en VTT ou en trail avec seulement une seule section de canoë. Le tout en orientation. Quand on sait que la plupart des cartes datent de presque 30 ans, pas évident de prendre des points de repère pour s’orienter dans cette nature aux mille couleurs. Mais une fois que l’adaptation de lecture est faite, cela devient un vrai régal de se déplacer et de courir dans tout les sens pour poinçonner les balises.

Chaque journée a permis à chaque coureur de s’exprimer pleinement, en fonction de sa forme, sur les discipline proposées et les parcours choisis avec perfection.
Il y en avait pour tout les goûts, des trails avec des profils alpins, des montés de col, en VTT, façon tour de France, des descentes techniques ou roulantes en trail et en VTT. A croire que ce joyau de pays nord africain, est inépuisable en termes de paysages et de terrains.

Mais ce qui marque le plus les esprits au bout de 5 étapes en plein moyen Atlas, ce sont les décors où les raideurs ont pu valoriser pleinement leur passion du multisport. Des villages berbères cachés à flanc de montagne, des cascades, des falaises vertigineuses, des terrains aux couleurs luxuriantes, allant du gris au rouge ocre. De tels dégradés de tons remplissent les cœurs et gonflent les muscles pour se surpasser avant d’ atteindre l’arrivée et le bivouac. N’oublions pas les rayons de soleil au bord de lacs d’altitude, de quoi rester bouche bée. Il y a eu aussi le peuple marocain. Toutes les personnes rencontrées plus gentilles les unes que les autres, c’était une vraie fête dans chaque village étape qui attendait nos coureurs. Et toujours les enfants, les yeux remplis d’étoiles qui venaient encourager ou tenter de dialoguer avec les participants. Mais dans un tel cadre de partage, la barrière de la langue n’est jamais un problème, les sourires poussaient comme des coquelicots dans les champs cultivés. En cela aussi, la Transmarocaine tient ses promesses. Grâce à toute l’organisation, les équipiers se retrouvent pleinement au cœur de la vie de ces montagnards de l’Atlas.

Et comme les teams trainaient dans leurs sacs de bivouac suffisamment de dons (couvertures, stylos, jouets, vêtements,…) pour créer une ambiance de fête et de rencontre. Les fins de journée étaient animées. Pour terminer cette magnifique semaine, les équipes ont terminé en beauté par un épilogue sur route au cœur de la ville, présenté devant Monsieur le Wali de la région de Marrakech, Monsieur Mohammed Faouzi, les autorités locales, les médias et les badauds. 3 tours de VTT, 2 tours de run&bike et, pour finir, 1 tour en course à pied. Chacun est passé sous l’arche finale, acclamé par tous, et s’est vu remettre son trophée de finisher de la Transmarocaine 2013.

Un grand bravo à Vibram Lafuma, l’équipe mixte qui l’emporte au scratch, suivi de Xbionic Aventure et de Vaucluse aventure. Pour les équipes féminines ce sont les Pink Bikettes qui devancent les Brut de Fleur et les Calloriphynes. En mixte, victoire de Vibram Lafuma avec en second XTTR 63 et en troisième les belges de Bike Aids. Dans le challenge OCP du cœur, 5 équipe concouraient pour rapporter des dons à une association marocaine, félicitations à Morroco Team (1er), Valvert 25 et les 3 équipes OCP d’avoir tout mis en œuvre pour ce challenge.