Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Le Dream : raid et authentique !

Du 2 au 8 novembre,  le «  Dream Raid Grands Hotels de Nouvelle-Calédonie » rassemble près de 100 aventuriers pour une aventure hors du commun. Dans la pure tradition des premiers raids aventure, c’est un défi intérieur fort, une expérience collective unique.

« C’est une compétition difficile de niveau international, un raid engagé dans une nature sauvage. Parfois verte, parfois bleue ». Le vice champion du Monde 2007 de la discipline, François Faloci, victorieux avec l’équipe Le Froid se souviendra longtemps de son « Raid de rêve ». Une fois passé la ligne d’arrivée, son coéquipier, Martial Devillers déclarait. « la dernière portion de VTT a été épouvantable. Nous avons dû porter le vélo dans les montées et traversées des rivières, c’est bon d’être arrivé à Nouméa et d’inscrire cette course de rêve à notre palmarès » . Avec le Calédonien, Alexandre Guichet et la Néo-Zélandaise Sarah Fairmaid, cette équipe mixte a remporté en 71 heures 41 minutes la troisième édition du Dream Raid Grands Hôtels de Nouvelle-Calédonie. « Cette course belle et exigeante se court dans un cadre de rêve. Cette épreuve devrait séduire de plus en plus d’équipes internationales» promet Sarah, fatiguée et souriante.

Début Novembre se courra sur la grande terre, la 4ème édition de cette course hors norme. En toute liberté, les aventuriers parcourront des massifs désertiques, rocailleux et tourmentés, ils suivront les torrents facétieux qui entaillent les montagnes de la Chaîne Centrale … Ils dévaleront les cascades jaillissantes, ils navigueront avec l’alizé, sur l’eau bleue du lagon, sous l’infini du ciel, parmi les îlots de corail et de sable blanc, dans la mangrove parmi les racines de palétuviers noueuses et robustes. Ils marcheront dans le silence profond et la pénombre de la Grande Forêt Primaire.

Raid le Dream

La Nouvelle Calédonie loin des clichés est l’une des dernières terres d’aventures de part sa nature vierge et sauvage, d’une variété incroyable (lagon, forêt primaire, dénivelés surprenant, terres arides, savane, rivières de toutes tailles…)
Pour Jean-Baptiste Calais ( 3ème de l’édition 2007 et 3ème  Land Rover G4 Challenge 2006), "le Dream Raid  est une épreuve magique avec une orientation dont le tracé est de niveau international? une aventure extraordinaire au niveau humain. J’ai particulièrement apprécié la promiscuité de la mer et de la montagne qui en fait un terrain de jeu idéal ».

Quinze équipe s’engagent dans l’aventure. Gagnant il y a 4 ans, abandonnant après 24heures en 2007, les australiens du team « Malabou » auront soif de revanche. Pas évident face à la puissance kiwi ,mené par Nathan Fa’avaé. Capitaine de l’équipe « Balance Vector », championne du monde des raids en 2005, Nathan est une force « tranquille » de la nature. Avec son équipe « Socafer », il devra contenir les coureurs métropolitains du team « Eurocopter » ou « Vibram Sport Lafuma »?mais également les Calédoniens de « La Néa » mené par Laurent Devaud, de « J’aime le Nord » de David Esposito, de « Powerade » de Frédéric Letocart ou de « Montagnat » de Martial Devillers .

Le chrono sera déclenché au départ est arrêté quand l’équipe franchit la ligne d’arrivée, environ 350 km plus loin, après 4 à 5 jours d’effort, de jour comme de nuit. Les concurrents devront être capable de vivre en totale autonomie et dans des conditions ?très rustiques.

Les équipes : autonomes

Composée de 4 compétiteurs dont au moins une féminine et un orienteur, avec deux assistants. La course est ouverte aux équipes pouvant justifier d’une expérience de ce type de raid. L’orienteur doit être en mesure de guider son équipe de jour comme de nuit en pleine nature, à travers les montagnes, les forêts primaires ou le maquis minier, et sur l’eau en utilisant uniquement cartes, boussole, altimètre et GPS.

Infos : dreamraid