Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid Chauds Patates – Une première qui affiche complet !

Dimanche 23 octobre avait lieu le raid “chauds patates” organisé par la jeune équipe dauphinoise du même nom. 100 duos avaient répondu présents pour cette première édition. 100 équipes aux noms plus farfelus les uns que les autres: “Les oranges givrés”, “Les Ramasseurs de champignons”, “Chaud merguez”, “Willi waller team”… C’est le petit village de Theys (600m), niché au coeur des balcons de la chaîne de Belledonne qui accueille les sportifs dans la fraîcheur du mois d’octobre. C’est sous un ciel sans nuage que nos raideurs se jettent alors dans les petites rues du village pour une courte section d’orientation sur vue aérienne. Rapidement sur leurs VTT ils partent ensuite rejoindre le Col du Barioz par des chemins parfois techniques et boueux. Peu après ce col, ils peuvent profiter d’une pause ludique et hors chrono avec l’accrobranche. Activité vite avalée pour la plupart, ils sont de retour sur deux roues. Direction le foyer de fond via les pistes roulantes. La courte section de trail balisé qui suit les emmène au refuge du Crêt du Poulet, point de départ d’une longue CO sur carte IOF au score. Après avoir pris soin de reporter tous les postes sur leurs cartes, les raideurs s’élancent donc, sous le soleil, sur les crêtes du Grand Rocher culminant à 1926m. 24 balises, 5,10 ou 20 minutes de bonus suivant les postes. La porte horaire de 14h30 oblige la plupart de nos valeureux sportifs à laisser les balises les plus éloignées. Seuls trois duos réussissent ainsi à tout récupérer. Toutes les équipes retrouvent finalement leurs montures pour profiter d’une très belle dernière descente jusqu’au village. Après une ultime épreuve amusante de biathlon, des crêpes chaudes et des cakes maison attendaient les concurrents affamés.
Toute la journée aux avants postes, les jeunes du Team Isère Montagne ski alpinisme, Maxime Léger et Léo Viret, n’ont pas réussi à devancer les expérimentés “Fonctionnaires en cavale”, Christophe Faure et Damien Boston qui remportent l’épreuve en un peu moins de 5h40. C’est l’équipe des “Raidicules”, Denis Merlin et Stephane Huot, qui complète le podium. En mixte, Manu Lang et Léonie Cartier l’emportent grâce à une très belle section CO. Ils devancent ainsi les Annéciens de chez Salomon et les Chambériens de X-bionic. Enfin chez les filles, c’est le duo des 400Teams qui monte sur la plus haute marche, quelques minutes devant les Claixoises et les Soeurettes.