Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid des Chaussées, les Genôts avaient l’azimut du succès !

Raid des Chaussées. Dix ans que Nicolas Pavageau courait après la victoire sur les Bords de Sèvre. Associé à Mathias Jaulin, Sébastien Gauvrit et Mickaël Duvacher, les Genôts ont trouvé l’azimut du succès.
 
Une décennie, ce n’est pas rien dans la vie d’un sportif… Et cela faisait dix ans que Nicolas Pavageau se multiplait sportivement sur le Raid des Chaussées. A l’image des disciplines qui balisent l’épreuve, le quatuor genôt fut à géométrie variable, ces dernières années… Et bien avant la naissance du Raid Aventure Pays de Vie, son président avait navigué sur les Bords de Sèvre… Reste que ce n’est seulement que depuis 2008 que l’association genôte monte sur le podium sévrien. Deuxième en 2008 et 2011, Nicolas Pavageau et ses amis sont, enfin, sur la plus haute marche.
 
Une délivrance pour le quatuor 2012  composé de Nicolas Pavageau, Mathias Jaulin, Sébastien Gauvrit et Mickaël Duvacher. « Il suffit de voir les larmes de Mickël pour comprendre notre bonheur, confie Nicolas. Nous sommes tous hyper content. Le petit hic, c’est juste l’absence de Sébastien (Rocheteau), notre orienteur. Il était blessé… Mais comme l’édition 2012 était un raid pour coureurs à pied, on savait que c’était l’année ou jamais pour nous… » Dans ce sens, Mathias Jaulin a fait le travail.
 
Les Genôts ont eu beau se mulplier pendant les 170 km du raid élite, c’est physiquement qu’ils ont fait la différence. Symbole de leur victoire, le « chrono » réalisé sur la spéciale « 2000 m ». « 7’11, précise Nicolas. Et avec 10’ de bonification ». Certes, la victoire genote ne se résume à 2 km. Il y en avait 168 autres… Et le jeu des pénalités a aussi fait le bonheur – ou le malheur – de Chantonnay et de Bretagne Orientation. Mais comme le souligne Nicolas. « Nous avons toujours fait la course devant… Ce fut plus difficile lors de la seconde journée, mais le but était de gérer notre course en se calant sur celle de Chantonnay. »
 
Au final, si les Chantonnaisiens affichaient le meilleur temps sur le premier jour. Et si les Bretons furent intouchables sur toutes les sections orientation, notamment celle de nuit, la logique a été respectée. Car au-delà de l’experience acquise depuis dix ans en multisports, les Genôts, physiquement et tactiquement, ont été les mieux inspirés pour trouver l’azimut du succès…
 
Elite (170 km). 1. RA Pays de Vie (Pavageau, Gauvrit, Jaulin, Duvacher) 13 h 00’59, 2. Chantonnay Raid (Coutant, Bluteau, Puaud, Clergeau) 13 h 06’25, 3. Amis Steph/Bretagne O. (Le Borgne, Le Cam, Le Lay, Sevin) 13 h 15’03, 4. Pays de Vie 2 (Gonnord, Vergnaud, Muller, Moreau) 14 h 30’43, 5. RA Landes (Lumet, Baron, Ganacheau, Piffeteau) 15 h 30’43, 6. Chantonnay 2 (Pineau, Martineau, Coudrin, S. Bluteau) 15 h 49’11, 7. Anjou FR (Piton, Gigon, Painkin, Fortin) 16 h 51’21, 8. Forza Montcoutant (Coulot, Soulard, S. Gatard, T. Gatard) 16 h 58’28, 9 (1re mixte). R20 Malestroit (Solène Guillemet, Gru, Charuel, Jugan) 17 h 43’41, 10. Super U Men (Liechti, Mariano, Cormier, Pain) 17 h 59’50… 37 équipes.
 
Espoir (135 km). 1. RV Poupet (T. Geffard, Bourasseau, Bouchet, T. Geffard) 11 h 55’42, 2.  RA Landes 12 h 08’56, 3. Chameaux 12 h 54’37, 4. Déchaînés 13 h 02’30, 5. Rando Raid 85 13 h 03’00… 8 (1re équipe mixte). TSO Tiffauges (Cécile Gesvret, F. Nerrière, Gaborieau, Ouvrard) 14 h 02’49… 53 (1re équipe dames). RA Landes (Christiane Tessier, Evelyne Lagarrigue, Caroline Melin) 18 h 13’22… 62 équipes.
 
Nicolas Pavageau, Mathias Jaulin, Sébastien Gauvrit et Mickaël Duvacher (absent sur la photo) ont, enfin, trouvé l’azimut du succès sur le Raid des Chaussées.
 
Bruno Poirier