Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid du Pays des Dentelles de Montmirail, de l’ocre au blanc neige

Seules quelques malheureuses petites gouttes auront fait craindre un instant aux 250 concurrents du raid provençal que la météo ne serait pas une alliée pour ces deux jours au sud du Mont Ventoux à naviguer entre Mormoiron et Bedoin. Au final c’est un temps splendide qui a parachevé un week-end complet.

A priori plus facile, la première étape du samedi s’avérait coquine. Le trail-relais de 2x7km mettait les organismes en éveil de façon pimentée, puis la CO dans les ocres de Mormoiron et le VTT suivi d’itinéraire tous deux finement tracés occasionnaient quelques « jardinages » tout en écartant déjà quelques grosses équipes du peloton de tête. Tir à l’arc et run&bike clôturaient l’après-midi, que déjà se profilait l’ascension nocturne du versant sud du Ventoux.
1km vertical en orientation de 340m à 1340m d’altitude avec deux balises à valider en route. Par une nuit ventée mais très claire, les concurrents appréciaient le paysage malgré l’effort et la longue redescente (hors chrono) avant une courte nuit de sommeil.

Le dimanche était annoncé comme le sommet du week-end et il le fut. Après une CO urbaine proposée en guise de réveil musculaire, et un VTT’O sans trop de dénivelé mais très ludique, les sections suivantes étaient marqués d’une croix rouge. Un VTT suivi d’itinéraire sur le contreforts, suivi d’une CO sur carte IGN et photo satellite très typée « aventure » sur la face sud du géant affichaient un total de 1700m de dénivelé positif.

En comparaison, le retour en VTT sur Mormoiron fut alors une véritable partie de plaisir. Il ne changeait pas les positions. Guillaume Demangeon et Sylvain Montagny (Vibram Sport 2000 Lafuma) s’offraient une nouvelle victoire sur les Dentelles, devançant Garmin Scientec Nutrition des frères Camus et la seconde équipe « orange » d’Hervé Simon et Benoît Peyvel (Vibram Sport 2000 Lafuma).
Du côté des mixtes, l’alliance Lozère Sports Nature/Raidlinks l’emportait sur les Planète Tonique Raid Light et MSO Caméléons.

Toujours plus fous, les 400 team ont une nouvelle fois réalisé un splendide week-end et les concurrents venus de la France entière et même du Portugal ne s’y sont pas trompés. Que diable vont-ils encore nous inventer pour la prochaine édition ?