Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid In France accueille les ténors du raid aventure mondial

Du 14 au 22 septembre, la finale mondiale des raids aventure prendra place en France lors du Raid In France, piloté de main de maître par le raider expérimenté Pascal Bahuaud. Cet évènement sportif international unique en son genre traversera la région Provence-Alpes Côte d’Azur, depuis L’Argentière-la-Bessée (Hautes-Alpes) jusqu’à Roquebrune-Cap Martin (Alpes Maritimes), en passant par les Ecrins, le Queyras et le Mercantour.

Raid in France promet une finale mondiale engagée, extrême, comme à son habitude. Plus de 65 équipes venues d’une trentaine de pays différents participeront à ces sept jours de compétition non-stop en totale autonomie. Les meilleures équipes mondiales seront présentes, notamment Thule Adventure (SWE), champions du Monde en titre. « La force de notre équipe est qu’on a l’habitude de courir ensemble. Nous sommes tous polyvalents et possédons tous les mêmes objectifs et le avons tous mis le même investissement, ce qui crée une énergie positive » explique Jacky Boisset, l’un des deux équipiers français du team suédois. « Au début on a cru qu’être les tenants du titre pouvait nous stresser d’avantage, mais finalement c’est une force et de toute façon quand tu es sportif, c’est le jeu de parfois gagner, mais aussi parfois de rencontrer plus fort que soi » enchaîne Myriam Guillot, la féminine de l’équipe.

Pour relever ce défi, ils auront fort à faire sur un parcours annonçant 520km et 20 000m D+, et notamment tenter de combattre les assauts du Team Seagate (NZ), vainqueur de plusieurs étapes de coupe du monde cette année avec comme capitaine le légendaire Nathan Fa’avae. Une équipe de choc qui avait terminé 2ème de la finale en Tasmanie l’an dernier, et aura à coeur de prendre sa revanche.

Il faudra également compter sur les équipes d’Europe du Nord, avec les Finlandais de Omjakon (vainqueur ARWS Endurance Quest) et les Suédois du team Silva, récents 2ème de l’APEX et toujours bien placés lors des finales. Certaines équipes d’Amérique du Sud pourraient créer la surprise sur ces terrains accidentés français comme Ecuador Nissan ou les Brésiliens de Selva Kailash.

Côté Français, le nombre d’équipes pouvant entrer dans le top 15, voire le Top 5, est impressionnant. Le team Quechua, champion du Monde en 2005 dans les Alpes, a toujours fort bien réussi sur le Raid in France. Ces expérimentés montagnards auront à « coeur » de bien figurer, poussés par l’ange « Lolo » (Laurent Fabre, décédé accidentellement en montagne il y a quelques semaines), omniprésent dans la tête et le coeur des raiders du team. L’équipe, remaniée à 50%, tentera de rendre hommage du mieux possible à Laurent qui devait faire partie du RIF, un raid qu’il appréciait particulièrement.

L’équipe SXM, elle, sera composée pour ce grand rendez-vous de Bruno Rey, Frédérick Saquet, Guillaume Calais et Jennifer Vangorder, venue de San Francisco (USA) pour étoffer l’équipe saint-martinoise. Interrogé sur l’état de forme de ses troupes, Bruno REY, nous confiait que la première difficulté avait été pour lui de réunir des compétences en pleine période de rentrée scolaire et que si le team se trouvait privé de quelques-uns de ses membres historiques (on pense notamment à Cyril Margaritis), il avait eu le soin de sélectionner des athlètes compétents dans les disciplines requises mais aussi des personnalités qui ne dérogeraient pas à l’image chaleureuse et amicale de l’île de Saint-Martin. Les garçons du team SXM se sont entraînés intensivement dès la fin août dans le massif des Ecrins, sur la Durance et dans le Dévoluy pour sceller le groupe autour de sa nouvelle composante féminine qui sacrifiait quant à elle aux tests d’aptitude aux Etats-Unis.
 
Le Team Lafuma Vibram paraît quant à lui particulièrement en forme cette saison pour venir également postuler aux avant-postes. Deux équipes au départ, rien que ça, l’une emmenée par la doublette Manu Lang et Elisabeth Revol, l’autre par l’increvable et sur-expérimenté Marc Balaskovic.
A suivre également, Raidlight Canoë Evasion, avec à sa tête Seb Raichon, qui pour remplacer Thomas Gaudion, blessé, a recruté Adrien Lhermet du team X-Bionic, particulièrement compétitif en orientation instinctive. « La force de l’équipe sera l’orientation avec deux équipiers capables de prendre la carte à n’importe quel moment de la course » note Adrien.
Et le team Raidlight LSN, avec Denis Merlin et Sandrine Béranger, jeune maman en forme olympique qui reprend du service seulement 6 mois après avoir donné naissance à une petite Capucine. « Pas facile de se fixer un objectif en terme de résultats car notre association avec les deux perles de Lozère Sport Nature est récente ! Si nous réalisons une course parfaite (pas de gros coup de mou, pas de casse mécanique, pas de grosse erreur d’orientation), nous pouvons espérer un Top 10… » exprime Denis.

ODS 67 Powerbar habitué des raids expéditions et emmené par Nicolas Rambier a recruté le Chaud Patate Gaëtan Janssen pour l’occasion, qui fera profiter de son expérience emmagasinée début juin lors de l’APEX en suisse.
La légendaire équipe ERTIPS reprend du service cette année et sera également à surveiller de près sur ce parcours qui pourrait leur réussir. Ils ont réalisé plusieurs belles journées d’entraînement cette été ensemble pour cet objectif et pourront compter sur la "caisse" naturelle de leur féminine Audrey Ehanno.

Comme de très nombreuses équipes présentes sur ce Raid Extrême, considéré comme l’un des plus difficiles du circuit, l’objectif des Arverne Outdoor Intersport de Stéphane Dumortier et Anne Simon sera de finir en bonne position.
Le Team Littoral Aventure sera également présent. Aurélien Hochart, David Hochet, Julien Moncomble et Elodie Regazzoni (tous les deux membres du team X Bionic habituellement) auront pour objectif, eux aussi, de rejoindre l’arrivée.
Le légendaire Christophe Aubonnet n’est pas en reste puisque une nouvelle fois il sera au départ avec ses co-équipiers de Raid 74 Maxi Race, de même que Vincent Bouchut qui "dirigera" ses amis de Vaucluse Aventure Lafuma., ou encore Carine Porret et Nic Nic Mitton, tous deux aux commandes de leurs bandes de potes amoureux du sport nature (Vtopo et Yogi Tea)

Dénivelés, climat, eaux vives, techniques de cordes, haute montagne, épreuves nautiques et des parcours VTT réputés à chaque fois très accidentés… Le Raid in France tiendra à coup sûr toutes ses promesses. Il est certain que les étrangers présents sur la grande aventure repartiront avec de biens beaux souvenirs de France… et quelques courbatures ! Les Team qui gèreront le mieux leurs efforts, l’orientation et surtout leur sommeil (seulement quelques heures qui tiennent sur le doigt d’une main) sortiront du lot pour venir tutoyer le podium.

Rendez-vous à partir de demain 17h, pour le prologue qui lancera l’épreuve à l’Argentière-la-Bessée, où les équipes ont déjà débuté les vérifications techniques. Avant le "vrai" départ le lendemain à 6 heures du matin.

Trails Endurance Mag sera sur place, et tâchera de vous faire vivre du mieux possible cette aventure via Tweeter, Facebook, et ce site web…

Site de la course : www.raidinfrance.com
Laurent Valette, Toma et Luc Beurnaux