Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

RAID IN FRANCE – JOUR 4 – Regroupement derrière Seagate au cours de la nuit

La 3e nuit de course sur le Raid In France aura produit quelques bouleversements dans le groupe de chasse lancé à la poursuite de SEAGATE (NZ), toujours solide en tête de course.

Les Néo-Zélandais sont arrivés à 3 heures cette nuit à l’Assistance 2, dans la Vallée du Haut Var et dans les Gorges de Daluis, à l’issue de 30km de VTT passés sous une magnifique nuit étoilée dans le Parc du Mercantour. Après 4 heures de repos, l’équipe est repartie à 7h10 sur une section de trek/canyon /rappel. Le premier canyon au programme, sec à l’origine, est désormais en eau, très froide, trop froide pour que l’organisation n’y lance les concurrents. Cette partie est donc shuntée, mais le 2e canyon au programme dans la clue d’Amen devrait donner lieu à de superbes images. Sur le tracé, les raiders trouveront également un spectaculaire rappel d’une centaine de mètre plongeant dans les gorges de Daluis, avant d’arriver au pont de Durandy pour embarquer dans les kayaks.

Derrière les leaders, un bouleversement a eu lieu durant la nuit. THULE (SWE), jusqu’alors en 2e position, a dû soutenir et attendre l’un de ses équipiers, Martin , qui souffrait des pieds… C’est alors que le quatuor franco-suédois voyait revenir sur lui les fusées RAIDLIGHT CANOE EVASION (FRA) qui allaient leur chiper la 2e place provisoire. "Cette nuit, Adrien notre orienteur a fait un festival !" explique Seb Raichon. "On a tout trouvé de suite les balises, on n’a pas jardiné, c’était vraiment fabuleux comme orientation. Peut-être que la nuit qu’on a passée sur la première section nautique nous a fait finalement du bien "poursuit le capitaine. "On était déçus de voir les trois premiers être séparés de nous par ce cut off, mais finalement, on a pu se reposer et faire un VTT dantesque; Ce qui nous a fait du bien aussi, c’est d’être un long moment en compagnie de Silva, c’est motivant de rester au contact comme ça".

Arrivés en 2e position ce matin à l’assistance 2 (Guillaumes), les Français savourentt… "On n’imaginait pas être à pareille fête. Donc on va rester décontractés. on pourra dire au moins que mardi matin on était 2e…." sourit Seb. "On est ultra motivés, et on pense à nos proches qui doivent vivre ça intensément derrière les écrans d’ordinateur" conclut Seb, qui va s’offrir désormais quelques heures de repos.

THULE (SWE) est arrivé 3e à quelques minutes de RAIDLIGHT à l’assistance 2, devant SILVA (SWE), puis QUECHUA (FRA). Ces derniers auront bien galéré durant la nuit. La faute à une roue de VTT récalcitrante chez Bill, et à deux-trois fautes d’orientation sur "quelques balises pas simples" commentera Rudy Gouy. Seul soulagement pour Quechua : s’être fait prêter ce matin au camping du Pont de la Mariée une roue de VTT….

Ce groupe de chasse devrait repartir entre midi et midi et demi, après leurs 4 heures de repos obligatoires, sur la section trek/canyon/rappel.