Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

RAID IN FRANCE – 400 Team-Raidlight s’impose

Samedi:
Les raids aventure gardent souvent leur lot de surprise pour les dernières journées de course. C’est ainsi qu’on pensait cette nuit que l’édition 2015 n’échapperait pas aux Espagnols de Columbia Vidaraid, vice-champions du Monde en titre et partis avec près de 2h d’avance sur leurs poursuivants français pour la dernière section de VTT de 60km. Les favoris annoncés avaient porté l’estocade hier au meilleur moment alors que Nico Seguin (400 team Raidlight) trainait la patte, victime d’une vilaine tendinite au genou, ralentissant nettement le rythme de l’équipe française aux avant-postes depuis le départ. Patients, les coéquipiers de Seb Raichon (Tom Gaudion, Sandrine Béranger et Romuald Viale) ont su garder quelques forces pour tout donner sur le vélo, le genou de Nico étant alors moins sollicité.

400 team

En fin de matinée, au terme d’un peu plus de 3 jours de course non stop, c’est bien l’équipage français qui a coupé la ligne d’arrivée en tête, …un peu à la surprise générale. Les Espagnols de Columbia Vidaraid ont néanmoins conservé leur seconde place devant le team FMR de Clément Valla, Baptiste Turell, Jocelyn Voigt et Lucie Croissant. Ces trois équipes sont les seuls à avoir pu rester en « full race », sans êtres bloquées aux portes horaires et recalées sur le parcours en aval. La quatrième place devait revenir aux Suisses de R’adys team switzerland suivis des Français de Team Raidaventure.fr, une alliance entre le Team2Raid et celui des Chauds Patates. (Benoît Pavée, Benoît Peyvel, Gaëtan Jansens et Fanny Frechinet) On retrouvait aussi à la 7ème place l’équipe nordiste de Cap Opale.
La météo très changeante aura apporté son lot de surprise et difficultés supplémentaires sur cette édition 2015 du RIF qui s’est avérée toujours aussi exigeante, même si le format de cette année était plus court qu’à l’accoutumée.

Vendredi:
Raid in France 2015 s’est élancé à 00 heure hier matin depuis Hauteville-Lompnes, dans l’Ain, pour 380 km non stop et 12 000 mètres de dénivelé positif en trek, VTT, kayak, canyon, spéléologie. Au programme de la nuit, un prologue en orientation de 3km à Hauteville, suivi d’un trek de 29 km sur les plateaux d’Hauteville, à travers des forêts particulièrement ardues en orientation. Une pluie drue est venue ajouter à la difficulté. Bilan : les coureurs ont mis 6 heures de plus, en moyenne, pour parcourir cette première section. Certains n’ont pas trouvé toutes les balises à poinçonner sur le parcours, ce qui est synonyme de mise « hors classement ».

rif2

Les Suisses de R’Adys, avec leur orienteur en chef Jan Béguin, ont animé la journée en tête de course. Ils ont fait la différence sur la première section de VTT à travers le Haut-Bugey, avec non loin d’eux les Français de 400 Team, vainqueurs en titre de Raid in France, et leurs homologues tricolores de FMR. Ces deux dernières équipes ont repris les commandes de la course à l’issue d’une longue section de kayak sur la rivière d’Ain, et 400 Team Raidlight a pointé ce matin à la première assistance du parcours, où trois de sommeil sont obligatoires, suivi par FMR et Columbia Vidaraid.

Les fortes pluies de la nuit de ce jeudi matin ont forcé l’organisation à annuler les sections de canyon et de kayak, les niveaux d’eau étant trop hauts.

Plusieurs abandons ont d’ores et déjà été enregistrés : la Britannique Sabrina Verjee de l’équipe Lozère Sport Nature, victime d’une chute dans le trek de nuit et recousue en urgence par les médecins de l’organisation, a décidé de jeter l’éponge après 12 heures de course. Il est est de même pour Team Raid Aventure Les Saisies et DSN 74.

A noter enfin que le duo du Team Ertips a remporté l’AinXperience, un parcours de deux jours et 150km

rif

Photo JJRaynal-Raid In France