Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

RAID IN FRANCE – Le prologue ouvre les "hostilités"

Après deux jours de vérifications techniques et de préparation des caisses de transition, les équipes engagées sur ce championnat du monde 2012 sont rentrées dans le vif du sujet aujourd’hui, en fin d’après-midi. Au rythme du son d’une fanfare des chasseurs alpins, les équipes ont d’abord procédé au défilé des nations pour rejoindre le départ du prologue, derrière des porte-drapeaux représentant la trentaine de nations engagées.

Les 64 équipes de quatre équipiers se sont ensuite élancées dans les rues d’Argentière-la-Bessée, pour un prologue constitué d’une course d’orientation au score. 26 balises étaient à découvrir au coeur du village des Hautes Alpes, mais également sur la colline dominant celui-ci. En un temps imparti de trente minutes. Tel un essaim d’abeilles, le peloton virevoltait dans toutes les directions, l’ordre des balises récolté n’important pas au final. A ce petit jeu d’orientation, RAIDLIGHT LSN (FRA) met 21:34 pour ramener les 26 balises, devant SILVA, vainqueur du raid APEX en Suisse cette année. SEAGATE (NZ), vice-champion du monde 2011, réalise le 3e temps, devant les Espagnols de COLUMBIA VIVA RAID (ESP). Les champions du monde en titre, THULE (SWE) limitaient les dégâts en prenant la 7e place.

Demain, les choses sérieuses débutent dès quatre heures du matin. Le peloton est invité à monter sur les VTT pour heure de vélo non chronométrée en direction d’Ailefroide. De là, les équipes s’élanceront toutes les trente secondes, dans l’ordre du prologue d’aujourd’hui. Elles entameront la première des 18 sections de la semaine de course : un trek contournant le Mont Pelvoux et proposant une longue traversée de glaciers, notamment celui de Sélé. Le début d’une épopée longue de 475km, pour 19 070m D+, et 20 580m D-.

A suivre, un fil info régulier sur notre page Tweeter, et une actu sur ce site web chaque soir, en résumé de la journée.