Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid in France : suspens dans les Pyrénées

Partis dimanche de Font Romeu, les 30 équipes de 4 raideurs (dont une fille) en lice sur le Raid In France 2016 atteindront St Pierre-La-Mer d’ici un (ou deux) jours. Les Néo-Zélandais de Seagate, Champions du Monde en titre, sont en tête depuis le premier jour mais les Français de 400 Team Naturex restent à l’affût.

C’est de la « capitale française de la préparation physique en altitude » que se sont élancés dimanche les concurrents du RIF 2016, manche française de la Coupe du Monde des Raids Aventure, dont la finale se déroulera cette année en Australie au mois de Novembre. 500 km de course en non stop, avec seulement 11 heures de « sommeil obligatoire » à valider en plusieurs fois lors des assistances, 16 000 mètres de dénivelé positif, la recette n’a pas changé et ceux qui viennent sur le RIF savent à quoi s’attendre.

Passé un prologue en C.O. pour éveiller les esprits endormis (le départ a été donné au beau milieu de la nuit), les teams composés de 3 gars et 1 fille ont entamé un trek de près de 80km, au profil descendant certes, mais escarpé, exigeant en navigation et rendu difficile par une chaleur qui a surpris tous les raideurs, tel Raph Leloup aperçu en sous-vêtement très coloré aux points d’assistances. L’interdiction de naviguer en raft la nuit a rassemblé toutes les équipes de tête au premier point d’assistance, les meilleures en profitant pour valider des heures de sommeil obligatoires, les autres rattrapant le train de justesse.

Raid In France 2016 (3)

Si 400 Team naturex et Seagate jouaient un peu au chat et à la souris sur le début de course, les Kiwis se sont alors emparés du leadership, pour ne plus le lâcher, même si l’écart reste très stable aux alentours d’une heure. Troisièmes, les jeunots de Raidsaventure.fr, peuvent compter sur leur recrue surprise (qui avait pourtant juré qu’on ne l’y reprendrait plus), l’ex capitaine des Quechua, Rudy Gouy. La section VTT qui a suivi a, pour une fois, été qualifiée de roulante par les équipes. Ne vous y trompez pas : ces constats découlent certainement de comparaisons avec les portages légendaires offerts par l’organisation les années précédentes. Quatrième, Issy Aventure-Absolu Raid semblent solides, tandis qu’Arverne Outdoor se dispute la 5° place avec Aventure Evasion.

Raid In France 2016 (1)

Hier, le trek en boucle de 37km a été l’occasion de « couper » certaines équipes un peu attardées de façon à les remettre dans un timing raisonnable en vue de boucler leur périple. Comme chaque année, les bobos n’ont pas épargné les organismes, favoris ou non. Bien lancés dans le trio de tête, les Cap Opale Scott ont du ainsi jeter l’éponge, tout comme les Polonais de Team Polska ou les équipes Raidsnature 46 et DSN 74-Hoka. Certains teams poursuivent l’aventure à 3, hors classement, bien résolus à en prendre plein les yeux, coûte que coûte.  La fin de course s’annonce palpitante avec notamment les sections de cordes, de spéléo et un long kayak final jusqu’à la mer, pour le premier bain des vainqueurs.
Luc Micoud

Credits photos : Raid In France J.J.Raynal