Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Raid O’bivwak 2015 : retour en Ardèche

Après une édition 2014 aux couleurs de la Haute-Savoie, le Raid O’bivwak a choisi de s’installer en Ardèche pour sa 34ème édition, qui aura lieu les 23 et 24 mai prochains.

Né en 1982, doyen des raids d’orientation en France et parmi les leaders du genre en Europe, le Raid O’bivwak est une aventure ouverte à tous.  Avec toujours la même philosophie de découverte, de performance et de convivialité, c’est le plus ancien des raids d’orientation de l’hexagone et le plus important en terme de participants  avec plus de 1000 équipes. Une aventure pimentée par la chasse aux balises qui en est la raison d’être. Mais aussi une aventure humaine du fait qu’elle se dispute par équipe de deux. Enfin la beauté des paysages entrevus et parfois le côté insolite des itinéraires choisis par les concurrents en font une aventure contemplative.
 
Les principes du Raid O’bivwak

Les principes du Raid O’bivwak sont simples. Courir en équipe de deux pendant deux jours (deux étapes). Chaque équipe, munie d’une carte spécifique (codes couleurs différents d’une carte IGN) de Course d’Orientation (échelle 1/20000), doit rallier des points de contrôles, par l’itinéraire de son choix. Sur chaque circuit, l’équipe qui réalise le meilleur chrono remporte l’épreuve.

Ardèche, terre d’accueil pour les disciplines outdoor

Après une première édition ardéchoise en 2009, le Raid O’bivwak a souhaité renouer avec cette région en 2015 pour l’organisation de cette belle épreuve atypique, mêlant efforts physiques et réflexion ! Le départ sera donné à la station de la Croix de Bauzon (1250 m).
Forte de ses 15 000 sites et de son dynamisme sportif, l’Ardèche a été pionnière pour la mise sur pied d’une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires (CDESI) chargée de mettre en œuvre un plan de protection et de développement maîtrisé des sites de pratique (PDESI).
« O’bivwak, nous y pensions depuis quelques années (…) parce que ce raid correspond bien aux axes que nous voulons privilégier dans le cadre du développement des sports nature. A savoir, au-delà de l’impact économique de ces activités, le respect des sites dans lesquelles elles se déroulent et la volonté d’un développement maîtrisé et notamment durable ». Explique Bruno Damiens, chargé des sports nature au Conseil Général de l’Ardèche.

Ouverture des inscriptions 2015 le 1er février sur www.obivwak.net.

Au total, 8 parcours sont proposés pour tous les goûts et tous les niveaux !

Photo Cyril Crespeau