Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Team Raids 2011 – Raidlinks : une grande famille !

130 licenciés, dont 26 féminines et 55 enfants, les Raidlinks, c’est d’abord un club …..de raid. Affiliés FFCO, les Ardéchois affichent clairement leur volonté de se diriger prioritairement vers les épreuves multi-sports enchainées. Portés par les bons résultats de leurs équipes « fanions », les Raidlinks attaquent 2011 avec le sourire.
 
Troisièmes du Raid In France 2010… Peu de gens y auraient pensé ; même eux n’auraient certainement pas mis une pièce dessus. Pourtant les Ardéchois ont confirmé les bonnes dispositions affichées jusqu’alors. Vainqueur du Gévaudathlon, impériaux sur les raids de leur région (RBMA, Vivaraid, St Jean de Maruejols etc…), voilà qu’ils exportent désormais leur talent. Au bilan comptable, les 27 podiums (dont 9 en mixtes et 4 en féminines), et 12 victoires ont ravi le président du club Laurent Goulabert. Seules déceptions, l’abandon de la seconde équipe engagée sur le RIF, victime d’un gros coup de bambou après un départ canon et la médaille en chocolat au Corsica Raid.
Le Challenge National, on s’en doutait, est un objectif pour le team ; en tête à l’issue de la brillante victoire remportée au RBMA, ils y visent aussi une belle place du côté des équipes mixtes.

Mais pour 2011, on n’a pas pour autant décidé de viser des étoiles inaccessibles. « Défendre les victoires acquises en 2010, remporter le Raid Blanc de la Montagne Ardéchoise (chose faite). Continuer de briller dans toutes les catégories en se retrouvant avec toujours autant d’équipes sur les courses où nous participons. Et enfin, revivre une belle aventure sur Raid In France… » nous confie Sylvain Cottenceau. Voilà qui est dit !
Côté effectifs, là aussi, pas de recrutement tapageur. Avec un effectif à 95% « pur jus de châtaigne ardéchoise » et un bouche à oreille efficace, la tribu raidlinks a vu arriver de nouvelles féminines, bien décidées à continuer de s’aguerrir. Et comme on n’est pas « exclusifs » en Ardèche, il n’est pas rare de voir les Raidlinks s’associer avec les copains de la Lozère pour un raid ou deux, avec la sudiste Alexandre Borrely ou encore les compères Merlin/Béranger.

Bien aidé par le conseil général de l’Ardèche, le club bénéficie aussi de l’aide de Scott et Culture Vélo St Peray, CRC pour les pagaies et BV sport pour la contention. Laurent Goulabert aimerait néanmoins dénicher l’oiseau rare qui leur permettrait de réduire certains postes budgétaires, notamment pour le textile de course. A bon entendeur, …

Côté préparation, un entraînement trail par semaine, un entraînement CO tous les 15 jours sur les nombreuses cartes développées avec le CDCO 07 et son cadre technique bien connu, Thomas Pardoen, une séance école tous les 15 jours pour les enfants (CO, VTT, spéleo, …tout y passe !) et des entraînements raids concoctés alternativement par les membres du club, voilà de quoi rassasier les raideurs.

Et coté organisation, Raidlink’s est à la tête du Raid’O Féminin, un raid exclusivement réservé à ces dames et qui ne désemplit pas d’année en année (édition anniversaire les 28 et 29 mai 2011 ) ; ils organisent aussi une étape du challenge départemental de C.O. ainsi que la finale en 2011, et participent à l’organisation des raids du 07 (Vivaraid, Grads duels, etc..).

Tiens si je déménageais du côté ardéchois, moi ?

Luc Micoud.