Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine 2009 – C’est parti !

Hier à Ouarzazate a eu lieu le départ de la Transmarocaine. Au programme, 6 jours de course et de plaisir sur des itinéraires de choix qui emprunteront toute sortes de terrains, à traverser  en trek, CO, run and bike, VTT, ateliers de cordes et canoë, par équipe de deux concurrents. 40 équipes se sont élancés àla découverte du Maroc, et parmi elles une équipe d’Endurance Magazine, formée de Toma Micoud et Sonia Furtado.

1ère étape : Ouarzazate – Tamdakht

Après 1,8 km de course guidée jusqu’à la sortie de la ville, les concurrents partent en bike and run, jusqu’au lac de Ouarzazate où les attendent les hors d’oeuvres de l’étape : une course d’orientation avec la seule aide d’une carte et d’une boussole. Les équipages partent ensuite pour une course d’orientation en canoë cette fois. Ravitaillement, pointage puis départ pour 37 km de VTT. Les équipes s’étirent sur plusieurs kilomètres. Quand les premiers, les équipes n°36 SSI Informatique (William Bouvier et Stéphane Dumortier), N°8 BEM (Olivier Metzenthin et Laurent Poupeloz) et n°21 Garmin Scientec Nutrition (Vincent Vilain et Gaetan Ferrando), atteignent le campement à Tamdakht à 14 h 42 exactement, le gros du peloton est encore en train de traquer les balises dans la magnifique cité de Aït Ben Haddou. Cette étape n’est assurément pas la plus dure (65,9 km) en terme de dénivelée mais elle est la plus longue de la course. Belle mise en jambe pour les équipes. La dernière équipe, n°32 OCP 2, franchit la ligne d’arrivée à 19 heures. Mais il faut savoir que le classement est déterminé par l’heure d’arrivée bien sûr mais aussi par le nombre de balises pointées par les équipes. Il y avait 25 balises à trouver sur le parcours, chaque balise manquée donne lieu à une pénalité de temps : heure ajoutée au temps réel de course à chaque balise manquée.

Cette année, le campement est complètement itinérant. C’est un vrai challenge pour l’organisation de monter chaque soir un bivouac de tentes berbères avec une tente restaurant où tout le monde se retrouve pour le briefing et le dîner, une tente médicale, une tente presse et une tente avec des toilettes. Le bivouac surplombe l’Oued Mellah, au pied du village fortifié de Tamdaght. Les bagages ont été acheminés par la route et suivront chaque jour. Le service médical, composé de deux médecins, dont un marocain, d’un kiné et d’une masseuse sont à la disposition des sportifs. Au premier jour, rien de grave à déplorer si ce n’est quelques élongations, des échauffements fessiers et des égratignures. Aujourd’hui, les équipes se sont élancées à 8 heures pour une étape de 54,7 km avec au programme un atelier de cordes hors chronomètre, du VTT et une course d’orientation pour rejoindre le bivouac à Talwat au pied du Tizi-n-Tichka.
Infos et résultats complets sur : www.transmarocaine.org