Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

La Transmarocaine 2015 dans les starting blocks

Samedi 14 mars, toutes les équipes se regroupent à Marrakech afin de préparer les visites médicales et contrôles techniques du matériel prévus le lendemain. L’épreuve débutera le lundi 16 mars avec une superbe course d’orientation dans la médina de Marrakech.  Ensuite, les concurrents doivent se rendre en VTT dans le désert d’Agafay.

Le lendemain, le parcours les emmènera au lac de Lalla Takerkoust, puis à Tougramane pour aller ensuite jusqu’à la station d’Oukaimeden.  Le final se fera dans la province d’Haouz à Tahanaout où toute la caravane sera accueillie par le gouverneur. Enfin, l’épilogue et la remise des prix se feront sur l’avenue Mohammed V à Marrakech en présence du Monsieur le Wali et des Autorités.

La Transmarocaine est une course multisport disputée dans les montagnes de l’Atlas marocain. Sur ses 5 étapes, de 30 à 50 km par jour, les participants, hommes et femmes regroupés en équipe de deux, pourront non seulement relever un défi sportif , mais aussi découvrir les paysages grandioses des montagnes de l’Atlas, et goûter à la culture et à l’hospitalité marocaine.

La course donne lieu à 3 classements, à savoir : le classement général, le classement des équipes mixtes et féminines et le classement « Challenge du Cœur » où chaque équipe court pour le compte d’une association marocaine qui œuvre pour des actions durables et solidaires au Maroc.

Une course “Intelligente”

Le principe du raid Transmarocaine consiste à évoluer par équipe de 2 coureurs, avec l’aide d’une carte, à réaliser des parcours somptueux, en enchaînant successivement course ou marche à pied, VTT, canoë et course d’orientation avec carte et boussole. Chaque équipe doit rallier, en un temps défini, le plus grand nombre de balises possible entre le départ et l’arrivée. Ce sont donc les coureurs qui déterminent la difficulté de leurs parcours. Ils établissent leur itinéraire selon leurs aptitudes physiques et mentales.

Chaque balise trouvée apporte un nombre de points en fonction de sa position. Les raideurs sont autonomes, ils transportent uniquement le matériel nécessaire et les vivres de course pour chaque étape et l’organisation gère la logistique matérielle et la sécurité.

Ce raid nécessite une véritable polyvalence sportive dans les différentes disciplines, des connaissances en orientation, ainsi qu’un esprit d’équipe fort et solidaire afin de mener à bien cette aventure.

A suivre sur www.transmarocaine.org