Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine – C’est parti !

Le coup d’envoi de la 5ème édition de la Transmarocaine s’est fait hieri, journée de la femme, à 9 h du matin, sous un splendide soleil, de la place Moulay el Hassan pour mise en jambe avec une course à pieds à travers la médina qui s’est terminée à la plage. Tout de suite après, le départ en canoë restera l’image frappante de la journée avec 36 kayaks en compétition et une traversée de 3 km. Tout s’est bien déroulé excepté pour l’équipe marocaine « Looping Maroc » et l’équipe « Fifilles Bras d’acier n 2» qui ont été renversées par une vague et assistées par des secouristes en Jet-ski.

Le premier poste de contrôle (PC1) se situait dans l’oued Qsab tout près du palais Sultane. Mouillés jusqu’à l’os, sans avoir une minute pour reprendre leur souffle, les concurrents ont pris leurs vélos Tout Terrain (V.T.T) en direction de la seconde balise.

L’épreuve de canoë terminée, les premières équipes sont parties en direction des routes et chemins bien tracés sur la carte. Souci néanmoins : la récente construction du golfe d’Essaouira a modifié le terrain et les pistes bien visibles sur la carte sont désormais bloquées par des grillages… Un grand nombre de concurrents ont donc choisi des chemins déviés mais, comme le dit l’adage, "tous les chemins mènent à Rome".

A l’arrivée du PC2, c’est l’équipe au dossard numéro 36 « Wilsa AFG » qui arrive en tête, suivie de très près par l’équipe 35 « Sport 2000-Vibram-Lafuma », classement très provisoire puisque les participants ont du mettre leur vélo de côté et se ravitailler avant de faire un nouveau circuit en course à pied dans les environs de Sidi Kaouki.

Cette première journée est un prélude de l’épreuve diront les experts, ce que confirmerait sûrement le champion national Mohamed Ahensal, venu rendre visite en ami au team organisateur. Si le champion marocain a participé avec son frère Lahcen à la première édition de la Transmarocaine, il leur est difficile de participer à nouveau en raison de la proximité de l’épreuve avec le Marathon des Sables. Mohamed a été ravi de constater l’évolution positive de l’événement et ses nombreuses améliorations pour le plus grand bénéfice des athlètes participants.

Les équipes marocaines, quant à elles, se réjouissent de cette première journée. « Je suis assez fier de moi, mise à part une balise, nous avons réussi tout ce qu’on devait faire et je reste optimiste pour la suite de la compétition » dixit Karim Benslimane de l’équipe OCP 2. Pour Mohamed Zarqaoui, Looping Maroc, la journée se résume en deux mots : Que du bonheur. « Le début a été assez difficile vu qu’on a été renversé par une vague par manque de pratique de ce sport nautique qu’est le canoë, mais grâce à Dieu, nous avons réussi à rattraper notre retard et effectué le balisage complet. »
 
Au final de cette première étape, nous retrouvons les équipes 36, Wilsa AFG, 32, Sten Maroc et 35, Sport 2000 Vibram Lafuma en tête du classement général de l’épreuve.
 
Sur le Challenge OCP des entreprises, en tête l’équipe Ferrero1, suivie par les équipes OCP1, OCP2, ISAAF2, Ferrero2, ISAAF1.

Infos : www.transmarocaine.org