Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

TransMarocaine – La course est partie

8 heures hier, les 40 équipes, escortées par la sécurité nationale, ont traversé Beni Mellal en cortège. C’est donc un peloton de 80 raideurs et raideuses qui déambule “secrètement” en ville. Secrètement n’est pas le mot exact, car les spectateurs les ont applaudis ou encouragés. Arrivés à l’hôtel “Tour des Pigeons”, le pacha a donné le départ réel de cette 7ème édition de la Transmarocaine sous un soleil déjà bien chaud ! Short et Débardeur sont donc de rigueur. Recouvertes de crème solaire, les équipes se sont élancées pour un run & bike de 5 km. S’ensuit une VTT orientation chargée en dénivelée positive et un très long portage éreintant.

Il fallait donc gérer au mieux le poids du vélo et la chaleur, et il est presque midi quand les équipes arrivent à la balise 4, située a « I’moumane ». Une descente pour rejoindre le point de contrôle 2 à Tizi Ghnim. Un bon ravitaillement les attendait et une porte horaire était fixée à 13h30 pour allez chercher la balise 5 annoncée comme difficile. En effet, la descente pour rejoindre le PC3 est hard. Des roches et des pierres dans tous les sens ont rendu le passage sur le VTT quasi impossible, il a donc fallu le porter encore une fois et ne pas se tromper d’itiné- raire car la découverte de l’orientation sur ce terrain est assez déroutante. Les cartes datent de 40 ans, donc les chemins et habitations ont légèrement changé… de plus pas mal d’équipes ont jardiné pour trouver les balises.

A l’arrivée au PC3, section Canoë avec 2 balises à récupérer. Face au vent, le coup de pagaie a été difficile à donner mais on se rapproche de l’arrivée. Et c’est aux alentours de 16 h que la quasi-totalité des raideurs arrivent au bord du lac Bin El Ouidane. Tous heureux de leur première étape, ils se relaxent au soleil couchant, face au lac. Au classement provisoire, Passion Raid Nantes 1 mène les débats, devant les 2 équipes de Vaucluse aventures.

Infos : www.transmarocaine.org