Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine 2014 – La gagne pour 100 Teams

Epilogue Samedi :

C’est entre deux averses de pluie que la Transmarocaine a pris fin samedi dernier, à Marrakech, avec un épilogue disputé au coeur de la capitale marocaine. Depuis le lac Lalla Takerkoust, les équipes ont effectué un départ groupé en VTT, pour se rendre en liaison vers la place Jmaa El Fna, puis vers le lieu de départ de l’épilogue, boulevard Mohammed V, en plein centre ville. Une chance : la pluie s’est arrêtée et ne reprendra qu’après la remise des prix et le buffet de clôture offert par la ville ! Beaucoup de monde s’était déplacé pour accompagner et soutenir les 66 coureurs de la Transmarocaine 2014 dans cette ultime étape.
Au programme, 3 tours en VTT, 2 tours en run&bike et 1 tour en course à pied. La Transamarocaine 2014 célèbre la victoire de l’équipe 100 teams, composés des frères Lhermet, devant BARAGNAS (Jérémy Seyssaud & Francis Pech) et RAID O’ CAZELLES / MECOTHEC (Sébastien Mounier & Yanis Desangles). Le classement mixte est quant à lui remporté par l’équipe Maxi Race.org, et le classement féminin par les Pink Bikettes/Raid 74.

Jour 5 vendredi :
5ème et dernier jour de course avant l’épilogue et la clôture de cette magnifique 9ème édition à Marrakech. Les épreuves de la journée se situent sur et autour du lac de Lalla Takerkoust, toutes en CO (course d’orientation où les coureurs doivent trouver le plus de balises possibles dans le temps attribué à chaque phase avant de rejoindre le PC suivant ; cette « chasse au trésor » ou plutôt « chasse aux balises » est effectuée uniquement à l’aide d’une carte et d’une boussole. En cas de dépassement de temps, l’équipe a des pénalités). Au programme, 3 phases avec un unique poste de contrôle situé au relais du lac. Les équipes sont réparties afin d’effectuer la course en étoile. Le départ s’effectue par 3 équipes qui démarrent en simultané : 1 en canoë, 1 en VTT, 1 en course à pied CO).
-6 km de canoë sur le lac avec 3 balises à trouver
-9 km en course à pied
-25 km de VTT
Classement :
1 Baragnas
2 Vaucluse Aventure
3 les 100 team

Jour 4 jeudi : De Toulkine, via Talgart, au lac de Lalla Takerkoust
Jeudi matin, à Toulkine, un convoi VTT part tranquillement en bulle jusqu’au souk où le départ de cette 4ème étape est officiellement donné. Objectif : atteindre le lac de Lalla Takerkoust, situé à plus de 60 km.

Première section VTT de toute beauté sur 30 km, roulante mais montagnarde. De petits groupes se forment petit à petit. Seule l’équipe Lafuma fait cavalier seul en tête. Et c’est avec plus de 9 minutes d’avance qu’elle arrive au PC1 (1er poste de contrôle) situé à Talgart. Ensuite, course à pied avec beaucoup de dénivelés. Les paysages sont annoncés sublimes mais, avant, il faut grimper pour arriver à plus de 1 700m. Entre cascade, oued et petit vallon, l’orientation est assez hasardeuse. Il faut la jouer fine pour ne pas se retrouver à crapahuter à travers les sentes d’animaux et les buissons. Plus de 9 km parcourus en courant par nos sportifs !

Lafuma, toujours en tête, domine et gère son avance mais l’engagement physique de la semaine se fait sentir et les traits sont tirés… Les équipes Vaucluse, Raid’ocazelles Mecothec, Baragnas les talonnent. Pendant ce temps, quelques équipes se perdent sur la balise 10 du trail’o ; heureusement, grâce à l’organisation, aucune ne restera égarée longtemps dans la végétation.

Retour à Talgart au PC1, puis direction le lac Takerkoust en VTT. Cette section VTT est assez longue (près de 25 km!) mais roulante. Le lac reste toujours en vue mais semble ne jamais se rapprocher. Les balises s’enchaînent. La 19ème étant bien cachée, il faut mettre un dernier coup de portage pour aller la trouver au sommet d’un col sur un sentier assez peu visible.

L’arche d’arrivée donne sur la plage et la vue est sublime….
L’appel à se prélasser en terrasse semble adéquat pour préparer sereinement la journée de vendredi. Le soleil se couche et le thé coule à flots pour terminer cette 4ème étape en beauté.

Jour 3 : mercredi
Départ de Tizguine pour arriver à Toulkine
Après un transfert en minibus de Sidi Kaouki, les 33 équipes de la Transmarocaine 2014 arrivent à Tizguine où elles sont accueillies chaleureusement par les personnalités de la ville et la population.
A midi, le départ est donné et les coureurs affrontent les 1 500m de dénivelé positif avant d’atteindre le village de Toulkine.
Au départ, une piste forestière large et qui grimpe en continu. Les équipes doivent effectuer une trentaine de kilomètres en VTT et trouver 2 balises avant d’atteindre le PC1 (1er poste de contrôle). Ils doivent y arriver avant 16h pour pouvoir effectuer la 2ème section où se trouve la balise 3… Les 33 équipes pointent dans le temps au PC1. Ils attaquent ensuite 16 km sublimes avec vue sur des oueds, des vallées secrètes et de très beaux villages berbères, perchés sur les flancs abrupts, et terminent par une descente parsemée de cailloux avec une magnifique vue sur le village de Toulkine. Une douce musique berbère provenant de l’arche d’arrivée guide les raideurs.
A l’arrivée, une grande fête attend les coureurs au cœur du village avec danse traditionnels et musiciens. Un vrai melting-pot de cultures entre les athlètes et ces habitants de l’atlas autour d’un whisky berbère (thé à la menthe).

Après l’effort, place à la solidarité.
Il y a 3 ans, grâce à OCP et aux équipes de la Transmarocaine, le village avait bénéficié d’une assistance financière pour Abdellah qui a une maladie du coeur et avait besoin de médicaments avant son opération. Cette année, Hassan, responsable de l’école de Toulkine, et ses élèves ont reçu stylos, cahiers, ballons et moult articles indispensables à la scolarité. Les enfants et les transmarocains sont heureux. Les musiciens continuent de chanter et de danser au centre de la place. Un moment magique et hors du temps avant d’attaquer la CO de nuit (course d’orientation) de 7 km en course à pied autour de Toulkine.

Une CO de nuit termine l’étape
21h – départ en chasse toute les minutes pour les 33 équipes équipées de lampes frontales. 11 balise en CO à trouver en 1h20 maximum. La carte est assez simple mais de nuit, c’est moins facile. Quasiment toutes les équipes rentreront dans le temps imparti.A 23h, les dernières frontales s’éteignent sous les tentes et chacun s’endort épuisé mais heureux de cette journée chargée émotionnellement et sportivement

Transmarocaine 2014

Jour 2 : mardi
Les 33 équipes ont enchaîné une course d’orientation (CO) de près de 14 km au départ de la plage de Sidi Kaouki jusqu’au PC1 situé à Igourraj, puis une épreuve VTT, toujours en CO, de plus de 26 km jusqu’à Ifd Amarko (PC2) et terminé cette journée avec 3,2 km de VTT jusqu’à Sidi Kaouki. Soit un minimum (pour les meilleures équipes !) de 50,2 km effectués à pied et en vélo !! La première équipe a mis 5H11 et la dernière 9H00 pour atteindre le bivouac, soit des arrivées d’étape situées entre 14H et 18H !!!

Classement général à l’issue de l’étape 2 :
1 Baragnas
2 Les 100 team
3 Saint Just Aventure

Classement du « Challenge OCP du Coeur » (sur le Challenge OCP du Coeur, les 5 équipes courent pour apporter un soutien financier à des associations avec des projets solidaires.)
1° RAID O’CAZELLES MECOTHEC
2° OCP 1
3° ENT’RAID
4° OCP 3
5° OCP 2

Transmarocaine 2014

Jour 1 : lundi
C’est samedi que les 66 raideurs (33 équipes de deux) ont retrouvé l’équipe d’organisation de la Transmarocaine au Ryad Mogador Opéra d’Essaouira.

Excepté le briefing du dimanche, animé par Gilles Gaubert, directeur de la course, la visite médicale et les contrôles techniques obligatoires de leur matériel, ils ont eu le reste du week end pour se découvrir et profiter de leur magnifique ville d’accueil, et se reposer avant de prendre le départ de 5 jours d’aventure.

Hier matin, la Transmarocaine 2014 est officiellement lancée de la plage d’Essaouira après un parcours groupé en ville. Les équipes en course ont dû relever le défi d’effectuer 11,2 km en course à pied d’Essaouira à Sidi Boultwak pour atteindre le PC1, puis d’enchaîner 25,5 km de VTT jusqu’à Da la Raj jusqu’au PC2, avant d’effectuer une boucle de 9,7km en course d’orientation, avant de repartir en VTT vers le bivouac situé à Sidi Kaouki.

Un total de 54,2 km, bouclé en moins de 4h30 pour les meilleurs. Les trois premières équipes provisoires se tiennent dans un mouchoir de poche (environ 7 minutes).

Sous une légère brise marine, Essaouira, ville de départ de cette 9me édition de la Transmarocaine 2014. Un petit discours du Pacha, un tour d’honneur dans la ville, et direction la plage pour le départ réel du raid. Un trail sur le sable et quelques dunes plus tard, le PC1 et les VTT s’annoncent. Et c’est sous une chaleur de plus en plus forte que les équipes débarquent après cette première section.

transmarocaine2

Un groupe de tête c’est détaché et au départ du VTT, Lafuma prend un itinéraire différent du groupe. A l’arrivée du PC2, le choix paye car Lafuma débarque seul en tête avec plusieurs minutes d’avance. Le groupe de poursuivants s’est étiré et les équipes arrivent une à une. La section s’annonce lourde. 9 km de CO au moment où le soleil est le plus haut. Le mot d’ordre de l’orga à toute les équipes est : hydratez-vous ! Des lignes de crête aux dunes de la plage, en passant par des grottes, la section est difficile et beaucoup d’équipes tirent la langue. Avec ses 250 m de dénivelée, il n’est pas facile de ne pas se mettre dans le rouge pour relier toutes les balises dans le temps imparti. Au final, les Baragnas et les Saint Just Raid / Ambulances Dhinaut, ont pris la tête de la course et s’enfuient ensemble vers l’arrivée. Une arrivée qui se jouera au sprint face à l’océan déchaîné. Pour compléter les arrivées scratch Vaucluse Aventure et Lafuma arrivent groupées.

Au final, cette première journée a échauffé les corps à point mais une bonne humeur ambiante
s’installe sous la tente principale où chacun se raconte sa journée, ses moments forts, les balises loupés ou jardinées… Autant dire que la semaine part de la plus belle façon et la promesse d’un parcours hors normes semble tenue !

Classement provisoire

1 SAINT JUST AVENTURE / AMBULANCE DHINAUT
2 BARAGNAS
3 VAUCLUSE AVENTURE
4 Lafuma
5 Les 100 team

Source : organisation/Endorphinmag
Photos: Mike Guillot Endorphinmag