Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine – L’épilogue à Marrakech

Pour l’épilogue de la 5ème édition de la Transmarocaine, les concurrents sont véhiculés sur Marrakech à 8h30 du matin. Au programme de cette journée, 3 tours de VTT, 2 tours de Run&Bike et 1 tour final en course à pied sur la belle avenue goudronnée de la Ménara.
Arrivés à l’hôtel Ryad Mogador Opéra, les participants se mettent en selle direction les jardins de la Menara après un tour d’honneur dans les rues de Marrakech. C’est donc dans une ambiance de fête que le départ de la course finale est donné devant l’entrée des jardins de la Ménara.
La course part sur les chapeaux de roue avec les Bizu (team 28) qui prennent immédiatement la tête de cette ultime et courte étape, suivie de l’équipe 8, la 30 et la 36. Tout de suite après, les équipes enchainent avec le Run&Bike et encore une fois les Bizu brillent dans cet exercice. Bien évidemment, les écarts se creusent rapidement au fil des tours mais le trio de tête ne change pas pour autant dans l’ultime tour en course à pied.
Beaucoup d’émotion à l’arrivée, chacun arrivant au terme de ses efforts. Ils ont tous parcouru les 250 kilomètres de cette Transmarocaine 2010, sans jamais abandonner et en allant souvent jusqu’au bout d’eux mêmes.
 
Au final, les Bizu remportent naturellement ce dernier exercice, suivis de Vibram Lafuma et du leader au classement général Wilsa AFG. Des superbes arrivées main dans la main marquent cet épilogue. 
Notons aussi le beau geste fair play du Team SSI qui attend ses poursuivants directs à 10 secondes d’eux au classement général pour les 5ème et 6ème place. Ils franchissent ensemble la ligne d’arrivée.
Gilles GAUBERT, le directeur de la Transmarocaine, remercie les personnalités présentes, en particulier Mohamed Mhidia, le tout nouveau Wali de Marrakech, Said Boukhari, directeur des sports du Ministère marocain de la Jeunesse et des Sports, Mehdi Tazi, président de la Fédération des Sports pour Tous, la Mairie de Marrakech, les services de sécurité et de secours sans oublier les partenaires de l’épreuve avec en tête le Groupe OCP. Il a tenu également à remercier Nehza Bidouane pour son soutien en tant que marraine.
Pas de changement donc au niveau du classement général où nous retrouvons les spécialistes de la discipline, le team Wilsa AFG composé de Karine Baillet et Sébastien Sxay qui remporte cette 5ème édition de la Transmarocaine. C’est la première année qu’une équipe mixte remporte la compétition.. En seconde position, l’équipe Vibram Lafuma de Benoit Peyvel et Sylvain Boisset et, enfin, sur la troisième marche du podium, l’équipe STEN Maroc de Laurent Devilliers et Fabien Ysebaert.
Le classement mixte est remporté sans surprise par le team Wilsa suivi de Mulebar et Salomon 1.
Nous retrouvons en première place du classement féminin les Guenilles Team devant les Lionnes de Belfort et Ferrero France 2.

Aucun abandon sur ce final : toutes les équipes, malgré la fatigue et la souffrance, parfois boitant, ont fini l’épreuve de la plus belle des manières. « On a aimé l’esprit de cette Transmarocaine et plus que le sport, l’organisation et l’esprit ont été excellents. On a passé la plupart de notre temps avec nos amis marocains dans une superbe ambiance. Maintenant, on pense à participer à la Boliviana » disent les Déboussolés sous le charme de ce raid multisports.
Mehdi Tazi, directeur général d’ISAAF Mondial Assistance, dit pour sa part être « très fier du niveau des concurrents d’Isaaf et très content qu’il y ait de plus en plus de participants marocains ». Il continue : «  Je souhaite que la Transmarocaine prenne de plus en plus d’ampleur au niveau des raids mondiaux. J’aimerais également souligner les valeurs d’entraide et de combativité dont ont fait part nos équipes Isaaf et je mobilise déjà mes collaborateurs pour notre prochaine participation  ».
La Transmarocaine c’est aussi une grande opération de solidarité avec le challenge OCP des Entreprises où les équipes participantes apportent un soutien financier à des associations. Ainsi ISAAF 2 qui termine en tête de ce classement apporte un chèque de 20 000 Dh pour l’association française Leîlha qui prend en charge des enfants marocains souffrant de problèmes cardiaques. Nous retrouvons ensuite OCP 2 avec un chèque de 12 000 Dh pour l’association Tiflit N’Ougni pour le développement de la coopération et OCP 1 avec un chèque de 10 000 Dh pour l’association Sportive et de Développement Anti-Atlas, puis Ferrero 1 et Ferrero 2 avec des chèques de 5 000 et 7 000 Dh pour l’association Enfance Maghreb Avenir et enfin ISAAF 1 avec 6 000 Dh pour l’association Au cœur de l’amitié-Essaouira.