Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine – Sport 2000-Vibram prend les commandes

La seconde étape de la Transmarocaine a commencé à 8h du matin hier sous un beau soleil avec une course à pied de 6 kilomètres le long de la plage sablonneuse de Sidi Kaouki. Les premiers arrivés à 8H27 au premier poste de contrôle sont l’équipe 28 « Bizu » suivie de la 29 « SSI Informatique » et de la 36 « Wilsa AFG ». Les concurrents, une fois leur pass pour la CO (course d’orientation) entre les mains, se lancent immédiatement à la recherche des 7 balises disséminées dans un magnifique paysage où règnent les arganiers. Certains réussissent, d’autres échouent et sont pénalisés à l’issue de cette étape où le sens de l’orientation est primordial.

A noter, la belle course du tandem Karim Benslimane-Nabil Mohib de l’équipe OCP 1 qui bénéficie de l’expérience de Karim qui s’est entrainé et a beaucoup progressé depuis sa première participation. Arrivés au second poste de contrôle, les participants prennent leur vélo pour un long parcours montagneux de 32 km, où chacun doit se battre tant à titre individuel que pour l’équipe,avant de finir cette deuxième journée au campement.
Au classement final de l’épreuve du jour, c’est l’équipe « Sport 2000-Vibram-Lafuma » qui franchit en premier la ligne d’arrivée suivi de « Wilsa AFG » et de « Go Sport Pernes » qui ferme le podium.

Vie au campement
Le responsable du bivouac «Sam » explique : « il y a deux jours, nous nous sommes occupés de la mise en place des bivouacs avec le soutien logistique du Dar L’Oussia, avec comme objectif la stabilité et la sécurisation des lieux. Ma propre société « Le plaisir des sens » s’occupe des repas sportifs basés sur des pâtes entre autres, avec un programme prévoyant des pauses-gouters ».
Pour Serge Marchand qui encadre le service médical « Les concurrents ont rarement des problèmes physiques, mis à part leurs chevilles. Ils ressentent simplement de la fatigue. Tous les participants français ont eu droit à un bilan général de santé en France. Quant aux concurrents marocains, ils sont en super forme. Les participants s’acclimatent au fil de la course à l’endurance et sont de moins en moins fatigués ».

Insolite…
Une chienne sportive ça existe et c’est la belle image insolite de ce deuxième jour ! En effet, la Transmarocaine a conquit le cœur d’une chienne qui a suivi le parcours des concurrents et notamment le team « SSI Informatique ». Cet animal perdu semble prendre particulièrement plaisir à courir, sauter et ne recule devant aucun obstacle de peur d’être dépassée par les participants. Avec près de 50 km dans les pattes, l’animal, à bout de souffle, s’est fait transporter jusqu’au bivouac par l’ambulance. Certains d’entre eux l’ont déjà désignée comme mascotte de l’événement.

Le Team 25, ISAAF 2 composé de Redouane Labied et Mouad Benyahia surprend agréablement. Pour des novices en raid multisports (Mouad est un adepte du step et Redouane pratique la course à pied), mise à part de vagues souvenirs de vélo de leur plus tendre enfance, ils n’avaient jamais réellement pratiqué le VTT et encore moins la course d’orientation. Cette première expérience de raid multisports les enchante et ils se surprennent à contempler avec de plus en plus d’intérêt le classement avec pour objectif d’être parmi les 20 premiers au classement général. Ils sont actuellement 23 ème à plus d’une heure des teams OCP 1 et OCP 2, respectivement 17 et 19 ème au général.

Aujourd’hui mercredi, toute la caravane de la Transmarocaine quitte le bord de mer pour rejoindre les montagnes de l’Atlas où les concurrents partiront de Tizguine pour rejoindre en VTT le plateau de Toulkine. On peut s’attendre encore à une belle bagarre en tête de course et à de nombreux écarts à l’arrivée entre les équipes.

Infos : www.transmarocaine.org