Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Transmarocaine – WILSA mène la danse

Le coup d’envoi de la 4ème étape, la plus longue de la Transmarocaine, est donné du campement de Toulkine à 8h du matin hier. Après une brève averse, le soleil est apparu. Au programme 56 km dont 16,6 de course à pied en orientation, première épreuve de la journée. Encore une fois, chacun doit effectuer des choix stratégiques pour les 8 balises à trouver et, comme chaque jour, ce raid nature réserve son lot de surprises.

Tout devient vite une question de mental. Les participants ont beaucoup donné physiquement et lorsque le corps ne répond plus, c’est le cerveau, l’orgueil et la volonté de finir qui priment. Insensibles à la douleur physique, la rage de continuer donne des ailes aux participants. Des équipes telles que « Fifilles Bras D’acier », « Amaz Hom » et « Isaaf » n’ont plus rien à perdre et jouent la course à fond.
Manque de chance ou grand malentendu, l’équipe féminine au dossard numéro 14 « Les Mauricettes » passe devant la balise numéro 5 en oubliant de la pointer. Courageuses, les Mauricettes reviennent sur leurs pas pour effectuer le cinquième balisage. Notons que beaucoup de participants délaissent volontairement la 4ème et 5ème balise pour aller directement à la 6ème.

La course d’orientation terminée, avec plus ou moins de balises trouvées, les équipes troquent leurs chaussures de course pour leurs vélos afin de faire 40 km séparés en deux sections. Les plus forts choisissent la piste en quête des balises, les autres prennent le chemin le plus facile, à savoir la route goudronnée, tout en sachant qu’ils seraient pénalisés en délaissant quelques balises.

Au classement général, les premiers restent les spécialistes Wilsa AFG avec, notamment, Karine Baillet. Autre démonstration de force mentale, l’équipe SSI Informatique, malgré toute l’énergie dépensée la veille, s’accroche même si ses chances de podium se sont réduites.
 
Des équipes marocaines bien placées
Grande surprise du raid, les équipes marocaines, novices sur ce type d’épreuve mais très persévérantes et tenaces, restent très bien positionnées. Ainsi, sur cette étape ISAAF2 prend la 15ème place, directement suivie par OCP1. Au classement général, ces équipes se suivent de près puisque ISAAF2 est 18ème, OCP1 19ème et OCP2 20ème. Sur le Challenge OCP des entreprises, ce sont ces trois mêmes équipes qui sont en tête.
 
Solidarité
Loin d’un simple raid, la Transmarocaine c’est aussi de la solidarité, touchant particulièrement les enfants. Des vêtements et des fournitures scolaires sont distribués sur le parcours. La Transmarocaine est une véritable aventure humaine qui s’inscrit dans la durée puisque nous vivons déjà sa 5ème édition. Elle marque son passage de la plus belle des manières. Prendre du plaisir tout en apportant de la joie, telle est la devise de ce raid multisports.
Au delà des cadeaux apportés par les équipes, le challenge OCP des entreprises financera 6 projets associatifs défendus par les teams OCP, Isaaf et Ferrero.
Lors du passage de la Transmarocaine à Toulkine, les organisateurs ont été informé du cas grave d’un jeune habitant de la commune qui doit trouver le financement pour une opération à cœur ouvert. Jean-François Jobert, l’un des responsables de l’épreuve à sollicité la générosité des équipes qui ont massivement répondu à l’appel en versant la somme de 11 800 Dh, immédiatement reversée le lendemain au jeune Abdellah. C’est aussi ça la Transmarocaine.

Infos : www.transmarocaine.org