Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

10e Trail de Saverdun – Moreau, d’un boyau !

Thomas Moreau a la pêche en ce moment. Et dire qu’il nous avait dit l’autre jour à Saint-Juery, après sa victoire sur le 30km, qu’il allait lever le pied quelques semaines avant de repartir d’attaque sur le mois de mai. Et bien, les jambes le démangaient sans doute déjà un peu trop. Il est donc allé s’aligner sur le Trail de Saverdun qui était également une manche des Trails du Sud-Ouest. Moralité, il est allé taquiné les locaux sur leur terre. Et il s’en est fallu d’un cheveux pour que ces derniers ne conservent leur suprématie sur une épreuve qu’ils affectionnent tout particulièrement…

Mais reprenons depuis le début. Deux distances sont au programme à Saverdun. Départ 16h. Il fait chaud mais pas autant que la météo l’annonçait. La cause à un vent assez fort qui va d’ailleurs considérablement durcir la course. Un 10km donc et un 23. Sur la petite distance, ils sont 150 au départ. Nicolas Fernandez qui n’habite pas si loin continue sa marche en avant sur des courses assez faciles pour lui. Il finit en 36’53 » nettement devant donc un Francis Da Cuhna qui réalise actuellement un très bon début de saison. On se souvient de sa victoire en février à Montlaur. Christophe Marcaillou complète le podium. Anne-Elisabteh Florin l’emporte chez les femmes.

Sur la longue distance, trois hommes vont se livrer à une belle bagarre. Ils sont également 150 au départ. Deux gars se détachent rapidement : Thomas Moreau et Jean-Robert Flory, la star locale. Difficile à battre à domicile. Malheureusement vers le 12ème kilomètre, ils se trompent de parcours. Ils se retrouvent alors propulsés dans les 6 ou 7ème place et sont obligés de se mettre dans le rouge. Le seul qui résiste encore n’est autre que Cyril Chanu, tenant du titre. Bref les deux costauds le reprennent sur le plateau, face au vent, à trois bornes de l’arrivée… Et le lâchent dans la descendre vers Saverdun. Thomas garde un "boyau" sur la ligne après un sprint de folie face à Jean-Robert. Cyril est juste derrière. Louisa Gireaudeau est logiquement vainqueur en féminines… L’aligot-party pouvait alors débuter alors que la bière coulait à flots. C’est vrai que l’été semblait enfin arrivé… Et un dixième anniversaire, ça se fête !
R.J