Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

6000 D 2014 – coup double pour S. Spehler et M. Gobert

Seb Spehler et Maud Gobert vainqueurs de la 6000 D 2014

A l’issue d’une course amputée de la montée au glacier comme il y a deux ans en raison des conditions climatiques, Sébastien Spehler et Maud Gobert ont remporté en patron la 25e édition de la 6000D. Tous les deux réalisent d’une pierre deux coups, en profitant de cette victoire pour s’emparer de la tête du classement du Trail Tour National 2014 (TTN).

Les années se suivent mais ne se ressemblent pas sur la 6000D. Après les températures caniculaires de l’an dernier, les 1 397 participants ont eu le droit cette année à des conditions très difficiles avec de la pluie, du brouillard et des températures très basses en altitude. Une météo compliquée qui a d’ailleurs contraint les organisateurs à annuler le passage au glacier comme en 2012 et à opter pour un parcours de repli. Une décision acceptée unanimement par tous les coureurs lors de l’annonce quelques minutes avant le départ de cette 25e édition.

GALERIE PHOTOS DE LA 6000 D 2014 ICI
LA VIDÉO DE LA 6000 D 2014
(26 minutes)

Sébastien Spehler reçu 9 sur 9
Co-vainqueur de l’épreuve l’an passé avec Stéphane Ricard, Sébastien Spehler (Team Adidas) avait à cœur de revenir défendre son titre (voir pésentation des favoris ICI). Bien lui en a pris puisque le champion de France 2013 a éclaboussé une nouvelle fois la course de tout son talent.
Seb Spehler, vainqueur de la 6000 D 2014Placé aux avant-postes dès les premiers hectomètres, il s’est retrouvé en tête de la course un peu par hasard à la sortie de Plagne Centre lorsque le leader provisoire depuis le départ, Aurélien Collet, a perdu du temps lors du ravitaillement au 20e km. Il n’en fallait pas tant à Sébastien Spehler qui a ensuite récité une partition sans fausse note jusqu’à la ligne d’arrivée bouclée en 5h37’44.
Une victoire – la neuvième cette saison – qui lui permet de prendre la tête du TTN au détriment d’Emmanuel David, non présent à La Plagne ce week-end. Excellente performance d’Aurélien Collet qui a de son côté réussi à conserver sa deuxième place jusqu’au bout. L’athlète du Team Hoka One One a fini à un peu plus de dix minutes du vainqueur (5h48’33). Cinquième l’an passé, Thomas Saint Girons (Team Asics) a gagné deux places cette année lui permettant de monter sur le podium. Le top 5 est complété par Alexandre Hayetine (4e en 6h08’43) et Arnaud Perrignon (5e en 6h10’31). A noter que l’épreuve a été marquée par un fait de course assez déplorable avec le débalisage d’une partie du parcours après la piste de bobsleigh, entraînant sur un mauvais chemin une bonne dizaine de coureurs pointés dans le top 15 à ce moment de la course. Cela a été notamment le cas de garçons comme Arnaud Perrignon (5e au final), Yoann Stuck (7e) ou encore le local Marc Maroud (17e).

Maud Gobert pour une 3ème couronne
Dans la course féminine, Maud Gobert (Team Adidas) a dominé de la tête et des épaules cette édition 2014. La Savoyarde a Maud Gobert vainqueur de la 6000 D 2014pris les commandes de la course dès les premiers kilomètres pour ne jamais les lâcher. A la sortie de la piste de bobsleigh (14e km – photo ci contre), son avance se portait déjà à 2min36 sur Charlie Ramsdale et 5min02 sur Manikala Rai. Des écarts qui n’ont eu ensuite de cesse de grandir au fil des kilomètres avant de se stabiliser autour des vingt minutes au deux tiers de la course. Très en jambes lors de la descente finale, elle a finalement réussi à rallier l’arrivée dans l’excellent chrono de 6h51’31 (26e au scratch !) pour inscrire son nom au palmarès de l’épreuve pour la troisième fois après ses deux succès en 2010 et 2012. Elle en profite également pour s’emparer de la tête du classement du TTN au détriment de Laurence Klein qui a fait la course en mode « rando » après une semaine d’entraînement en montagne (48e en 10h02’42). Petite surprise sur la deuxième marche du podium avec la présence de la Britannique Charlie Ramsdale (7h16’24), complétement inconnue du grand public. Le podium est complété par Christine Denis Billet (7h18’32) qui a basculé en troisième position au sommet de L’Arpette. On a ensuite retrouvé dans le top 5 des habituées des courses en montagne avec Agnès Hervé (4e en 7h26’53) et Aline Coquard (5e en 7h35’29).

L’édition 2014 du Trail des 2 Lacs (22 km et 1 100m D+) sera également à marquer d’une pierre blanche avec une participation record de 742 athlètes. Le local Sébastien Fayolle (VEO 2000) s’est imposé pour la troisième année consécutive en bouclant l’épreuve en 1h44’25. Son meilleur chrono sur ses trois participations. Il a devancé sur la ligne l’arrivée Augustin Guibert (2e en 1h44’54) et Nathan Jovet (3e en 1h47’41). Victoire chez les femmes d’Elisa Bollongeon (Team Isostar) qui a fait très forte impression en l’emportant en 2h01’26. La locale Stéphanie Duc (2e en 2h06’38) et Sophie Mileo (3e en 2h12’59) ont complété le podium.

Résultats 6000 D 2014Résultats Trail des 2 Lacs 2014

Réactions :
Maud Gobert (1ère femme) : « C’est toujours décevant de ne pas monter au glacier mais c’est une décision compréhensible pour éviter d’envoyer du monde au casse-pipe. Je suis partie en tête sans vraiment le vouloir. Je ne me suis pas préoccupée pendant la course des autres. Les sensations étaient bonnes. Le prochain objectif est la TDS dans un mois. »

Sébastien Spehler (1er homme) : « Le parcours de cette année a été tout aussi exigeant que celui de l’an dernier. Ça m’a permis de voir autre chose. C’était magnifique. Je ne me suis pas rendu compte que j’avais doublé Aurélien lors du ravitaillement à Plagne Centre. C’est un petit garçon qui m’a annoncé que j’étais en tête à la Roche de Moi. Dans la descente, j’ai donc un peu temporisé mon effort pour pouvoir bien courir dans la deuxième montée. »

Aurélien Collet (2e homme) : « C’est un résultat inespéré d’autant que je n’étais pas très motivé le matin de la course avec la pluie. Je suis parti assez vite ce qui m’a permis de rapidement prendre un peu d’avance. J’ai été bien jusqu’à 2 300 m mais ensuite l’altitude a commencé à se faire ressentir. Je ne suis pas trop habitué. J’ai tout donné dans la dernière descente pour conserver ma deuxième place. Prochaine course, le Trail des Hauts Forts le 15 août avant d’accompagner Julien Chorier dans sa tentative de battre le record du GR20 en septembre. »

Et témoignage de Fred Saint-Etienne, un Parisien découvre la 6000 D (cliquez ICI)

Basile Regoli – Photos Fred Bousseau

CLASSEMENTS 6000 D

– Hommes : 1. Sébastien  Spehler (5h37’44), 2. Aurélien Collet (5h48’33), 3. Thomas Saint Girons (6h02’44), 4. Alexandre Hayetine (6h08’43), 5. Arnaud Perrignon (6h10’31), 6. Nicolas Duhail (6h11’23), 7. Yoann Stuck (6h11’55), 8. Ludovic Pommeret (6h14’40), 9.Frédéric Jung (6h18’47), 10. Francis Garnier (6h18’47)…

– Femmes : 1. Maud Gobert (6h51’31), 2. Charlie Ramsdale (7h16’24), 3. Christine Denis Billet (7h18’32), 4. Agnès Hervé (7h26’53), 5. Aline Coquard (7h35’29), 6. Cécile Lefebvre (7h50’05), 7. Héloïse de La Hougue (8h08’02), 8. Anne Valéro (8h10’30), 9. Laurence Sire Vaux (8h20’17), 10. Manikala Rai (8h29’04).

podium du trail des 2 lacs 2014