Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

6000 D – Fabien Antolinos et Fiona Porte au sommet.

Au terme d’une course magnifique et dans des conditions climatiques idéales malgré le brouillard du début de course, Fabien Antolinos s’offre un final de folie pour franchir la ligne en vainqueur.
Fiona Porte qui a fait la course en tête de bout en bout termine éprouvée mais heureuse.

Chez les hommes :
La course est partie sur des bases très rapide emmenée par Sylvain Camus qui basculera en tête au ravitaillement du glacier.
Derrière les 4 coureurs qui l’accompagnent depuis le départ (Fabien Antolinos, Pascal Giguet et Xavier Thévenard) sont à ses trousses.
Au passage du point culminant les 4 hommes sont à nouveau ensemble, suivi par Alexis Traub (qui abandonnera plus tard) puis Christophe Benay, Julien Navarro, Thierry Lippi, Joël Pellicier, Stéphane Jouvance, Sébastien Camus…
La différence va se faire progressivement dans la descente et selon la fraîcheur de chacun.
Le premier à craquer sera Sylvain Camus, ses 3 adversaires vont alors prendre la poudre d’escampette pour passer ensemble à Plagne Bellecôte.
Fabien Antolinos, auteur de la course parfaite, va progressivement accélerer pour lâcher Xavier Thévenard et Pascal Giguet.
Christophe Benay qui aura fait le "yoyo" à un moment finit très fort sur la 4ème place du podium devant l’ainé des Camus (Sébastien) qui aura fait une course sage pour revenir progressivement.
Fabien Antolinos l’emporte en 5h44min07s, battant au passage le record de Dawa Sherpa de 30s, lui qui a déjà gagné l’Ecotrail de Paris en 2011.
Il a su parfaitement se préparer pour cet objectif, réalisant un gros bloc d’entraînement en Juin, avant de couper en Juillet pour se regénérer.
Une victoire d’autant plus belle qu’il a été papa d’une petite fille il y a tout juste 1 semaine.

Chez les dames, Fiona Porte aura fait un cavalier seule, elle qui était favorite.
Elle passera avec 3 minutes d’avance sur Sandrine Motto-Ross à Plagne Centre puis 7 minutes à Roche Mio avant de basculer au sommet avec plus de 12 minutes.
Derrière les positions seront assez serrées, Liliane Cléret basculant au sommet avec 3 minutes de retard sur Sandrine, Virgine Govignon passera 6 minutes plus tard.
Dans la descente avant le Col de La Chiaupe, Liliane Cléret va dépasser Sandrine Motto-Ross.
Ensuite ce sera au tour de Virginie Govignon de revenir sur Sandrine avant Belle Plagne.
Auteur d’une super descente, elle s’offre une seconde place derrière Fiona Porta, après avoir rattrapé Liliane Cléret dans la partie forestière.
Au final, Fiona Porte s’impose logiquement en 6h38min04s, échouant de peu sur le précédent record de Maud Gobert (6h36min18s en 2010).

Classement 10 premiers hommes :
1/ Fabien Antolinos (Running Conseils) : 5h44min07s
2/ Xavier Thévenard (Asics) : 5h48min06s
3/ Pascal Giguet (Scott – Go2) : 5h52min22s
4/ Christophe Benay 5endurance Shop) : 5h58min53s
5/ Sébastien Camus (Garmin) : 6h00min
6/ Julien Navarro : 6h03min41s
7/ Mickaël Pasero : (New BAlance – BV Sport) : 6h06min51s
8/ Thierry Lippi : 6h09min21s
9/ Sylvain Camus (Garmin) : 6h09min48s
10/ Marc Maroud (VEO 2000 La Plagne) : 6h11min29s

Classement 5 première femmes :
1/ Fiona Porte (Adidas) : 6h38min04s
2/ Virginie Govignon (Lafuma) : 7h06min59s
3/ Liliane Cléret: 7h09min14s
4/ Sandrine Motto Ross (Tecnica) : 7h15min06s
5/ Hélène Haegel : 7h21min38s

Classement provisoire TTN long 2011 :

Hommes :
1/ Julien Rancon : 25 300 points
2/ Fabien Antolinos : 24 575 points
3/ Christophe Benay (V1) : 22 408 points
4/ Manu Gault : 20 655 points
5/ Thierry Lippi (V1) : 19 516 points

Femmes :
1/ Maud Gobert : 22 488 points
2/ Liliane Cléret : 21 513 points
3/ Sandrine Motto Ross (V1) : 21 118 points