Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

6000 D – S. Spehler 4 / S. Martin 1

6000 D - Seb Spehler

Cela pourrait être le score d’un match de foot de reprise de Championnat, et bien non, c’est le nombre de victoires acquises en ce mois de juillet 2016 par Sébastien Spehler qui accroche son 4ème succès consécutif tandis que Sandra Martin, presque surprise l’emporte pour la 1ère fois devant la lauréate 2015, Stéphanie Duc.
Retour sur la 6000 D 2015 ICI

Près de 1500 concurrents se sont élancés ce dernier samedi de Juillet, dans des conditions idéales, à l’assaut des 65 km et 3 300 m de D+ de la course des Géants et du glacier de Bellecôte et son point culminant à 3 000 m d’altitude.

Si la course accueille depuis quelques années un nombre croissant de coureurs, force est de constater que malgré une inscription au calendrier du Trail Tour National long organisé par la FFA, les coureurs élites se font de plus en plus rares comparé aux années 2000, qui ont fait la gloire de cette épreuve.

Sébastien Spehler : « surpris par la montée »

On retrouvait tout de même sur la ligne de départ, des coureurs en préparation pour le grand rendez-vous du mois d’août, Romuald de Paepe et Clément Molliet en préparation de la CCC, Seb Camus qui sera sur l’UTMB®, mais aussi Manu David que l’on retrouvera aux Championnats de France avec Thomas Saint-Girons pour le titre en Master 1 et le Camerounais Eric Mbacha Mangeh, double vainqueur du Mont Cameroun, lauréat du Trail de Valmorel la semaine précédente et qui affiche un chrono de 2h25’ au marathon de Boston.

Dès le départ, Sébastien Spehler, en vacances dans la station a pris les commandes pour faire un cavalier seul pendant 65km, il ne cessera de creuser les écarts avec 2’30 au passage de la piste de Bob, puis 8’ au glacier, c’est avec plus de 11’ qu’il franchira la ligne devant Clément Molliet qui s’est battu face à ce redoutable Camerounais pour garder la minute d’avance qu’il a géré pendant près de 6h.

6000 D 2016 - Fred Bousseau - 17 sur 20A l’arrivée, Seb Spehler affichait un large sourire « j’étais surpris par la montée, même si je connais le parcours, la descente du glacier était très glissante, c’est une course que j’apprécie et qui me convient bien » tandis que Clément Molliet ajoutait « j’étais stressé toute la course car je ne connaissais pas les écarts avec Eric Mbacha Mengeh, je savais qu’il était rapide sur le plat et en descente, j’ai alors tout donné (il a même fini sans maillot), pour garder cette seconde place, c’est un bon travail de vitesse avant la CCC ».
Eric Mbacha Mangeh découvrait la France après avoir remporté le 45 km de Valmorel et le trail de la Motte Chalançon, il était très heureux de sa place et de la course « je vais en parler au Cameroun et on va revenir l’an prochain ».

Derrière ce trio, on retrouvait un Seb Camus parti prudemment qui a géré sa course à l’expérience tout comme Thomas Saint Girons qui pointait au delà de la 25ème place au km 10, a géré à son rythme pour faire comme à son habitude un retour dans le Top 10 (6ème).

A noter la très belle place d’Arnaud Jacquin (24ans), 5ème mais aussi des jeunes Gauthier Airiau (7ème) et Jonathan Thery (8ème) , alors que Estel Courtial et Manu David ont craqué sur la fin pour accrocher de justesse le Top 10.

Sandra Martin : « comme si j’en avais rêvé »

Chez les dames, on retrouvait sur la ligne de départ la lauréate 2015, Stéphanie Duc, sa dauphine Sandra Martin qui avait terminé à 32s et la lauréate 2013 Aline Coquard.

Après quelques kilomètres, Stéphanie aura pris les devant, mais ce ne sera que pour une courte durée, au passage à Plagne Centre après 2h de course, le podium final sera déjà dessiné avec Sandra Martin devant Stéphanie Duc et Aline Coquard.

6000 D 2016 - Fred Bousseau - 12 sur 20Sandra Martin imitera Seb Spehler avec 8’ d’avance au glacier, elle va ensuite accentuer son avance pour passer avec 15’ d’avance à Plagne Bellecôte à 20 km de l’arrivée et s’imposer en 7h06’, soit 22’ de mieux qu’en 2015.

Heureuse de sa victoire et presque la première surprise sur la ligne d’arrivée, « je suis venue sans pression, je savais pas ou j’en étais après ma blessure au pied, j’ai fais beaucoup de vélo sur le Mont Ventoux pour compenser le manque de course à pied…et ça marche ».
« J’ai fais ma course, j’ai géré mes ravitaillements seule, j’avais retenu mon erreur de l’an passé en partant trop chargée, c’était la course idéale, comme si j’en avais rêvé ».

On retrouvera aussi ces 3 dames aux Championnats de France de Saint Martin de Vésubie début septembre.
Virginie Govignon termine 4ème devant Marion Pelé.

1/ Sébastien Spehler : 5h55’59
2/ Clément Molliet : 6h07’12
3/ Eric Mbacha Mangeh : 6h08’12
4/ Seb Camus : 6h16’40
5/ Arnaud Jacquin : 6h29’15

1/ Sandra Martin : 7h06’45
2/ Stéphanie Duc : 7h32’41
3/ Aline Coquard : 7h47’50
4/ Virginie Govignon : 8h08’34
5/ Marion Pelé : 8h23’27

Résultats 6000 D 2016

Fred Bousseau – ©Fred Bousseau

6000 D 2016 - Fred Bousseau - 1 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 2 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 4 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 3 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 5 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 6 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 7 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 8 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 9 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 10 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 11 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 13 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 14 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 15 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 18 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 19 sur 20 6000 D 2016 - Fred Bousseau - 20 sur 20