Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

80 km du Mont-Blanc, KV et cross : l’année du renouveau

photos 80km du Mont-Blanc 2015-Mira Rai

Le 50 miles (80 km et quelques mètres…) va-t-il devenir la nouvelle distance référence en terme de trail-running ? La réussite de la troisième édition du 80 km du Mont-Blanc (82 km, +/-6100 m) est un premier élément de réponse. Très populaire aux Etats-Unis, la distance mont-blanaise a révélé de nouveaux visages. Qui plus est, des faciès états-uniens, british ou d’ancien protectorat (népalais). Comme si le 50 miles parlait mieux aux Anglophones. Bref, si l’Italie et l’Espagne sont montés sur le podium, aucun français n’ont mis le pied dessus – LIRE LA PREVIEW ICI

PHOTOS DU 80 KM DU MONT-BLANC 2015

80km du Mont-Blanc 2015 - Alex NicholsQuatrième aux Templiers 2014, lors du match international. Sixième aux Mondiaux IAU 2015 de trail-running, à Annecy. Dans un contexte de championnat d’Europe de Sky-running – sans une grande partie de l’élite – l’Américain Alex Nichols a, enfin, remporté sa première grande course en Europe. Pourtant, ce n’était pas un « profil » qui avantageait sa culture pédestre. « Aux Etats-Unis, je cours sur des parcours plus plat et moins dans la montagne, explique Alex. Maintenant, lorsque l’on est dans la difficulté, c’est bien d’avoir ce type de paysages pour avancer… » Avancer dans la carte, aussi. Et c’est en fin de parcours qu’il a attaqué.  « C’était une stratégie, révèle-t-il. Cette distance (82 km) est mon maximum. Sur la première partie, je voulais ressentir la course… Mais aussi me réserver pour la dernière partie du parcours, car les deux dernières difficultés étaient très dures… »

Andy Symonds : « je fais du trail pour m’amuser« 

Lorsque l’on a gagné le Tor des Géants, 82 bornes avec + 61000 m, c’est un amuse-jambes. D’une seule phrase, l’Italien Franco Colle a évacué l’idée. « Sur le 80 km du Mont-Blanc, ce n’est seulement sur le parcours que se trouve les difficultés. C’est aussi dans la qualité des adversaires. Sur cette distance, la plupart des coureurs du Top 10 étaient plus fort que moi. Comme je fais du ski-alpinisme, j’ai cherché à faire la différence lorsque la pente était raide… Je suis donc satisfait de ma performance ».

Les performances, Andy Symonds les enchaine, depuis qu’il a repris la compétition, en début d’année, après deux saisons blanches. « J’ai déjà fait dix courses et je pense que c’est trop, lâchait-il à son arrivée. Maintenant, je fais du trail pour m’amuser comme je m’amuse pour faire ma vie. Même si certaines personnes ne comprennent pas où se trouve la notion de plaisir dans un trail de 80 km… » De 50 à 100 miles, il n’y a pas qu’un seul pas à faire. Pour autant, Andy ne se l’interdit pas. « Pour l’été, je vais faire deux Sky Race en France. Ensuite, l’idée de me tester sur du « vrai long » pour 2016 me tente. »

Mikaël Paséro : « Pour moi, c’est la plus belle« 

Derrière ce podium, il y a le Polonais Swierc Marcin et le Français Mikaël Pasero. Longtemps à la lutte pour le podium, il a perdu toute chance de le disputer sur une faute d’inattention. « Lorsque j’ai laissé mes manchons à un ravaitaillement, il y avait aussi ma lampe. C’était par mégarde, j’ai pris 30 minutes de pénalités et j’ai reconnu mon erreur. » C’est donc avec un « handicap » que Mikaël a terminé sa course. « Ce fut difficile, car c’est tout le parcours qui est exigeant et la course est très alpine et aérienne.  C’est ce qui la rend si belle. Pour moi, c’est la plus belle. »

Mira Rai : « J’ai couru pour mon pays« 

Chez les dames, à la lecture du podium, on se demande s’il n’y a pas un changement d’orientation sportive pour les coureuses. Les jeunes femmes sont podium dames 80km du Mont-Blanc 2015quasiment des inconnues : 1. Mira Rai (Népal), 2. Anna Comet Pascua (Espagne), 3. Hillary Allen (Etats-Unis).
Si la jeune népalaise (25 ans) avait déjà fait sensation, l’été dernier, de l’autre côté des Alpes ; cette année à Chamonix, Mira a été une « révolution » de joie, d’humilité et de savoir vivre. « Après le jour de mon anniversaire, c’est le plus jour de ma vie, a-t-elle soufflé. Et je remercie tout le monde de m’avoir soutenue, car j’ai couru pour mon pays. » Rappelons qu’elle ne vient pas d’un pays de bisounours.

Le tremblement de terre du 25 avril dernier n’a pas arrangé la vie, au Népal. Pourtant, même si elle ne passe que trois mois par an hors de son pays, le reste du temps, elle vit à Kathmandou. « C’est au Népal qu’est ma place », confie-t-elle. Cadette d’une famille de cinq (2 frères, 2 sœur), Mira est la seule coureuse à pied. « Je cours régulièrement que depuis 1 an », claque-t-elle. C’est pourtant avec une certaine maturité dans la gestion de la course qu’elle s’est imposée. Après seulement, une année de pratique régulière, qu’elle sera son niveau de compétition dans un an ? Ce que l’on sait, déjà, c’est qu’il y aura du renouveau.

Retour complet sur le 80 km du Mont-Blanc 2014 ICI

Bruno Poirier – © Yves Marie Quemener

MARATHON DU MONT-BLANC 2015Cliquez ICI
compte rendu, réactions, photos et résultat

KV DU MONT-BLANC 2015 – LES RECORDS TOMBENT

NOUVEAU RECORD pour Le Français François Gonon en 34’07 » (LIRE SON INTERVIEW ICI), il améliore de 8″ le record de Kilian Jornet qui termine 7ème en 36’03 »
le Norvégien Stian Hovind-Angermund est second en 34’48 » suivi de Thorsen Ludvigsen en 35’05 ».
A noter la 5ème place du jeune suisse Rémi Bonnet (espoir) en 36’01 »
Chez les dames Paula Cabrerizo améliore de 18″ le record de Laura Orgué seconde en 41’29 » (même chrono qu’en 2014) et Maité Maiora troisième en 43’30 ».

Photos KV du Mont-Blanc 2015

CROSS DU MONT BLANCS 2015

Victoire du Norvégien Stian Hovind Angermund, second du KV, il l’emporte en 2h03’39 » devant François Gonon (2h06’16 ») et Dmitri Mitiaev (2h07’46 ») au prix d’un beau duel.
Raymond Fontaine termine 4ème devant Bertrand Hamoumraoui.
6ème Paul Mathou 1er espoir en 2h16’30 » et Nathan Jovet 1er junior en 2h21’48 » termine 12ème.
Chez les dames, nouveau succès Norvégien avec la très souriante Yngvild Kaspersen qui s’impose en 2h29’20 » (1ère espoir) devant Maité Maiora en 2h30’55 », 3ème des Championnats du Monde 2015 à Annecy et la skieuse alpiniste Axelle Mollaret (2h32’22 »).
La réunionnaise Anne Cécile Delchini termine 4ème.

Photos Cross du Mont-Blanc 2015

Résultats KV du Mont-Blanc 2015

Résultats 80km du Mont-Blanc 2015

Résultats cross du Mont-Blanc 2015

Résultats cross du Mont-Blanc 2015

Résultats marathon du Mont-Blanc 2015

Bruno Poirier – photos Yves Marie Quemener / Fred Bousseau

80km du Mont-Blanc 2015

80km du Mont-Blanc 2015