Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

80km du Mont-Blanc, une course est née

D’aucuns le savent, le calendrier des courses nature en France est d’une densité rare.

8Okm et KV du Mont Blanc - Fred Bousseau - 17Et pourtant, le 80 km du Mont-Blanc  (78 km pour être précis dans son parcours modifié) et ses 6000 m de positif a trouvé sa place. 700 au départ, 471 à l’arrivée pour un temps limite de 24 h, il ne fallait sur le très alpin – et même par endroit himalayen – tracé de l’épreuve. Les modifications apportées ont même corsé la course dans sa désormais célèbre « Boucle de la Vallorcine » avec la sauvage montée du Col du Passet et la liaison de Barberine et ses passages « via ferrata » avec câbles, pédales et  mains courantes.
Bref, un véritable parcours montagne qui semblait avoir disparu, avec le Grand Raid du Mercantour. Alors que la course nature s’aseptise de plus en plus, il faut saluer l’engagement des organisateurs.

L’arrivée commune de Michel Lanne et de François d’Haene (Salomon) à Chamonix a d’ailleurs symbolisé cet « esprit montagne » du 80 km Mont-Blanais. Un deux de cordée de haut niveau puisqu’il a bouclé le parcours en 9 h 45’57.
Xavier Thévenard (Asics) est venu compléter ce podium français en 10 h 06’28.
Des chronos qui montrent la difficulté de l’épreuve au-delà du rapport « kilomètre/dénivelé » unique en France. Ce « 80 – 6000 » était considéré comme une répétition des Championnats du Monde de Skyrunning de 2014.
Nul doute que les observateurs de l’ISF (International Skyrunning Federation) ont été séduits par le tracé.
Des Mondiaux ISF qui n’auront pas seulement le label « Ultra » puisque les titres des formats « Sky » et « Vertical », en clair Marathon du Mont-Blanc et Kilomètre Vertical, seront également décernés à Chamonix, en juin prochain.

Caroline ChaverotSi le podium du 80 km du Mont-Blanc fut essentiellement tricolore chez les messieurs – il fallait descendre à la 8e place pour trouver le Suisse Candide Gabioud et à la 10e pour noter la présence du Népalais Sange Sherpa – au féminin, la « caisse » était helvèto-italienne avec la Suissesse Caroline Chaverot (22e au général en 13 h 10’05) et les Transalpines Alessandra Carlini (13 h 24’12) et Simona Morbelli (13 h 53’51).
La première Française, Josiane Picolet, s’est classée 4e en 14 h 17’14.

GALERIE PHOTOS ICI

N.B : petit clin d’oeil du week-end, François D’Haene est papa depuis 1 semaine d’une petite Sarah et Michel Lanne le sera dans quelques jours….

Bruno Poirier – © Fred Bousseau

Xavier ThevenardTop 4 dames

1 Caroline Chaverot, Allonzier-la-Caille, 13:10:05.

2 Alessandra Carlini, team Salomon Agisko,  13:24:12.

3 Simona Morbelli, team Salomon Agisko, 13:53:51.

4 Josiane Piccolet, Amicale Pédestre de DrumettazClarafond, 14:17:14.

Top 10 hommes

1 François D’Haene, team Salomon, 09:45:57 .

1 Michel Lanne, team Salomon, 09:45:57 .

3 Xavier Thévenard, team Asics trail, 10:06:28 .

4 Sylvain Couchaud, team New Balance, 10:45:36 .

5 Bastien Fleury, Julbo, 11:09:29 .

6 Pascal Giguet, Scott-Odlo-Les Saisies, 11:14:18 .

7 Sébastien Jeu, team Scott Odlo Les Saisies, 11:23:50 .

8 Candide Gabioud, La Fouly trailers, 11:48:29 .

9 Grégoire Curmer, CMBM, 12:00:58 .

10 Sange Sherpa, team Endurance Shop Besançon, 12:01:55 .