Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

A. Mollaret et A. Sevennec Champions de France dans la confusion !

Ce samedi après midi avaient lieu à Courchevel les Championnats de France de Ski alpinisme dans la discipline de la Verticale Race comptant aussi pour les Dynafit Courchevel Ski Touring 2012-2013.
Une épreuve qui permettait d’attribuer les titres de Champions de France chez les hommes et chez les dames.
Pour une histoire de calendrier, 3 des meilleurs Français n’étaient d’ailleurs pas présents, Mathéo Jacquemoud, William Bon Mardion et Laetitia Roux étant engagés sur l’Altitoy en Espagne, une course comptant pour le circuit des Grandes Courses.
 
Kilian Jornet et Emelie Forsberg jouent les trouble-fêtes.

En voisin, Kilian Jornet avait prévu cette course pour aussi préparer les Championnats du Monde qui débuteront dans 1 semaine à Pelvoux.
Kilian Jornet l’emporte en 22min48s et améliore le record de la saison (23min02s de William Bon Mardion) mais ne bat pas le temps référence de Yannick Buffet (22min29s).
Emelie Forsberg s’impose aussi en 27min14s et s’empare du record absolu celui de Laetitia Roux (28min12s) et celui de cet hiver de Corinne Favre (29min56s).

Alexis Sevennec termine second en 23min13s et Pierre François Gachet 3ème en 23min46s.
Chez les dames, Axelle Mollaret est seconde en 27min53s devant Valentine Fabre en 29min27s suivies de Catherine Juillaguet en 29min33s et Corinne Favre.
 
Un Champion de France à retardement pour éviter la polémique.

Jusque là tout va bien…..et on se dit que Kilian Jornet et Emelie Forsberg étant étrangers les titres vont revenir à Alexis Sevennec et Axelle Mollaret.
Ce sera le cas chez les dames, mais chez les hommes, il va en être autrement jusqu’à ce que le président de la FFME tranche.
En effet Kilian Jornet a pris une licence FFME ce vendredi et peut donc être classé puisque la licence est suffisante dans ce cas.
Pendant quelques minutes, on aura un résultat sans Champion de France, Kilian étant déclaré vainqueur du Championnat.
Les instances officielles vont étudier la situation et finalement Alexis Sevennec se voit, à juste titre, sacré Champion de France devant Pierre François Gachet et Florent Perrier.

Fred Bousseau