Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Aiguilles Rouges : C. Favre et M. Lanne dans leur élément.

Ce dimanche avait lieu la 5ème édition du Trail des Aiguilles Rouges.
Retour sur cette épreuve sur la victoire de Corinne Favre et Michel Lanne et avec quelques chiffres.

2
La "plus mauvaise" place de Dawa Sherpa qui a participé aux 5 éditions qu’il a toujours terminé sur le podium.
Second en 2007, il l’a emporté en 2008, 2009 (ex-aecquo avec Ludo Pommeret), 2010 et à nouveau second cette année.

5
La course fêtait cette année sa cinquième édition.
Une course originale puisque depuis 2007, le terrain de jeu est le massif des Aiguilles Rouges, que l’organisation fait découvrir par tous ses facettes.
En effet le parcours change chaque année ainsi que la commune de départ et d’arrivée tout en conservant son caractère sauvage et montagneux.

28
Le Suisse Candide Gabioud termine à la 28ème place après 8h11min23s.
Il était accueilli sur la ligne par son jeune frère Jules Henri récent vainqueur du Tor des Géants 2011® qui s’envolera en Novembre pour le Népal pour participer au Solokhumbutrail.

643
Le nombre de coureurs au départ de Chamonix ce matin à 4h30.
Parmi ces coureurs, 97 femmes ont relevé le défi des 50km ce qui représente 15% des participants.

560
Un peu plus de 80 abandons sur la course et 560 coureurs ont franchi la ligne d’arrivée au pied de l’église de Servoz.
Le premier, Michel Lanne a mis 6h27min, tandis que le dernier, Philippe Cuttat a clôturé la journée en 14h50min soit un peu plus de 8h22min après le vainqueur.

Retour sur la course
Michel Lanne faisait partit des grands favoris de cette édition et n’a pas manqué son rendez vous.
Il a parfaitement maîtrisé son sujet, en gérant sa course sans jamais se mettre "dans le rouge" passant en tête au Col de Salenton avec 5min d’avance sur Xavier Thévenard et 7min sur Christophe Assailly.
Suivaient, Nico Mermoud, Dawa Sherpa, Jean Yves Rey, François Lachaux
Il va progressivement accroître son avance pour compter 10 minutes sur Thévenard avant l’ascension du Brévent et finir par s’imposer en 6h27min54s avec 12 minutes d’avance sur Dawa Sherpa, auteur d’un retour fulgurant et 20min sur le jeune fondeur du Team Asics qui va connaître une grosse hypo dans la dernière ascension.
Christophe Assailly abandonnera à Moëde Anterne, victime de maux de tête.
Les places d’honneur sont prises par Nicolas Mermoud, François Lachaux et le Suisse Jean Yves Rey.
Michel Lanne se fait un nom dans le monde des courses montagneuses et techniques après sa victoire en début de saison au Trail de la Sainte Victoire, puis au Trail du Galibier en Août, il a également réalisé le temps de référence Chamonix Briançon avec Thomas Véricel et François D’Haene, il s’envolera dans quelques jours pour participer à La Diagonale des Fous.
Xavier Thévenard confirme ses capacités après sa victoire à La Transju’Trail, sa seconde place à la 6000D, on devrait le retrouver sur l’Ultra des Templiers fin Octobre.

Chez les dames
Elles sont trois à avoir fait la course en tête, Corinne Favre et Karine Herry du Team Lafuma passaient ensemble au Buet en compagnie de la Suissesse Séverine Combe.
Dans la montée du Col de Salenton, les 2 skieuses alpinistes font faire la course ensemble, Corinne montant un peu plus vite entraînant dans son sillage Séverine.
Elle vont passer près de 2h30 ensemble à discuter, à refaire le monde et même à regarder les bouquetins au Col de Salenton.
Séverine reconnaîtra même à l’arrivée avec le sourire "avoir peut-être un peu trop parlé pendant la course….".
Corinne va accélérer dans la montée du Brévent connaissant les qualités de descendeuse de son adversaire elle passera au sommet avec 4 minutes d’avance, un écart qu’elle maintiendra jusqu’à l’arrivée.
Elle s’impose en 7h41min17s devant Séverine Combe en 7h47min58s et Karine Herry en 8h07min42s.
Christel Dewalle termine 4ème devant Juliette Blanchet.
A noter la 12ème place au scratch du fondeur Chamoniard Bastien Fleury qui termine en 7h28min08s.

Les 2 vainqueurs reconnaîtront à l’arrivée la beauté des paysages de ce parcours très montagneux et très technique.
Corinne Favre ajoutant "c’est sans doute l’un des plus beau Trail que j’ai fait".
Un avis partagé par l’ensemble des participants.