Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Ardéchois : 18è édition, les favoris et l’histoire de cette classique

Ce week-end aura lieu la 18ème édition de l’Ardéchois qui sera aussi le support de la 5ème manche de la Trail Running Cup Salomon / Endurance Mag 2012, avec 34 km pour les dames et 57 km pour les hommes.
Présentation de son organisateur Louis Chantre dit « Loulou ».
Loulou Chantre, 69 ans, réside à Désaignes et pratique le trail depuis 1990. Cette saison après avoir couru le trail du Ventoux en mars, il a coché sur son agenda la Pastourelle, le marathon du Mont-Blanc et Belle Ile en mer. « Avec l’âge je continue à prendre du plaisir à courir en pleine nature, toujours avide de découverte et de nouveaux espaces. Je pratique également la boule Lyonnaise, c’est du sport arrosé de pastis ! »
Loulou Chantre est aussi l’organisateur bénévole du trail l’Ardéchois. L’idée fondatrice lui est venue en 1994, sur une terrasse de café, après avoir participé à une course sur une commune voisine. Tout était réuni pour tenter l’aventure. Au souhait du maire de Désaignes d’organiser une course dans sa commune de 5500 hectares, s’ajoutaient la beauté d’un village médiéval du 12ème siècle, l’authenticité d’hameaux escarpés en moyenne montagne et un pays aux trois visages avec vallée, plateau et montagne. Autres atouts, un magnifique terrain pour courir et un fort potentiel de tracés variés à travers les vallées de l’Eyrieux, du Doux, de l’Eguenaire et une sortie d’autoroute proche. « J’étais déjà très impliqué dans le monde associatif. Le comité des fêtes de Désaignes a adhéré au projet et en 1995 naissance du 20 km de la Voie Romaine, le jeune ancêtre du trail l’Ardéchois ! » En 1998 la Voix Romaine devient trail l’Ardéchois et un 34 km rejoint le 20 km. 1999 voit l’ajout du 57 km et 2009 celui du 10 km féminin.
Au fil des ans Désaignes est devenu le temps d’un week-end la capitale du trail et l’Ardéchois une classique incontournable. « Je pense que le succès vient de la conjugaison du sport et de la fête avec un accueil exceptionnel et rare des 240 bénévoles mobilisés à 200 pour cent pour la réussite de l’évènement. Certains prennent une semaine sur leurs congés. La fête est totale avec dégustation gratuite au caveau, Pasta Party avec animation, repas avec le célèbre boeuf à la broche (photo), buffet campagnard et bal gratuit. Pas de business : tout pour le coureur ! »
Pour fêter dignement cette 18ème édition Loulou Chantre et son équipe ont programmé 5 parcours.  « La mise en place d’un 98 km répond à l’attente de certains trailers est a pour but de donner un nouvel essor au trail l’Ardéchois et de concrétiser la volonté de ne pas se satisfaire du succès présent. Côté festif nous ajoutons au programme habituel l’embrasement du porche du bourg, de la pyrotechnie sur les façades de la place de la mairie et encore plus d’orchestres sur les parcours. »
Depuis la naissance de l’Ardéchois le trail a beaucoup évolué. « Il a pris une dimension que je n’osais imaginer. Son évolution permet à de nombreux concurrents d’accéder à un sport de masse, de découverte et de dépassement de soi. Il est important de conserver la convivialité et solidarité dans les pelotons. Mon meilleur souvenir sur l’Ardéchois est d’être parvenu à ouvrir un monotrace de 1,2 km sur la barre rocheuse des vestiges de Rochebonne, une des places fortes des guerres de religions, qui est devenue un moment fort avec sa partie technique dans les pierriers et la beauté du passage au pied de la cascade. Pas d’édition difficile à ce jour avec une météo toujours favorable et jamais d’incident et accident. Seule la fatigue physique de l’organisation devient difficile. Je donnerai comme conseils à un futur organisateur, d’avoir une énorme passion, l’envie de partager le plaisir donné par le trail, de pérenniser son esprit, d’être généreux sur son temps à offrir et d’avoir la fibre du bénévolat. »
Un plateau de coureurs qui répondent présents
=> Sur le 34 km, Karine Sanson (Salomon), leader actuelle de la National Trail Running Cup Salomon / Endurance Mag 2012 sera au départ du 34 km, cinquième étape femme de ce circuit.
Elle aura face à elle Maud Gobert (Adidas), seconde au Ventoux, vainqueur du Trail du Mont Saint Michel le WE dernier et en pleine préparation pour Transvulcania et qui pourrait basculer sur le grand parcours à la bifurcation du 29ème kilomètre, Stéphanie Mauzat (seconde du classement provisoire), Florence Dubarry ou encore Martine Volay.
Corinne Favre est absente (engagée à la Patrouille des Glaciers) et Sandrine Motto-Ros pourrait elle basculer sur le 34km en cours de route.
Chez les hommes, à suivre notamment Nicolas Martin (Sigvaris), Cyrille Gardet (Salomon espoirs), Oswald Cochereau, Laurent Brochard, Stéphane Avrillon, Sébastien Cornette, Benoît Nave….
=> Sur le 57 km qui est pris en compte pour le classement de la National Cup. On devrait assister à une belle bagarre entre 2 coureurs qui ont marqué le début de saison, Andy Symonds (Salomon) et Patrick Bringer (Sigvaris) arbitré par Greg Vollet (Salomon) qui ne s’en laissera pas compter, Gilles Guichard (Adidas) toujours présent, Fabien Nabias (Salomon espoirs), Arnaud Lejeune, très en vue en ce début d’année mais aussi Nicolas Fruchart, Sébastien Buffard, Fabien Tanguy, Olivier Le Guern, Quentin Stéphan (Lafuma) et le local de l’étape Bruno Costecalde, Désaignois d’origine, bénévole mais qui a participé à toutes les éditions en étant régulièrement bien placé.
Dawa Sherpa (Quechua) fait son retour à la compétition après son périple au Népal en tant qu’organisateur du Trail des 3 Vallées, il sera soit sur le 57 km soit sur le 98 km.
Chez les dames, on devrait retrouver Sandrine Motto-Ros et Nathalie Le Flanchec.
=> Sur le 98 km, la bataille sera sans doute moins rude sans doute puisqu’Antoine Guillon (Lafuma) fait figure de grand favori mais attention à Renaud Rouaned (Lafuma), Cyril Cointre, Régis Coumenges… et sans d’autres d’autres candidats au podium, la course est longue.
Chez les dames Emilie Lecomte (Quechua) sera aussi la favorite avec Véronique Gatine.
Un événement à suivre sur facebook Endurance mag ce WE et un jeu concours pour désigner le vainqueur du 57 hommes et 34 femmes dès samedi matin. www.trailardechois.com
Robert Goin et Fred Bousseau.