Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Aurélia Truel : « La course à pied n’est pas une loterie »

Aurélia Truel - Trail Running

On connaît peu Aurélia Truel ; elle est pourtant aux avants-postes depuis plusieurs années sur les trails auxquels elle participe, avec toujours l’envie d’aller au bout pour faire honneur à son dossard.
Elle s’était illustrée en 2009 en remportant le Trail Drôme puis le Marathon des Burons devant Maud Gobert ; depuis, elle a pris la troisième place du TTN 2010, et s’est hissée une marche plus haut cette année.
Elle affiche de nombreuses victoires avec entre autres en 2011, l’Eco Trail de Paris, le Trail de la côte d’Opale, une quatrième place aux Championnats du Monde en Irlande (et le titre par équipe) et en 2010 le Gruissan Phoebus Trail et le Pilat Trail.

1/ Peux-tu te présenter en quelques lignes, quel est ton passé sportif ?
J’ai 36 ans, je vis à côté de Paris où je suis agent de service pour l’entretien des espaces verts dans le Val de Marne. Je suis licenciée au club de Choisy-Le-Roi et je fais partie du Team Tecnica. Je viens de l’athlétisme, j’ai commencé par la piste et l’école d’athlétisme dès 8 ans et les choses sérieuses en Junior (entrainements réguliers…). J’ai 2 sélections en équipe de France de course en montagne en 1998 (Championnat d’Europe – 17ème – et Championnat du Monde). J’ai déjà réalisé 34min50s sur10km (1998), 1h16min sur semi et 2h47min lors de mon 1er marathon à Paris. Je suis également bénévole sur plusieurs organisations de courses de ma région…

2/ Tu réalises une belle saison, quel bilan en tires-tu ?
Le bilan de la saison est positif avec de belles courses, même si je finis par une mauvaise course aux Templiers, je n’ai pas pu m’exprimer, c’était un jour sans.

3/ Tu pouvais jouer le titre de Championne de France aux Templiers, y as-tu cru à un moment ?
Je n’ai jamais pensé au titre lors des Templiers, j’étais venu pour faire une bonne place à cette course, après, c’était que du bonus ! Maintenant avec le système de point du TTN, il aurait fallu faire un podium pour être Championne de France sans avoir été devant Maud….. ça m’aurait quand même embêté. Pour moi je ne trouve pas cela normal de gagner le TTN sans être devant, je l’aurais accepté uniquement si j’avais gagné Les Templiers devant Maud. Mais tout se termine bien, tout le monde est à sa place !

4/ Quel regard portes-tu sur le TTN ?
Le TTN donne une référence Nationale, maintenant il va falloir qu’il bouge pour que les coureurs continuent à le faire. Le système de bonus au nombre d’arrivants n’est pas correct, on ne sait jamais le nombre de coureurs à l’arrivée ; la course à pied n’est pas une loterie. Mais c’est aussi grâce à ce TTN que l’on a eu une bonne équipe de France aux Mondiaux. Ce qui est dommage, c’est que la fédération n’écoute pas assez les coureurs pour faire évoluer la discipline. D’ailleurs, depuis plusieurs années ce sont toujours les mêmes courses au calendrier, c’est absolument pas motivant…alors que les organisateurs, eux-mêmes, seraient d’accord pour que ça tourne.

5/ Quel sera ton programme 2012, te verra-t-on sur le TTN ?
Je n’ai pas encore établi mon programme pour 2012.Cet hiver, je vais essayer de faire une bonne saison de cross. Le TTN, il y a peu de chances que je le fasse, je n’ai pas envie de refaire les mêmes courses… et tout cela dépendra aussi du programme de l’équipe de France, si je suis en sélection. J’ai aussi envie d’aller faire quelques courses à l’étranger, en Suisse, en Italie ou plus loin…