Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Belle Ile en Trail 2014 : les favoris au rendez-vous

Belle Ile en Trail 2014 - YM Quemener

Christophe Arzur et Virginie Govignon sur le 45 km, Vivien Laporte et Virginie Nouri sur le 83 km, les favoris ont répondu présents au rendez-vous biennal bellilois (lire la preview des favoris ICI).

GALERIE PHOTOS BELLE ILE EN TRAIL 2014 ICI

Après Guerlédan au printemps, Belle-Île, avec son ultra, son marathon et ses deux courses natures satellites (15 km et Enduro), est devenu le rendez-vous automnal incontournable du trail tout terrain en Bretagne.
La victoire de Christophe Arzur sur le format 45 km n’a donc surpris personne. Il a juste confirmé son succès printanier. Belle Ile en Trail 2014 - Virginie Govignon - YM QuemenerVirginie Govignon, Bretonne de 2002 à 2011, avant son installation en Andorre (2013), n’a pas manqué son retour au Pays du Ponant. Victoire du 28 km de Serre-Chevalier il y a 1 semaine avec Maud Gobert (lire la news avec photos ICI), elle a confirmé à Belle-Île sur le 45 km (+/-1000m). « Je voulais cumuler une distance proche des Templiers (72 km), explique-t-elle. Christophe (Malardé, son coach) m’avait demandé de ne pas me mettre dans le rouge, pour reprendre l’entraînement, juste derrière. »

Après du dénivelé dans les Alpes, Virginie a donc fait du kilomètre en Bretagne. « Je n’ai pas été impressionné par le parcours, confie-t-elle. Mais je m’entraîne en Andorre et là-bas, les sentiers techniques, les racines et les rochers, j’y suis habituée. » C’est en faisant des sauts de cabri à la Kilian qu’elle a franchi la ligne d’arrivée, des hermines dessinées au feutre noir sur ces jambes. « Après mes deux entorses (septembre 2012 et juin 2013) et deux années de course loisir où j’ai couru avec mes acquis, la forme revient… » De bon augure avant les Templiers.

Lauréat de l’Ultra-Marin, Vivien Laporte a confirmé qu’il était également à son aise sur des formats plus courts (83 km) et plus techniques (+/-2000 m). C’est cependant au mental – un mental travaillé sur des épreuves plus engagées Belle Ile en Trail 2014 - Vivien Laporte - YM Quemener(Amazonie, Martinique) – que le Breizilien s’est imposé à Belle-Île. « C’est sur les parties roulantes que j’ai cherché à faire les écarts, explique Vivien. Je suis donc parti prudemment, en gérant mon effort. Je connaissais mes adversaires et je savais que sur le « plat », je pouvais aller plus vite qu’eux… »

Crédité de 33’30 sur 10 km, Vivien peut aussi courir « vite et longtemps ». Passé du multisports au trail, il y a cinq ans, sans vraiment s’arrêter par la case course sur route – « j’en fais très peu », commente-t-il – le Breton s’est forgé le mental au fil de ses expériences. « Lorsque tu arrives à mettre de la distance entre toi et tes adversaires dans les endroits où il faut courir, il n’y a que le mental qui peut t’aider à revenir… » C’est grâce à ce schéma de course qu’il a gagné l’Ultra de Belle-Île.

Ce succès bellilois ne pouvait que satisfaire Vivien. « La course a lieu tous les deux ans, il ne faut pas la louper, confie-t-il. Son profil roulant et cassant est pour moi » résume-t-il. Un profil qu’il retrouvera fin octobre, pour la Grande Course des Templiers.

83 km et + 2000 m, c’était une première pour Virginie Nouri, lauréate 2014, entre autres, de Guerlédan (56 km) et du But (63 km). Forcément, pour une première apparition sur un +80 et qui plus est à Belle-Île, la sociétaire du Run and Swin de Quimper a souffert. « Surtout sur la fin du parcours (14 km, +/-500 m, entre Sauzon et le Palais (la partie la plus technique de l’ultra), explique la Quimpéroise. C’est cependant avant (km 65) que j’ai connu ma plus grosse défaillance… J’ai marché 10 minutes et je suis repartie… »

Si Virginie n’avait jamais couru 83 km, elle savait ce qui l’attendait sur les 4000 m de dénivelé cumulé (positif + négatif). « Mi-août, j’étais venue faire du repérage, confie-t-elle. J’étais donc au parfum. Le tracé était magnifique et je n’étais pas étonné des difficultés. J’ai travaillé pour être prête, notamment dans la gestion de mes allures et de l’alimentation. Je savais ce qui pouvait se passer et j’ai m’adapter. » Et c’est ainsi que Virginie a remporté son premier ultra-trail.

Résultats Belle Ile en Trail 2014 – 83km.pdf
Résultats Belle Ile en Trail 2014 – 45km.pdf
Résultats Belle Ile en Trail 2014 – 15km.pdf

Site de la course ICI

Texte Bruno Poirier – © photos YM Quemener

Belle Ile en Trail 2014 - YM Quemener