Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Brun et Maurizot s’imposent sur la Sainte Victoire

Le week-end dernier se déroulait l’édition 2008 du Trail du Massif de la Sainte Victoire. Cette année encore, l’épreuve affichait complet. Les dossards – en nombre limité – s’étaient même arrachés en trois jours seulement. Le grand parcours proposait 50 km et 2800 mètres de dénivelé avec une première partie roulante, puis 3 ascensions techniques : le Pas du Clapier, la montée des Plaideurs et la montée du Refuge Baudino.

Comme chaque année, Patrice Marmet ne laissait le soin à personne de dominer les premiers kilomètres, accompagné par un autre régional, Pierre Dagatti. Mais le trio des favoris allait prendre les choses en main dès l’arrivée de la première grosse difficulté. Après 12 km de course, s’élevait le Pas du Clapier ; Guillaume Lenormand du Team QUECHUA, Sébastien Chaigneau du Team North Face et Aurélien Brun du team PUMA, prenaient les commandes.

La montée des Plaideurs permettait à Guillaume Le Normand de prendre une petite avance, mais Aurélien revenait et c’est ensemble qu’ils passaient au village de Puyloubier, où était situé le 2° ravitaillement. Sébastien Chaigneau avait lâché prise. Pendant 20 km, on allait assister à un mano a mano entre le récent vainqueur du Trail des Carbornis (Brun) et l’actuel leader du Challenge des trails de Provence (Lenormand). Les 8 derniers kilomètres de descente allaient permettre à Aurélien Brun de terminer en 4h57, avec 7 minutes d’avance sur Guillaume Lenormand. Derrière, une révélation, Romain Olivier, 22 ans, terminait en boulet de canon pour griller la 3° place à Sébastien Chaigneau. Pour la 5° place, Thomas ST Giron, pensionnaire du Team ASICS, terminait lui aussi très fort à quelques encablures de Sébastien.

Côté féminin, la chronologie de l’épreuve pouvait laisser croire à une victoire facile de Nadine Maurizot, il n’en est rien. En effet, après un départ prudent, Irina Malejonock revenait sur Nadine sur le terrible Pas du Clapier. Même si les descentes étaient délicates pour Irina, elle allait mettre la pression sur son adversaire jusqu’à l’arrivée, où Nadine terminait en 6h16, avec 6 minutes d’avance. Sylvie Foudrinier, la Montpelliéraine, finissait 3e à 18 minutes.

Comme en 2007, une épreuve de relais se déroulait sur le même parcours que l’épreuve individuelle. Et comme prévu, le team ASICS composé de Franck BUSSIERE, Pascal BALDUCCI et Sébastien BOHARD, ont animé l’épreuve aidé en cela par la meilleurs équipe régionale, le Caval PERTUIS.

Les résultats complets dans notre rubrique Résultats