Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

BUFF Epic Trail : un parfum d’extrême

buff-epic-trail 2014

Samedi se déroulera la première édition de ce que d’aucuns qualifient d’aventure extrême. En effet, jamais BUFF (prononcer « bœuf » et non « bouffe », puisqu’il s’agit d’une société catalane) ne s’est lancé dans l’organisation d’un challenge aussi dément.
Au départ de Barruerra, localité sise en Catalogne et au cœur des Pyrénées, les concurrents s’élanceront sur une boucle de 100 km cumulant un dénivelé de 8000 mètres en positif et en négatif.
Egalement, ils chemineront sur des sentiers arides, comportant de nombreux secteurs techniques.
Enfin, ils devront affronter l’altitude, puisque l’un des sommets parsemant le tracé culmine à 2751 mètres. De la sorte, une telle épopée demeure réservée à des « Trails Runners » avertis.
Seuls 350 spécialistes pourront tenter de relever ce défi dantesque au sein de cet environnement somptueux.

Nuria Picas au départ du BUFF Epic Trail

Nuria Picas

Si la majorité d’entre eux souhaite simplement boucler la boucle, certains partiront animés par la volonté d’inscrire cette victoire de prestige à leur palmarès. En l’absence de l’Américain Anton Kupricka, qui hier a déclaré forfait, la première place ne devrait pas échapper à l’un des ces Espagnols : Ikker Karrera (vainqueur du Grand Raid des Pyrénées et du Tor des Géants 2013), Pau Bartolo, Arnau Julia Bonmati (vainqueur TDS 2013), Jordi Bes Ginesta (vainqueur CCC 2013), Gérard Morales et le Hongrois Nemeth Csaba. Nico Darmaillacq est forfait (douleur au tendon).

Du côté des féminines, la Catalane Nuria Picas, coutumière de ces lieux fait figure de grande favorite et risque même de se hisser dans le top 5 au scratch sans oublier Julia Böttger récente lauréate de l’Andorra Ultra Trail et Francesca Canepa.

Site de la course ICI

A suivre dimanche.

Christophe Rochotte – ©YM Quemener

buff epic trail