Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

CCC – Manu Gault efface sa déception mondiale

Manu Gault a remporté aujourd’hui l’édition de la CCC, lancée ce matin à 10 heures sous le soleil de Courmayeur. Une belle récompense pour l’athlète du Gard, qui avait beaucoup misé sur les Mondiaux de juillet dernier en Irlande, mais était passé à côté, malade. "J’avais envie de mordre dedans ce matin", dira le sociétaire du team Asics – qui décroche une deuxième victoire en deux jours après le succès de Franck Bussière hier sur la TDS. "On ne peut jamais dire au départ d’une telle course "je vais gagner" mais ce qui était sûr, c’est que j’étais vraiment motivé pour bien faire".

Le peloton d’environ 1900 unités s’est élancé en trois différentes vagues ce matin, chacune espacée de 10 minutes . A la fois pour laisser s’étirer un peloton dense, mais aussi pour créer plus de convivialité au départ, les "uns " pouvant voir s’élancer les "autres", et s’encourager mutuellement.

Ce main peu avant le coup de feu, l’organisation prévenait chacun des concurrents par SMS que le début de parcours de cette CCC serait "shunté", pour des raisons de sécurité. De violents orages étant prévus au niveau du Grand Col Ferret ; la stratégie de la direction de course était donc de faire passer au plus vite le peloton à ce stade du parcours. Donc de se priver de l’ascension de la Tête de la Tronche, pour se diriger directement vers Bertone. Une autre modification intervenait en fin de parcours ; les coureurs reliaient Champex à Chamonix en évitant Bovine, Catogne, et la Tête aux Vents. Soit un parcours total annoncé de 93km et 5100m D+.

Les jeunes "excités" du peloton lançaient les bases sur un rythme élevé. Parmi eux Julien Jorro, mais aussi Mickael Pasero et le tenant du titre Xavier Thévenard. Un rythme sans doute trop effréné pour certains, et notamment Thévenard qui abandonnait à Champex, et Jorro et Pasero, qui allaient rentrer dans le rang au fil des kilomètres.

Plus prudents, Manu Gault et le Canadien Adam Campbell restaient à distance respectables l’un de l’autre jusqu’à Champex (6 minutes), mais maintenaient leur leadership sur la compétition. A Trient, Gault enfonçait le clou, mettait plus de 15 minutes d’écart entre lui et Campbell. Le Grec Kalofyris, déjà 3e l’an dernier, apparaissait à la même position, à 30 minutes. Un écart qui allait rester quasi le même jusqu’à l’arrivée, où la pluie commençait à tomber sans interruption.  

Puis un cri de rage s’élevait dans la nuit qui commençait à tomber sur Cham’. Un cri libérateur, celui de Manu Gault, qui effaçait un été décevant pour lui. Il prouvait  pour l’occasion qu’il pouvait réussir aussi sur un parcours typé montagne, après avoir montré aussi ses compétences sur des parcours plus roulants tel que celui de l’Eco Trail de Paris.

Derrière lui, terminait le Canadien de Salomon Adam Campbell. Cet ancien membre de l’équipe national de triathlon/duathlon et de course en montagne obtient son premier podium en Europe, après une 3e place en duo sur la TransRockies Run 2009 et un titre national cette année sur 50 miles. Le podium était complété par le Grec Kalofyris, abonné à cette position depuis l’an dernier.

Top 8 provisoire
1 Manu Gault (FRA) 10h10:25
2 Adam Campbell (CAN) 10:29:33
3 Nikolaos Kalofyris (GRE) 10:50:17
4 LEJEUNE Arnaud (FRA) 11:04:16
5 RACINET Florian (FRA) 11:14:37
6 LE SAUX Christophe (FRA) 11:14:38
7 PASERO Mikael (FRA)  11:24:12
8 CAMUS Sébastien (FRA)  11:24:12

Photos : Raph Thiebaut