Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

C’est parti pour les Volcans de l’Extrême…

Toute l’ équipe 2012 des Volcans de l’Extrême a pris possession de ses chambres respectives dans le « Lodge » de Sarmin et Rani à Tumpang. Après être parti de Paris samedi midi et  après deux  escales à ABU DHABI et à … JAKARTA nous avons atterri à Surabaya vers 18 h.
La fatigue du voyage est largement compensée par l’envie de découverte de terrains inconnus de tous les concurrents  et de partager cette course et cette aventure avec Dawa Sherpa.
Un Briefing rapide permet de lancer la course.  La 1ere étape de 26 km sera une bonne mise en jambe avec 1600 mètres de dénivelée positive, et une arrivée à 2600 m. Mais surtout, les coureurs commenceront par traverser les champs  de culture en montée, pour arriver sur le plateau et se trouver face aux premiers volcans : Le Bromo, et le Ra…

Lundi 14 mai 1ere étape Tumpang 900 m – Lawa Wieu 2100 m – 27 km  1500 D+ / 300 D- ( Marcheurs 16 km 700 D+ / 300 D-)
Ce fut la douche froide au réveil à 6h30 après une petite nuit de récupération. Douche froide ou plutôt, pluie chaude du matin et plafond très bas. Drôle de surprise pour nous qui attendions plutôt le soleil et la chaleur. Mais finalement cette pluie s’arrêtera très vite, et ne perturbera pas l’étape.
Cette première étape est faite pour rôder les organismes, même si ses données techniques ne sont pas anodines. Elle se présente en 2 parties. La 1ere est une succession de petites montées  assez techniques au milieu des plantations installées sur des pentes improbables. On y vient à pieds pour y travailler, et pour y courir…  Pommes de terre, oignons, choux (et genoux en forme). 
Le décor est magnifique, et la vie grouille dans ces montagnes agricoles.  Les concurrents parlent tous des rencontres faites avec ces personnes qui travaillent aux champs mais  également des rencontres plus  surprenantes de mobylette conduites  avec une agilité impressionnante par des conducteurs de 17 à 77 ans. Il y a pratiquement autant de scooter, moto ou mobylettes que d’habitant.
Une fois ces 10 km de montées passées, la 2eme partie d’étape se présente beaucoup plus accueillante, car très roulante. Nous avions atteint le col qui nous permettait de découvrir la Caldera. Une Caldera est un immense cratère, celui-ci fait plus de 13 km de circonférence, dans lequel on retrouve d’autres volcans. Dans celui-ci se trouvent 4 volcans dont 3 seront gravis dans la seconde étape. Le Bromo qui lâche de gros nuages de fumée, le Batok, véritable « flambi » ou « kouglof » pour nos amis Alsaciens de la course et un troisième.
Cette longue traversée de la caldera se termine par une petite mais très sèche montée (pas pour tous les coureurs, car certains se sont fait arrosés abondamment sur cette toute dernière montée.
Sur le plan sportif, nous avons de sérieux prétendants à la victoire. Karim Mosta, l’homme qui a courru sur tous les continents, Daniel Juin, avec un palmarès sympathique : Gagné la Trans Oasis du Sud Tunisien en 2004, 3eme sur la Route  des Rois en Jordanie en 2007 etc…
Daniel terminera l’étape en 1ere position, accompagné du directeur de course Dawa Dacchiri Sherpa en 3h27…
Des marcheuses participent à ces 2emes Volcans de l’Extrème. Elles sont trois et ont parcouru plus de 16 km dans un temps de 3h15. Elles ont le plaisir de se faire doubler par les coureurs qui trouvent avec elles un peu de réconfort dans l’effort.

Cyril Bussat