Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Championnats du Monde de Trail 2015, favoris et infos.

IAU Trail World Championship 2015 - favorites

D’ores et déjà ces 5e Championnats du monde IAU 2015, sur un parcours 100% trail, marquent l’histoire du trail.
Jamais autant de nations (39), ni autant de coureurs (286) représentant le haut niveau mondial du trail, n’auront été présents sur la même ligne de départ.
La course se déroule sur le parcours historique de la Tecnica-MaXi-Race, (85 km et 5 300 m D+), à Annecy-le -Vieux, autour du lac.
Le départ des mondiaux a lieu à 03h30 avant les départs de toutes les autres courses du week-end.
Cela permet de bien différencier toutes les  épreuves.
Chaque nation pourra être représentée par au maximum 9 hommes et 9 femmes.
Les infos météos annecy ICI ou météo France Annecy ICI
Retour sur les Championnats du Monde de Trail 2013 ICI (compte rendu, photos et réactions)

Jeu concours de pronostics ICI – jusqu’à samedi 30 mai 9h.

Championnats du monde de trail 2015, 39 nations et 286 athlètes

Les favoris chez les hommes sont très nombreux, même si certains ressortent, l’intensité de la course et les conditions météos devraient offrir une belle bataille et un spectacle de premier choix – Start List Trail – IAU WORLD CHAMPIOSHIP 2015. – #IAUtrail

Suivez les Championnats du monde de trail 2015 ICI

NOTA : la cotation de chaque coureur à côté de son nom correspond à la côte ITRA à ce jour (Indice de performance).

  • Luis Alberto Hernando (ESP – 927 pts), son interview d’avant course ICI, il sera le grand favori étranger, spécialiste de cette distance, il vient de remporter pour la seconde fois la
    Luis Alberto Hernando - Espagne - Trail World Championship 2015

    Luis Alberto Hernando – Espagne

    Transvulcania (75km), s’est adjugé le 80km du Mont-Blanc 2014 devant François D’Haene et la Trans D’Havet 80 km en 2013. Ancien biathlète il a participé aux Jeux Olympiques de Turin en 2006.

  • Miguel Heras (ESP – 911 pts), 2ème de l’UTMB 2013, vainqueur cette année de CastelloPenyagolosa (118km / 5100 m D+) et 6ème des Templiers 2014, il peut être réaliser une grosse performance, la distance et le profil lui conviennent. – FORFAIT
  • Manuel Merillas (ESP – 888pts), 18ème transvulcania 2015 et 7ème en 2014, 5ème du Marathon du Mont Blanc 2014, et 2ème à Zégama 2015, s’il a bien récupéré il sera de la bataille avec ses coéquipiers pour aller chercher le titre par équipe.
  • Dani Garcia-Gomez (ESP – 855 pts), second de La Transvulcania 2015, second de la Castello-Penyagolosa 2014 (115 km /5500 m D+) et 3ème de la CCC 2013, il remplace au pied levé Miguel Heras et sera un équipier de luxe s’il a bien récupéré de La Transvulcania.
  • Alex Varner (USA – 910 pts), vainqueur Lake Sonoma 2015 (79km / 3500m D+), 7ème à la Western States 2014 et 3ème au TNF 50 San Francisco 2014, une valeur sûre côté Américain, on le connaît peu mais ses qualités athlétiques et ses performances en font un candidat au podium.
  • Tom Owens (GBR – 880 pts), vainqueur Buffalo Stampede 2015 (75km / 4500 D+), 6ème Transvulcania 2014 et 3ème au marathon du Mont Blanc 2014, c’est un battant quelques soient les conditions météos, il sera à la bataille et il faudra compter sur lui en individuel et pour le classement par équipe.
  • Alex Nichols (USA – 882 pts), 3e aux Templiers 2014, 3ème de speedgoat en 2014, il vient de remporter la Moabs Redhot 55km au Etats Unis. Il ne sera pas forcément aux avants postes dès le départ mais ça régularité lui permettront de remonter sur la fin de course.
  • Gediminas Grinius (LTU – 867 pts) – son ITW d’avant course ICI – vainqueur de la transgrancanaria 2015, 3ème au Lavaredo 2014, 5ème de l’UTMB 2014 et 4ème de la Diagonale des Fous.
    Gediminas Grinius - Lituanie

    Gediminas Grinius – Lituanie

    Le géant Lituanien est un guerrier, il a repéré le parcours et ne sera pas là pour faire de la figuration, un client au podium lui aussi.

  • Didrik Hermansen (NOR – 859 pts), 2ème Transgrancanaria 2015, 4ème de l’Ultravasan 2014 et 10ème des Championnats du monde de trail 2013.
    Il a progressé, possède de belles qualités athlétiques et passe bien dans le technique, les Norvégiens ont toujours été des outsiders de luxe.
  • Eirik Haugsnes (NOR – 863pts), 5ème de la Transgrancanaria 2013, 6ème du marathon du Mont-Blanc 2014, vainqueur de la Tromso Sky RAce 2014, il vient de courir Zegama (32ème) et se prépare en montagne autour de Chamonix, la distance sera sans doute un peu longue pour lui en ce début de saison, il est plus habitué aux formats courts.
  • David Laney (USA – 894 pts), vainqueur de la Bandera 100km en 2014 et 2015 et 5ème au Lake Sonoma 2014, le parcours est trop technique pour lui, plus habitué aux profils roulants ce qui explique sa côte élevée.
  • Ian Ridgway (GBR – 786 pts), 4ème aux Championnats du monde 2013, il remplace Ricky Lightfoot, le Champion du Monde en titre qui a décliné sa sélection.
  • Iain Don-Wauchope (AFS – 874 pts), vainqueur du Salomon Skyrun 2013 & 2014 (100km / 6500 m D+), de l’Otter Trail 2014, un coureur à prendre au sérieux qui sera à l’aise sur ce parcours.
  • Carlos Sa (POR – 837 pts), vainqueur du Madeira Island 115 en 2013, 8ème de l’UTMB 2014, le coureur Portugais possède une solide expérience sur tous les terrains, il est régulier dans ses courses et pourrait revenir sur la fin pour accrocher un TOP 15.
  • A.J Calitz (AFS- 839 pts), vainqueur de l’Ultra Trail du Verdon 2013 et 3ème de l’Otter Trail 2014 en Afrique du Sud, le grand blond a préparé ce rendez vous, les Sud Africains représentent une nation dynamique avec du niveau.
  • Mirco Berner (GER – 839 pts) il incarne la nouvelle génération Allemande avec une 3ème place au petit ballon 2015 (2ème déjà en 2012), et en 2014 une 3ème place au K78 Swissalpine et 2 belles victoires en Allemagne sur des profils plus roulants, il pourrait apporter un air frais et jeune sur ces Mondiaux.
  • Pablo Villa (ESP – 830 pts), 8ème transvulcania 2015 et 9ème en 2014, il avait terminé 4ème de la TDS 2012.
  • Gustavo Reyes (ARG – 828 pts), 2ème du Patagonia Run 100 2014 et 2ème du TNF Argentina Challenge 80 km, il a participé aux Championnats du Monde 2011 et 2013 » de Trail.
  • Piotr Hercog (POL – 788 pts), 10ème Transgrancanaria 2015, 9ème au Mont Fuji 2014.

Une équipe de France de Trail solide

  • Xavier Thévenard (FRA – 894 pts), qui vient de remporter fin avril le 70km de l’Ultra Fjord en Patagonie, 4ème de la Maxi Race 2014, auteur du triplé historique CCC, UTMB, TDS, il sera sans aucun doute présent comme l’an passé pour aller chercher un TOP 5.
  • Sébastien Spehler (FRA – 885 pts), vainqueur de la Tecnica-MaXi-Race 2014 en 8h45’26 », Champion de France 2013, 10 victoires en 2014.
    On l’a peu vu depuis le début d’année pour ne pas dire moins, il a coché ce rendez vous depuis sa victoire en terre Annécienne il y a 1 an, s’est préparé dans son Alsace natale et sera là pour essayer d’aller chercher le titre.
  • Sylvain Court (FRA – 877 pts) , champion de France 2014, 2ème des templiers 2014, il vient de remporter le Trail de Sainte Victoire, l’ancien VTTiste a passé un cap en 2014, il vient de passer près de 3 semaines en montagne pour peaufiner sa préparation et fera partie des costauds.
  • Julien Rancon (FRA – 871 pts) 3ème des derniers championnats du monde en 2013, il a remporté le trail du Ventoux 2015, Champion de France de course en montagne 2014, discret et parfois dans l’ombre de ses performances, il honore toujours les sélections en équipe de France même si les profils et les distances ne sont pas dans ses favorites, la preuve avec sa médaille en 2013.
  • Ludovic Pommeret (FRA – 852 pts) , 2ème à La Réunion 2014, vainqueur de Verbier Saint Bernard 2014 et vainqueur du Nivolet Revard 2015.
    Une sélection qu’il mérite tant son palmarès en dit long sur ses capacités, il s’est préparé sans doute comme jamais, il pourrait être l’une des belles surprises de ces Mondiaux.
  • Benoit Cori (FRA – 864 pts), vainqueur des Templiers 2014, de la Saintélyon 2013 et de Gruissan 2015, nouveau venu aussi en équipe de France, il a fait mouche sur les grands événements ou il s’est aligné et fait preuve d’un mental d’acier pour endurer le mal et se « rentrer dedans ».
  • Fabien Antolinos (FRA – 874 pts), 2ème Maxi Race 2014, 2ème ITT 2014, Champion de France de Trail 2012, minutieux et appliqué, il prépare toujours au mieux les objectifs qu’il se fixe, après de gros blocs d’entraînements et du repos il est une des valeurs sûre de l’équipe de France.
  • Nicolas Martin (FRA – 865 pts), vainqueur OCC 2014, 2ème du Ventoux et victorieux au Trail de Matheysin 2015.
    Besogneux dans le bon sens du terme, c’est un gros bosseur qui sait se faire mal, il n’a peut-être jamais atteint un tel niveau et avec tous les voyants au vert il va « se dépouiller » le 30 mai.
  • Patrick Bringer (FRA – 878 pts), 3ème Maxi Race 2014, vainqueur Verticausse 2015 et vainqueur de la Saintélyon 2014.
    Expérimenté, avec une science de l’entraînement, il participera a ses 3ème Championnats du monde, l’expérience qu’il a emmagasiné sera un atout incontestable.
Equipe de France de Trail - Championnat du Monde de Trail 2015

Equipe de France de Trail – Championnat du Monde de Trail 2015

Actu complète avec photos du stage de l’équipe de France de Trail (Avril 2015 / Annecy) – ICI

Il faut aussi ajouter, les Italiens Franco Colle et Stefano Trisconi, le Suisse Jean-Yves Rey, les Népalais Sangé Sherpa et Phu Dorjee Lama Sherpa, les Allemands Florian Reichert et Matthias Dippacher, le Norvégien lars Erik Skjervheim et le vice Champion du Monde 2011, le canadien Jason Loutit.

Chez les dames, le titre pourrait bien rester en France mais, on est pas à l’abri d’une surprise.
Il est à noter que l’on aura sur la ligne de départ les 3 dernières Championne du Monde : Cécilia Mora (2009) / Maud Gobert (2011) / Nathalie Mauclair (2013).

  • Nathalie Mauclair (FRA – 736 pts), championne du monde en titre, 3ème de l’UTMB 2014 et vainqueur du Grand Raid de la Réunion, elle va batailler sur une distance plus courte qu’à ses habitudes mais fera preuve de ténacité jusqu’au bout pour garder sa couronne.
  • Uxue Fraile - Espagne - Championnats du Monde de Trail 2015

    Uxue Fraile – Espagne

    Uxue Fraile (ESP – 754 pts), 3ème Transvulcania 2013 et 2014 et 3ème au Grand Raid de La Réunion 2014, elle sera une des candidates au podium quelques soient les conditions météos.

  • Maité Mayora (ESP – 774pts), 2ème Transvulcania 2014, elle souffre d’une blessure au tibia mais sera finalement au départ, elle était forfait à Zégama cette année, sera t-elle opérationelle pour aller jouer avec les meilleures devant ?
  • Cassie Scallon (USA – 757 pts), seconde au Lake Sonoma 2015, épreuve qu’elle avait remportée en 2013, elle est plus à l’aise sur les épreuves roulantes, une des chances Américaines.
  • Maud Gobert (FRA – 737pts), championne du monde en 2011, 4ème du 80 km du Mont Blanc 2014, 3ème de l’Ice Trail Tarentaise 2014, elle sait répondre présente pour les grands rendez vous et s’est focalisée sur cet objectif depuis début Janvier pour ses 3ème Mondiaux.
  • Caroline Chaverot (FRA – 732 pts) 1ère Tecnica-MaXi-Race 2014 en 10h15’25 », championne de France 2014, elle a terminé 2nde de la Transgrancanaria 2015, rien ne l’arrêtera, elle connaît bien le parcours, elle devra gérer la pression mais sera sans aucun doute devant.
  • Aurélia Truel (FRA – 702 pts) vice-championne du monde 2013, vainqueur de la XL Race 2014 et 3ème des templiers 2013, on l’a peu vu depuis 2 ans, elle sera prête pour cette échéance avec l’envie de bien faire pour l’équipe.
  • Krissy Moehl (USA – 720 pts), vainqueur UTMB® 2009 et Mont Fuji 2013, une inconnue pour l’Américaine qui sera sur une distance qui lui
    Krissy Moehl - USA - Championnats du Monde de Trail 2015

    Krissy Moehl – USA

    convient et un terrain qu’elle apprécie, mais ou en est-elle vraiment ?

  • Gill Fowler (AUS – 714 pts), 4ème du TNF 100 Australia 2014, 4ème du Buffalo Stampede 2015, une athlète rapide mais peu habituée aux terrains techniques de la seconde partie de course.
  • Army Rusiecki (USA – 668pts), 3ème du Vermont 100 Endurance Run 2014 et vainqueur du Mountain Masochist Trail Run 2013 elle est plus spécialiste des 100 miles Américains qui sont plus roulants.
  • Mélanie Bos (CAN -712 pts), 2ème du Hurt 100m Endurance Run 2013 et 9ème à San Francisco en 2013, ne semble pas en mesure d’inquiéter les favorites mais sera candidate à un Top 15.
  • Tracy Dean (GBR – 709 pts), vainqueur du High Peak Challenge 2013 et 14ème au Championnats du monde de Trail 2013, jouera avec ses co-équipière une place pour son Team.
  • Holy Rush (GBR – 710 pts), vainqueur de l’Ultra Vasan 2014, 7ème des templiers 2014, elle est rapide mais la technicité du terrain risque de la pénaliser – FORFAIT (blessée)
  • Stéphanie Duc (FRA – 724 pts), vainqueur du Trail des Glaisins 2015, 3ème au Trail du Ventoux et Championne de France 2013, elle doit pouvoir rééditer sa 6ème place aux Pays de Galles si elle arrive à bien gérer la distance qui lui fait un peu peur.
  • Anne Lise Rousset (FRA – 721 pts), 2ème au Ventoux 2015, 5ème à La Transvulcania 2014 et vainqueur de la CCC 2014, la distance et la technicité du terrain surtout sur la seconde partie peuvent la pénaliser mais elle devrait animer la course grâce à ses qualités de vitesse.
  • Juliette Benedicto (FRA – 714 pts), vainqueur du Trail du Ventoux 2014 et 2nde des Templiers 2014, si sa douleur à la cuisse ne la gêne pas, elle fera tout pour faire honneur à l’équipe et pourquoi pas viser une place dans le Top 5.
  • Liza Borzani (ITA – 699 pts), 3ème du Vibram Hong Kong 100 2015, 2nde de la TDS 2014 et 8ème aux Championnats du Monde 2013, elle peut être une outsider de premier rang si elle est dans un bon jour.
  • Andréa Huser (SUI – 709 pts), 4ème Transgrancanaria 2015, vainqueur de l’Ultra Mallorca 2015, elle sera sans aucun doute à la bataille dès le départ mais sur la partie finale, il faudra la surveiller.

On citera aussi les Françaises, Sarah Vieuille, qui vient de s’imposer il y a quelques jours sur le Trail des Forts de Besançon (47km), Sylvaine Cussot, qui malgré une cheville encore en dolori et avoir beaucoup couru depuis le début de l’année (Eco trail de Paris, Ultra Fjord en Patagonie, Forts de Besançon, Gruissan, Cabornis), portera au plus haut son maillot tricolore, la Suissesse Denise Zimmermann et les Italienne Simona Morbelli et Cécilia Mora (Championne du Monde en 2009 et vice Championne du Monde en 2011).

Pour le titre en équipe Hommes les pronostics prévoient une grosse bagarre entre l’Espagne, les Etats-Unis, l’Angleterre et la France arbitré par la Norvège et l’Afrique du Sud.
Chez les Femmes, la France est en mesure de garder son titre, avec l’Espagne, l’Italie, le Canada et la Grande-Bretagne pour les accessits.

Côté Français, les 6 coureurs hommes retenus sont, Julien Rancon Nicolas Martin, Patrick Bringer, Sylvain Court, Sébastien Spehler et Fabien Antolinos.
Chez les dames, Maud Gobert, Nathalie Mauclair, Caroline Chaverot, Stéphanie Duc, Aurélia Truel, Anne Lise Rousset ou Juliette Benedicto.
Les listes des 6 majeurs seront définitives la veille de la course et peuvent changer en fonction des décisions du staff (blessure…).

Quatre titres mondiaux seront décernés :
=> Champion du monde homme
=> Championne du monde femme
Et sur la base des 3 meilleurs temps réalisés par pays :
=> Champions du monde par équipes* hommes et femmes
(*Pour les titres de Champion du monde par équipes hommes et femmes, seuls 6 athlètes parmi les 9 sélectionnables seront pris en compte dans le calcul du score obtenu en additionnant les temps réalisés par les 3 meilleurs coureurs de chaque pays).

Ces Championnats du monde sont organisés sous l’égide de L’International Association of Ultrarunners – IAU – créée en 1984.
Elle gère et développe des courses d’ultra distance (au-delà de la distance d’un marathon), sous l’égide de l’IAAF (International Association of Athletics Federations) qui l’a reconnue en 1988.
Co-organisés par Maxi Events, DSN74 et la FFA (Fédération Française d’ Athlétisme), c’est sur le terrain d’une course renommée, la Tecnica-MaXi-Race que se déroulent ces 5e Championnats du monde IAU, preuve d’une reconnaissance d’expertise et de savoir-faire en terme d’organisation.

NOTA : la cotation de chaque coureur à côté de son nom correspond à la côte ITRA à ce jour (International Trail Running Association).

La Tecnica Maxi Race 2014 ICI – compte rendu, photos, vidéo et résultats

Par Fred Bousseau – texte et photos