Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Crêtes Vosgiennes 2014 : en hommage à son créateur, Luc Marlier

Les cretes vosgiennes 2014

Il y a 10 jours les projecteurs étaient braqués sur le Valais Suisse et sa célèbre course des cinq 4000 : Sierre-Zinal. « Cette course de tradition avec son histoire, comme coureur de montagne tu dois simplement l’avoir vécue ! » témoigne Jonathan Wyatt, 1er vétéran, détenant toujours le record de l’épreuve. Regroupant montagnards, trailers et skyrunners, sur un format traditionnel de course en montagne longue distance, c’est un peu là que tout à débuter il y a plus de 40 ans !

Cretes vosgiennes 2014, 39ème éditionA cette époque, un peu plus au Nord, en Alsace et dans les Vosges, les coureurs n’étaient pas en reste et importèrent rapidement cette nouvelle façon de courir, comme le raconte Jacques Adam, actuel président du Spiridon Club Alsace et organisateur des Crêtes Vosgiennes : « Dans les années 70, la FFA interdisait les courses hors stade, étant en Alsace à proximité de la Suisse les coureurs de l’époque ont franchi la frontière et découvert les courses en montagne ainsi que la revue SPIRIDON de Noel Tamini basé à Salvan dans le Valais. Si ces courses ont du succès en Suisse pourquoi pas chez nous avec nos montagnes certes moins pentues ?
Luc Marlier a donc eu l’idée avec son club de l’Entente Colmar de faire une épreuve sur le Massif Vosgien sur une distance similaire à Sierre-Zinal. C’était un peu fou pour l’époque, mais la première édition (ndlr : 1976) a quand même réuni plus de 500 concurrents (284 sur le 33km et 246 sur les randonnées).
 »

Depuis le Marathon des Crêtes, nom donné à la première édition, n’a cessé de se développer rajoutant après 10 éditions les mini-Crêtes, un 13 km empruntant la fin du parcours long. Le nombre de participants s’approche actuellement des 2000 concurrents. « Je pense que le succès est dû en partie au site, parcourir 33 km sur un sentier qui domine d’un côté la plaine d’Alsace et de l’autre le massif  des Vosges en passant par les principaux sommets », commente encore Jacques Adam. « Il y a aussi le respect des coureurs du premier au dernier et les 6 ravitaillements que l’on conserve même si dans les trails ils sont réduits, nous ne sommes pas tombés dans cette mode. Beaucoup de coureurs apprécient de pouvoir courir sans équipement sophistiqué très en vogue et onéreux. »

Sebastien Spehler, vainqueur des crêtes Vosgiennes 2013Alors que l’année passée, le champion de France de Trail, Sébastien Spehler, s’imposait sur ses terres avec un nouveau record de l’épreuve à la clé, pas d’autres grosses pointures annoncées pour le moment. « Ce record risque de rester longtemps », poursuit l’organisateur, « car il faut savoir que depuis le record du Dimitri Meltsaev en 1999, l’état du sentier se dégrade tous les ans. Il faudrait un coureur de classe mondiale pour battre ce record (ndlr : 2h13’04 ») et comme nous n’offrons pas de primes importantes, Sébastien va détenir ce record (dans  ce sens) quelques années… »

Chez les féminines, en l’absence des sœurs Kuster qui ont dominé l’épreuve pendant de nombreuses années, la victoire pourrait se jouer en la gagnante de l’année dernière, Christine Poyet, et la Championne de France de cyclo-cross, Lucie Chainel, arbitrée peut être par la vosgienne Claire Mougel.

Mais, cette 39ème édition sera surtout marquée par la brutale disparition de son créateur, Luc Marlier, victime il y a quelques jours d’une crise cardiaque. Figure de l’athlétisme en Alsace, ancien demi-fondeur et marathonien, jury au niveau national, très engagé dans ce sport et les courses hors-stade, c’est toute la famille de la course à pied alsacienne qui lui rendra hommage ce dimanche 24 août sur les Crêtes.
Sébastien Spehler vient d’annoncer sa participation en son hommage et sera donc le grand favoris de cette édition 2014.

Compte rendu, photos et classement des Crêtes Vosgiennes 2013 ICI

Par Nicolas Fried

paysages cretes vosgiennes 39eme cretes vosgiennes