Trails Endurance Mag
Le fil d'actus

Twitter: ENDU_MAG

Devenez Team Reporter d’un jour…

Lors de la première étape du Challenge Salomon Endurance Mag, nous avons proposé à des athlètes de nous raconter leur épopée à l’issue de la course sur ce site internet. Voici donc le témoignage alsacien de Bruno Mairy et de Thomas Richard. L’initiative va se développer et se renforcer tout au long des huit dates du Challenge. Si vous voulez devenir "Team Reporter" d’un jour, envoyez-nous un email à : redaction@endurance-mag.com. Si vous êtes retenus, rendez-vous le jour de la course sur la tente Endurance Mag pour retirer votre "package". Rendez-vous au même endroit à la fin de la course pour nous compter votre journée, récit que l’on publiera sur ce site web.

Trail du Petit Ballon d’Alsace
Les Team Reporters : Bruno Mairy et Thomas Richard

Bruno Mairy :
"J’adore le trail et je participe à de nombreuses courses tout au long de l’année. Le challenge fait parti" de mes objectifs aussi humbles soient ils.. Ce trail du Petit Ballon est ma première longue distance de la saison. Je suis parti à mon rythme, avec un départ prudent ; je gère mon effort et profite du paysage. La montée se fait bien, avant de faire mes traces dans la neige. J’essaie de doubler, mais dès que je sors des traces, c’est la galère… Finalement il ne fait pas froid ; au départ je pensais mettre mon coupe vent, et puis non. Les conseils pris au départ s’avèrent payants. Habituellement, je mets toujours mon coupe-vent au départ quand il ne fait pas trop chaud, et c’est en discutant avec Xavier, sur le stand Endurance Mag que je me suis dis qu’il valait mieux ne pas partir avec, pour une fois. Test réussi qui me fait repenser mes stratégies de course (aussi humbles soient-elles). Les cuisses se font dures sur le retour sur Rouffach, je cherche le village à chaque virage mais non, faut encore faire un bout de chemin avant de voir la ligne. Le mental prend le dessus et je finis ma course le sourire aux lèvres, le parcours était beau….Je voulais signaler la qualité du traçage, la gentillesse des bénévoles (certains déguisés…) et des musiciens qu’on retrouvait par-ci, par là ; cela met toujours du baume au coeur et fait passer la souffrance en second plan; je rentre tranquille et me prépare pour la prochaine course dimanche sur le Ventoux… "


Thomas Richard

"Je suis vraiment content de ce premier trail, je participe au Challenge, j’ai suivi la tête de course à distance mais je n’étais jamais très loin. J’ai du gérer des douleurs au pied dès les premiers kilomètres. En fait deux belles ampoules sous la voûte Le parcours était fabuleux, cela me convenait assez bien, la fin était longue et à chaque village je pensais que c’était la fin, mais non… Bon, je termine 15e, et cela me satisfait pleinement ! Je ne pensais pas faire ça en début de saison."

Photo : JMK consult